Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
vieux schnock

avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Sam 9 Juin - 20:28

Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil
LE MONDE | 08.06.07 | 12h39 • Mis à jour le 08.06.07 | 14h45


Voici une demande qui "pose problème" à certains imams de France et inquiète des parlementaires : de jeunes musulmans souhaitent se marier religieusement, sans passer au préalable par un mariage civil. Une démarche illégale selon le code pénal, qui punit de six mois de prison et de 7 500 euros d'amende "tout ministre du culte qui procédera, de manière habituelle, aux cérémonies religieuses de mariage sans que ne lui ait été justifié l'acte de mariage préalablement reçu par les officiers de l'état civil".


Récemment, le député (UMP) Etienne Mourrut s'en est inquiété dans une question écrite au ministre de l'intérieur. " Dans la plupart des communes, s'alarmait-il, les services de l'état civil ne sont quasiment jamais sollicités par les mariés de religion musulmane. En conséquence, soit il n'y a jamais de mariages religieux dans ladite religion, soit le mariage a été célébré antérieurement."

"Il y a une dizaine d'années, une fatwa avis juridique destinée aux musulmans vivant en Europe a rappelé l'obligation du mariage civil, car certains imams n'étaient pas au courant de la loi", précise Azzedine Gaci, président du conseil régional du culte musulman (CRCM) de Rhône-Alpes. "Je reçois encore ce genre de demandes, confirme Ahmad Miktar, imam dans le nord de la France. Dans ce cas, je rappelle que le mariage civil est obligatoire et j'explique la situation aux parents de la jeune femme, car le mariage ne peut se faire sans le consentement de son père."

"Le positionnement clair affiché ces dernières années par les Frères musulmans a entraîné un déclin dans les demandes, mais ce phénomène persiste, notamment chez les jeunes réislamisés appartenant aux courants salafistes ou tablighis (qui défendent un islam rigoriste)", estime Samir Amghar, chercheur à l'EHESS, auteur d'une thèse sur les salafistes.

ARRANGEMENT AVEC LES NORMES

Il se trouve donc toujours des religieux musulmans pour célébrer, dans l'illégalité, de tels mariages (aucun cas n'est connu dans les autres confessions). Sauf dénonciation, et en l'absence de registres, il paraît pourtant difficile de repérer les fautifs et, à ce jour, aucun imam n'a été condamné. Le contrôle est d'autant plus compliqué à exercer que dans la tradition musulmane, un mariage religieux, qui à l'inverse du mariage catholique n'est pas un sacrement mais un contrat, peut être célébré dans la sphère privée par toute personne pieuse choisie par les familles, à condition qu'elle respecte quatre critères : présence de deux témoins, du tuteur de la mariée, accord sur la dot, énonciation de la formule par laquelle le père du marié demande la main de la jeune fille à son père.

Les raisons qui poussent ces jeunes musulmans à s'affranchir de la loi française sont souvent d'ordre politique. Pour les tenants d'un islam radical, la priorité donnée au mariage religieux leur permet de réfuter les lois d'une république de kouffars (non musulmans) et de réaffirmer le caractère protestataire de leur courant de pensée. "Il s'agit pour eux de ne pas pactiser avec des lois non islamiques", souligne M. Amghar. Les salafistes rejettent en effet toute compromission avec les sociétés occidentales où ils vivent, privilégiant l'emprise du religieux sur tous les actes de leur vie.

Mais au-delà de cette frange radicale, le mariage religieux peut aussi constituer un arrangement avec les normes sociales en vigueur dans la communauté musulmane. Il demeure symboliquement plus important que la cérémonie civile. Aussi, certains y ont recours pour s'autoriser des relations sexuelles "en tout bien tout honneur", pour pratiquer la polygamie ou pour profiter de procédures de répudiation plus souples que celles d'un divorce.
Stéphanie Le Bars
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Dim 10 Juin - 15:13

vieux schnock a écrit:
mais un contrat, peut être célébré dans la sphère privée par toute personne pieuse choisie par les familles, à condition qu'elle respecte quatre critères : présence de deux témoins, du tuteur de la mariée, accord sur la dot, énonciation de la formule par laquelle le père du marié demande la main de la jeune fille à son père.

