Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Dim 24 Juin - 10:03

Je ne suis pas trop d'accord avec toi Nedjma .... Peut-être qu'en Algérie tes suppositions pourraient être plausibles, et encore .....

En France, les choses sont différentes. Les personnes dont on parle et qui font la Fatiha sont des adultes consentants et partie prenante ! Il faut garder en tête notre éducation, nos valeurs, notre "pruderie" face à la sexualité. La famille est importante chez les musulmans, les maghrébins. Faire la Fatiha en présence de TOUTE la famille, c'est un engagement important, tant du côté du garçon que celui de la fille.

Le garçon s'engage devant tous les siens, en présence d'un imam, reconnu, respecté par tous (et non pas le premier inculte venu comme celà se faisait avant). Je crois que cette union est encore plus importante pour ces jeunes gens que le passage à la mairie, qui, du coup, paraît bcp plus léger.

Il faut arrêter de prendre les maghrébins (principalement) musulmans pour des abrutis qui ne connaîtraient rien à rien, naïfs et passifs. Il n'y aurait pas d'un côté ceux qui savent et les autres qui se contentent de subir.

Je dirais aussi que je trouve très curieux, pour ne pas dire malsain, cette obsession à toujours vouloir mettre en doute les capacités intellectuelles et religieuses d'un imam, alors que jamais, au grand jamais, on ne ferait de même avec un homme d'église .....
Revenir en haut Aller en bas
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 31421
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Dim 24 Juin - 17:03

Ambre, je ne comprends pas pourquoi tu t'énerves... personne ne met en doute

Citation :
les capacités intellectuelles et religieuses d'un imam, alors que jamais, au grand jamais, on ne ferait de même avec un homme d'église .....

J'ai seulement raconté comment ça se passe dans mon milieu et dans ma famille en Algérie... chez nous, la fatiha, ce sont des fiançailles, c'est la légitimisation de la relation entre une femme et un homme, mais il n'est pas question qu'ils vivent ensemble avant la signature de l'acte de mariage. Comme il n'est pas question aussi de se marier seulement à la mairie sans la fatiha.
Les deux vont ensemble, seulement, en général on fait la fatiha avant pour que le jeune couple puisse se rencontrer, sortir, etc... mais je ne vais pas me répéter... Et je parle de ma famille et de mon milieu... où le respect de la religion et des traditions est très grand.

Et crois-moi que beaucoup de chrétiens remettent en cause les capacités religieuses et intellectuelles de certains hommes d'église... et ils ne vont pas à la messe pour protester. Et ils le disent haut et fort... même ici chez nous, à la campagne...

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Dim 24 Juin - 18:43

allons, allons Nedjma, je ne m'énerve pas, je discute. Rien dans mon discours ne te permet de croire que je m'enflamme, je me contente d'apporter mon avis .....

Je persiste à dire que l'on met en doute les capacités intellectuelles et religieuses d'un imam dès lors que l'on sous-entend que le fait pour lui de pratiquer une Fatiha est illégale et haram.

Comment de simples citoyens peuvent-ils se permettre de porter de tels jugements ? Au nom de quoi, au nom de qui ? Personne ne les oblige à faire la Fatiha pour eux-mêmes ou pour leurs enfants. Dans ces conditions, qu'ils laissent leur libre-arbitre à ceux qui désirent le faire.

Voilà tout ce que j'avais à dire sur ce sujet, tout celà dans la plus grande sérénité ! :008:
Revenir en haut Aller en bas
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 31421
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Dim 24 Juin - 19:49

Je reprends ici l'article, Ambre... je comprends seulement que le mariage religieux sans le mariage civil n'est pas valable... c'est tout.

[quote]Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil
LE MONDE | 08.06.07 | 12h39 • Mis à jour le 08.06.07 |

Citation :
Voici une demande qui "pose problème" à certains imams de France et inquiète des parlementaires : de jeunes musulmans souhaitent se marier religieusement, sans passer au préalable par un mariage civil. Une démarche illégale selon le code pénal, qui punit de six mois de prison et de 7 500 euros d'amende "tout ministre du culte qui procédera, de manière habituelle, aux cérémonies religieuses de mariage sans que ne lui ait été justifié l'acte de mariage préalablement reçu par les officiers de l'état civil".