C'est exactement ce qui s'est passé pour ma nièce l'an dernier. Elle a fait la "fetâa" devant toute sa famille, celle de son fiancé, et tous les amis des uns et des autres. Un imam avait été dépêché de Paris. Son discours a été écouté religieusement par toute l'assemblée. C'était un moment très émouvant où toute l'assemblée se trouvait à l'unisson.

Ma nièce a ensuite finalisé son union par un mariage civil à la mairie, le mois dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Simply
Collaboratrice
avatar

Nombre de messages : 5887
Age : 45
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Dim 10 Juin - 16:04

Citation :
Ma nièce a ensuite finalisé son union par un mariage civil à la mairie, le mois dernier.

je trouve que cest tres important de finaliser a la mairie !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simplylife.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30159
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Dim 10 Juin - 16:07

Mais ta nièce a quand même fini par faire un mariage civil à la mairie, Ambre.

Mais le problème dont parle l'article que VS cite existe aussi en Algérie. Il y a beaucoup de mariage religieux... des couples qui ne réfléchissent pas aux risques et aux conséquences... il y a eu des cas où les jeunes femmes étaient enceintes et les mari sont morts accidentellement: elles se sont retrouvées mères-célibataires. La fatiha seule ne compte pas en Algérie... pourtant pays musulman.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Dim 10 Juin - 21:01

De mémoire, il me semble que Titi avait dit que les mariages religieux, sans passage à la mairie, n'existaient pas en Algérie. A vérifier .....

Je comprends ce que vous voulez dire les filles, lorsque vous dites qu'il vaut mieux faire ensuite un mariage civil pour protéger, en priorité, les droits des femmes. Pour autant, lorsqu'on raisonne de cette manière, n'est-ce pas une manière là encore d'infantiliser les individus ? N'est-ce pas une manière de voir en les hommes que des vauriens qui ne pensent qu'à profiter de la crédulité des femmes, et de considérer les femmes comme d'éternelles victimes ..... ?
Revenir en haut Aller en bas
Elisa
Grande Femme en Action
avatar

Nombre de messages : 1366
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Dim 10 Juin - 21:34

il y a eu il y a plusieurs mois effectivement en algérie une loi qui oblige au mariage civil.
De plus c'est drole mais je suis tombée cet am sur canal algérie sur une emission qui s'intitule "avis religieux" des gens téléphonent ou envoient des mails pour poser des questions d'ordre religieux; Cette question a justement été posée et la personne qui repond aux questions a clairement dit que les musulmans qui se marient doivent se plier aux lois du pays dans lequel ils vivent et que pour ceux qui sont en algérie le mariage civil était maintenant obligatoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30159
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Dim 10 Juin - 21:35

Ce n'est pas moi qui pense ça, Ambre, c'est la société algérienne qui est comme ça... je n'ai fait que répéter ce que ma mère et d'autres femmes m'ont dit: ces jeunes femmes se retrouvent avec un bébé "sans père" légal. Donc, l'enfant n'a pas droit à l'héritage, même si ses grands-parents paternels le reconnaissent, puisque le mariage religieux a été fait avec l'accord de la famille...
Tu connais les problèmes d'adoption chez les musulmans...

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30159
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Jeu 21 Juin - 12:48

Voilà un article pour prouver ce que j'ai dit:

Enfants abandonnés
Un tiers des naissances issu de mariage par la « fatiha »

Il est un phénomène qui semble prendre une ampleur inquiétante, selon certaines sources, et qui serait à l’origine des nombreux enfants abandonnés à leur sort, qui vont grossir le nombre des pensionnaires de l’assistance publique. Il est question de mariage conclu à la faveur de la « fatiha ».

Ce qui n’est, en fait, qu’un subterfuge - il faut l’appeler par son nom - utilisé par certains individus malhonnêtes pour avoir une concubine dont ils pourraient se délester à tout moment, sans risquer de se voir traîner devant les tribunaux et se trouver contraints au paiement d’une pension alimentaire, au « sadaq », ni autres tracasseries liées à la responsabilité d’une éventuelle progéniture qui pourrait s’avérer coûteuse à élever. Au regard de la loi en vigueur, l’enfant né d’une union réalisée par la simple « fatiha » est considéré comme étant illégitime, comme s’il a été mis au monde par une mère célibataire. Si bien que de très nombreuses femmes étaient persuadées qu’elles étaient mariées officiellement, jusqu’au jour où elles ont été abandonnées.