En Algérie aussi, le mariage religieux n'est pas autorisé sans le mariage civil



Citation :
"Il y a une dizaine d'années, une fatwa avis juridique destinée aux musulmans vivant en Europe a rappelé l'obligation du mariage civil, car certains imams n'étaient pas au courant de la loi", précise Azzedine Gaci, président du conseil régional du culte musulman (CRCM) de Rhône-Alpes. "Je reçois encore ce genre de demandes, confirme Ahmad Miktar, imam dans le nord de la France. Dans ce cas, je rappelle que le mariage civil est obligatoire et j'explique la situation aux parents de la jeune femme, car le mariage ne peut se faire sans le consentement de son père."

C'est un musulman qui a parlé, là


Citation :
"Le positionnement clair affiché ces dernières années par les Frères musulmans a entraîné un déclin dans les demandes, mais ce phénomène persiste, notamment chez les jeunes réislamisés appartenant aux courants salafistes ou tablighis (qui défendent un islam rigoriste)", estime Samir Amghar, chercheur à l'EHESS, auteur d'une thèse sur les salafistes.

Bon, là, il n'y a eu aucune critique contre des imams.


Citation :
ARRANGEMENT AVEC LES NORMES

Il se trouve donc toujours des religieux musulmans pour célébrer, dans l'illégalité, de tels mariages (aucun cas n'est connu dans les autres confessions). Sauf dénonciation, et en l'absence de registres, il paraît pourtant difficile de repérer les fautifs et, à ce jour, aucun imam n'a été condamné. Le contrôle est d'autant plus compliqué à exercer que dans la tradition musulmane, un mariage religieux, qui à l'inverse du mariage catholique n'est pas un sacrement mais un contrat, peut être célébré dans la sphère privée par toute personne pieuse choisie par les familles, à condition qu'elle respecte quatre critères : présence de deux témoins, du tuteur de la mariée, accord sur la dot, énonciation de la formule par laquelle le père du marié demande la main de la jeune fille à son père.

C'est la vérité


Citation :
Les raisons qui poussent ces jeunes musulmans à s'affranchir de la loi française sont souvent d'ordre politique. Pour les tenants d'un islam radical, la priorité donnée au mariage religieux leur permet de réfuter les lois d'une république de kouffars (non musulmans) et de réaffirmer le caractère protestataire de leur courant de pensée. "Il s'agit pour eux de ne pas pactiser avec des lois non islamiques", souligne M. Amghar. Les salafistes rejettent en effet toute compromission avec les sociétés occidentales où ils vivent, privilégiant l'emprise du religieux sur tous les actes de leur vie.

Ca aussi, c'est la vérité... et c'est valable aussi pour les fondamentalistes en Algérie


Citation :
Mais au-delà de cette frange radicale, le mariage religieux peut aussi constituer un arrangement avec les normes sociales en vigueur dans la communauté musulmane. Il demeure symboliquement plus important que la cérémonie civile. Aussi, certains y ont recours pour s'autoriser des relations sexuelles "en tout bien tout honneur", pour pratiquer la polygamie ou pour profiter de procédures de répudiation plus souples que celles d'un divorce.

C'est la vérité

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Dim 24 Juin - 20:16

Ambre il faut que les musulmans pratique une religion tel qu'elle est cité dans le coran. Si la Fatiha n'est pas valable pour un mariage elle ne l'est pas et elle ne le sera jamais. A moins qu'on touche le coran comme l'ont fait les chretiens pour la bible et les juifs pour la tohra.

Comme la si bien expliqué Nadjma ce ne sont que des fiancaille . D'ailleurs tu devrais poser a l'imam la question s'il te dit le contraire et bien qu'il te donne la sourate ou le hadith qui me cite.

Sinon toute personne qui se marie avec la Fatiha en sachant que c'est Interdit harem est un mariage illégale, quand a ceux qu'ils ignorent et viennent d'etre informer et bien "la mésirecorde de dieu et plus forte que ca colére" cad que l'erreur peu se corriger. et puis arrete de victimer a chaque sujet les maghrebins. D'ailleurs ses maghrebins faut qu'ils prennent conscience que le tradition n'est pas le Coran (Astarfirou allah)

Actuellement bcp de jeune font la fatiha derriére le dos de leur parents pour un acte sexuelle et la majorité sont des salafistes et je sais de quoi je parle. Et quand le jeune femme se retrouve enceinte bizzarement le jeune musulmans la repudie.

Quand c'est interdit il n'y a pas d'excuse, a moins qu'il exciste deux islma et que je l'ignore
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Dim 24 Juin - 20:22

Inès a écrit:
Citation :
Enfin ce que je veux dire que ceux qui se marie par Fatiha sont dans l'interdit absolu

pas aux yeux de tous les parents dounia....

Si ines il n'y a pas d'exception, nous pratiquons tous la même religion.

Si on ignore cette information et bien il faut éviter de la laisser se reproduire.
Revenir en haut Aller en bas
Inès
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 2910
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Dim 24 Juin - 22:46

Dounia,

Je suis désolée, moi mes parents, ils ont ma soeur qui est marié religieusement et pour eux ça leur suffit en attendant qu'elle passe à la mairie; Et pourtant ils sont pratiquants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeti
Femme en action
avatar

Nombre de messages : 606
Localisation : Yvelines (région parisienne)
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Dim 24 Juin - 23:22

Nedjma a écrit:
vous savez ce que je viens de penser?
C'est une sorte de libération sexuelle...
je me souviens, de mon temps, la fatiha c'était le mariage religieux... des fiançailles pour officialiser la demande en mariage, pour que tout le monde sache: ces deux-là sont promis l'un à l'autre et surtout pour que personne ne vienne plus demander la jeune femme en mariage... de plus, ça permettait aux fiancé de sortir ensemble, d'aller au restaurant, au cinéma (dans les familles modernes), les fiancés pouvaient rendre visite à leurs futurs bveaux-parents et honni soit qui mal y pense... et en général, ils se mariaient au plus tard 6 mois après la fatiha... mais il n'était pas question de relation sexuelles avant la grande fête et la signature de l'acte de mariage à la mairie.
C'est pourquoi je pense qu'aujourd'hui où les gens se marient de plus en plus tard... - en Algérie, 30 ans pour les femmes et 32 ans pour les hommes -, la fatiha est vraiment la meilleure solution contre la misère sexuelle. Pourquoi pas?
Comme disent les gens à Sétif: gouddem rabbi ouaâ3badou = devant Dieu et ses Hommes...

Tout à fait d'accord avec toi Nedjma, la fatiha marque le début de la période des fiançailles et ça permet dans les pays maghrébins (en tout cas en Tunisie ) aux deux futurs mariés (car ils ne le sont pas encore) de pouvoir se voir et sortir ensemeble...
Il n'y a pas longtemps de ça , même en sortie, les fiancés étaient accompagnés par un des frères/soeurs pour éviter les dérives :018:

Ici, je constate que la fatiha est devenu une manière pour faire accepter aux parents la vie en concubinage.
C'est bien d'ailleurs qui en sort "comme ça les parents sont contents et les "enfants" peuvent vivre sous le même toit avant de passer devant Mr le maire". Comme on n'a pas l'audace de dire aux parents qu'on veut vivre ensemble sans mariage, on fait la fatiha et tout le monde est ravi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeti
Femme en action
avatar

Nombre de messages : 606
Localisation : Yvelines (région parisienne)
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Dim 24 Juin - 23:43

Ambre a écrit:

Je dirais aussi que je trouve très curieux, pour ne pas dire malsain, cette obsession à toujours vouloir mettre en doute les capacités intellectuelles et religieuses d'un imam, alors que jamais, au grand jamais, on ne ferait de même avec un homme d'église .....

Il y a une différence Ambre entre un imam et un prètre. Dans l'islam, un imam est un simple dirigeant de la prière, il peut être n'importe qui, seul sa connaissance de faire la prière qui compte. Exception faite de l'imam qui dirige la prière de vendredi, là on exige un peu plus de connaissance. Une petite formation suffit pour ça et encore plusieurs n'en ont aucune. Un imam n'a pas vocation d'accompagner l'éducation religieuse d'une communauté, ni de dicter ce qu'il faut faire, encore moins de faire des contrats. (même si les gens le prennent pour ce qu'il n'est pas)

Pour les contrats, c'est un notaire (3adl ou chick), celui-là n'a même pas besoin de savoir faire la prière, sa fonction est purement juridique.

Mais aujourd'hui, et surtout en france, les maghrébins ont tendance à tout confondre. Va demander à Tarek oubrou, le président des imams de france et il t'expliquera mieux tout ça.