Aucune valeur juridique
Selon des sources proches de la direction des Affaires Sociales, basées sur une étude dans le domaine, entre 25 et 30% des mères célibataires qui se sont senties obligées de se séparer de leurs enfants, sont des victimes de la « fatiha ». La confiance aveugle a conduit de nombreuses familles à accorder la main de leur fille, persuadées que la lecture de la « fatiha » et les quelques versets du Coran, psalmodiés par un taleb, suffisaient. Or, vis-à-vis de l’administration, cette cérémonie religieuse, incontournable au sein de notre société, n’a aucune valeur juridique. Ce n’est qu’une forme de concubinage recouvert de religiosité visant à « légaliser », d’une certaine manière, l’union homme-femme aux yeux de la société. Si cette forme de mariage est parfaitement valable sur le plan religieux, elle n’exclut aucunement l’enregistrement officiel du mariage chez le Cadi ou à la mairie. Ce n’est qu’après avoir fait enregistrer l’union des époux, en présence de témoins des deux parties, que la « fatiha » pourrait prendre toute sa signification, car indispensable avant la consommation du mariage. Malheureusement, en 2007, et à Oran, beaucoup de jeunes femmes se laissent encore conter fleurette et se retrouvent mère, sans pouvoir donner le nom du père de son nouveau-né. Un père qui serait peut-être en train de contracter un autre « mariage », avec une autre victime, un autre taleb, dans une autre ville...

B. Ali
El watan

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Simply
Collaboratrice
avatar

Nombre de messages : 5887
Age : 45
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Jeu 21 Juin - 12:52

heureusement en France il y a des lois qui protège même les unions libres !
Les parents ont les mêmes obligations envers l'enfant qu'un couple marié !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simplylife.canalblog.com/
Elisa
Grande Femme en Action
avatar

Nombre de messages : 1366
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Jeu 21 Juin - 17:40

oui simply ils ont les mêmes obligations à condition qu'ils aient reconnu l'enfant, mais si l'un des parents ne le fait pas c'est la meme chose...
quand un couple est marié, si la femme est enceinte c'est toujours le mari qui est considéré comme le père mais si le couple n'est pas marié et si le père ne reconnait pas l'enfant et bien il n'a aucune obligation sur cet enfant. Pour qu'il en soit autrement il faut que la mère en passe par des procédures longues au tribunal afin de prouver la paternité du père...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simply
Collaboratrice
avatar

Nombre de messages : 5887
Age : 45
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Jeu 21 Juin - 18:35

Oui mais c'est déja pas si mal...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simplylife.canalblog.com/
Elisa
Grande Femme en Action
avatar

Nombre de messages : 1366
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Ven 22 Juin - 7:04

faut-il aussi que ça en vaille le coup car obtenir une compensation financière ne donne pas pour autant un père à l'enfant car souvent les pères pris en flagrant délit paye une pension mais ne regardent jamais l'enfant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simply
Collaboratrice
avatar

Nombre de messages : 5887
Age : 45
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Ven 22 Juin - 9:19

c'est toujours mieux que de se retrouver seule à l'élever sans un rond !!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simplylife.canalblog.com/
Elisa
Grande Femme en Action
avatar

Nombre de messages : 1366
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Ven 22 Juin - 18:25

de toute façon la femme sera seule quand meme, on ne peut pas imposer un enfant à qq'1 qui n'en veut pas et l'argent ne fait pas tout, en tout cas pour l'enfant ça ne lui apportera rien ! je connais un cas comme ça et l'enfant est plutot destabilisé qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vieux schnock

avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Ven 22 Juin - 22:02

cela pose un autre problème fondamental!

le mariage civil a été concu pour déposséder la religion des lois matrimoniales!

ce n'est pas à la religion de prendre la place de l'état et de régler les relations de couple!

c'est pour cela qu'en france on doit d'abord se marier à la mairie.
cela pour empècher, par exemple, la polygamie, les répudiations etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Sam 23 Juin - 0:56

Le mariage religieux est maintenant interdit par les 3oulama et tous les pays musulmans. Car en Egypte il y a eu bcp de soucis c'est l'un des pays arabe avoir plus de probleme que les autres a ce sujet.

Des etudiants Egyptiens faisaient la fatiha juste pour avoir un acte sexuelle durant les années d'etudes ainsi cela ne fait pas d'eux des .
.... et ce n'est pas Harem (interdit) seulement la les petits jeunes n'ont pas compris qu'il sont en pleins dans le harem. Car la religion musulman est claire sur le mariage (pas besoin que je fasse de discours)

Maintenant il est strictement interdit au imam de marié quelqu'un sans avoir le livret de famille delivré par la Marie (je parle en France.)

D'ailleurs juste une question Ambre je ne comprends pas quand tu parles de cérémonie et discours religieux ?

Dans les mariage musulmans une femme voit le notaire (chez nous les marocains c'est un notaire qui nous marie ce qu'on appel la3douleet non un imame) accompagné de son pere ou une personne couvert d'un foulard et il lui pose la question est ce que tu veux l'epouser si elle dit oui elle signe dans un cahier (comme quand on vote) et elle repart sinon les cérémonie elle ne sont qu'entre les hommes et la3doule.

Je pensé que c'etait partout la meme chose scratch

Enfin ce que je veux dire que ceux qui se marie par Fatiha sont dans l'interdit absolu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Sam 23 Juin - 15:01

Dounia a écrit:

D'ailleurs juste une question Ambre je ne comprends pas quand tu parles de cérémonie et discours religieux ?

Dounia,

Ma nièce, son mari et toute la famille sommes musulmans, comme toi ......

Rien n'a été fait à la légère, juste pour le folklore. L'imam est agrée par le consulat, via les autorités françaises. Un contrat de mariage a été établi lors de la Fatiha, le passage à la mairie n'a été qu'une conclusion avec pour date de mariage effectif la date de la Fatiha. Ma nièce et son mari ont été officiellement mariés ce jour là.
Revenir en haut Aller en bas
Inès
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 2910
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Sam 23 Juin - 17:04

Citation :
Enfin ce que je veux dire que ceux qui se marie par Fatiha sont dans l'interdit absolu

pas aux yeux de tous les parents dounia....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30159
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Sam 23 Juin - 17:33

Inès, Dounia veut sûrement dire: seulement avec la fatiha...

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Inès
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 2910
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Sam 23 Juin - 17:59

mais même seulement avec la fatiha...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Sam 23 Juin - 19:58

Ma nièce voulait se marier civilement, à la mairie, cette année ou l'année prochaine. En attendant, pour pouvoir vivre sous le même toit avec son fiancé, et pour respecter les usages "chez nous", elle a fait la Fatiha.

Elle et son fiancé était mariés aux yeux de Dieu, de leurs parents respectifs, de la famille toute entière. En ce qui me concerne, je trouve ça très bien.

Après, qu'il y ait des dérapages, ça peut arriver. Il peut y avoir des "ouled el haram" (bons à rien) partout, ce sont les aléas de la vie, qui peuvent arriver partout, et dans tous les milieux.
Revenir en haut Aller en bas
yeti
Femme en action
avatar

Nombre de messages : 606
Localisation : Yvelines (région parisienne)
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Sam 23 Juin - 20:33

Inès a écrit:
mais même seulement avec la fatiha...

mais du point du vue de l'islam, c'est ne vaut rien, ce n'est que de la tradition Inès. Ca reste de valeur nulle et la consommation après une telle cérémonie n'est pas hallal même si les parents pensent le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inès
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 2910
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Sam 23 Juin - 21:17

Citation :
Elle et son fiancé était mariés aux yeux de Dieu, de leurs parents respectifs, de la famille toute entière. En ce qui me concerne, je trouve ça très bien.

C'est exactement ce qu'à fait ma soeur en attendant de se marier, et mes parents sont contents
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vieux schnock

avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Sam 23 Juin - 21:44

et en plus c'est illégal...

sui cça se peut le type est déjà marié...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30159
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   Sam 23 Juin - 23:15

vous savez ce que je viens de penser?
C'est une sorte de libération sexuelle...
je me souviens, de mon temps, la fatiha c'était le mariage religieux... des fiançailles pour officialiser la demande en mariage, pour que tout le monde sache: ces deux-là sont promis l'un à l'autre et surtout pour que personne ne vienne plus demander la jeune femme en mariage... de plus, ça