Je viens de le rencontrer pendant le weekend des couples mixtes (c'était l'intervenant musulman) et il nous a dit, entre autre, qu'il ne sait plus quoi faire, il a beau dit aux gens qui viennent le voir que le mariage n'est pas consacré et qu'il n'y a pas de cérémonie religieuse instaurée pour le mariage en islam, il a beau leur dire que l'imam ne fait pas de mariage et que la fatiha n'est pas un mariage selon l'islam, rien à faire. Et du moment où il dit ça, il sent qu'il devient peu crédile aux yeux des gens et résultat, ils vont voir des imams de courant plus radical qui eux entre autre font la fatiha.

Il se demandait s'il ne poussait pas les gens ainsi dans les bras des plus radicaux, ça le désole et il ne sait quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeti
Femme en action
avatar

Nombre de messages : 606
Localisation : Yvelines (région parisienne)
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Lun 25 Juin - 7:48

J'ai oublié l'imam "enseignant" et là, effectivement, c'est un imam qui donne des conseils aux musulmans sur la religion.

Je voulais donc dire que vu les trois niveaux d'imam, même avec une organisation rigoureuse, ils ne sont pas censés tous avoir un niveau intellectuel.

Quelques pays musulmans exigent une formation religieuse des imams mais pas tous. En france, il n'y a pas Une école de formation d'imams (depuis quelques années, ils en parlent et ils veulent en faire une mais!!) La mosquée de paris en propose une formation, d'autres formations aussi existent mais n'importe qui peut devenir imam..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simply
Collaboratrice
avatar

Nombre de messages : 5887
Age : 45
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Lun 25 Juin - 9:19

Pour moi un mariage doit être validé dans une mairie, voir chez un notaire comme ça c'est passé pour mes parents.

j'ai un tas d'amies qui ont fait la fatiha pour être tranquille et pour vivrent avec leur petits copains, je ne critique pas ce qu'elles ont fait, je constate simplement, que ça rassure les parents.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simplylife.canalblog.com/
Elisa
Grande Femme en Action
avatar

Nombre de messages : 1366
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Lun 25 Juin - 9:43

ma belle soeur va se fiancer cet été et donc faire la fatiha, au yeux de la loi elle ne sera pas mariée puisqu'en algérie le mariage civil est aujourd'hui obligatoire, mais aux yeux des familles elle sera engagée officiellement mais de toute façon meme après le mariage civil ils attendent la fête pour vivre ensemble. Les coutumes sont comme ça.
Mon beau frère qui lui va se marier cet été, en fait est déjà marié et à la mairie et religieusement mais il ne vivra avec sa femme qu'après la grande fête...
Tout cela fait que j'aurais des vacances bien chargée ! :018:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
khahina
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 2320
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Lun 25 Juin - 9:54

En Tunisie non plus il n'y a pas de 'mariage religieux' , c'est soi la mairie, soit les notaires à la maison, mais dans ce cas c'est eux qui enregistrent le mariage à la mairie .

D'autre part Mr Oubrou a raison d'expliquer qu'il n'y a pas de mariage religieux dans l'islam , malheureusement d'autres en profitent pour récupérer des adeptes qui confondent coutume et religion .

Au temps ou les gens restaient dans leur village , le mariage religieux seul suffisait , tous le monde savait et reconnaissait l'etat de fait , mais dans notre monde élargit , il est impensable de croire que cela suffise. Certes lorsque l'on 'marie ' sa fille , ou que l'on se marie, on pense que l'epoux est honnète mais ... parfois on a des surprises ... l'état est là pour éviter cela .

Quand à ceux qui rejettent la loi du pays (et visiblement pas qu'en France) dans lequel ils habitent ... et bien pour la plupart ils ont le droit de vote pour s'exprimer , mais la loi est celle de la majorité ... si cela ne leur plait pas ils peuvent choisir d'aller habiter ailleurs ! :017:



Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bijoux-khahina.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mariage Civil?
» Dans la communauté gitane à Montpellier, une vieille dame déflore les jeunes vierges avant le mariage
» Mariages civils et religieux
» Quand les Jeunes Communistes racolent les jeunes musulmans
» Communication et divulgation en matière d’état civil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: La vie de tous les jours :: Actualité et actualités-
Sauter vers: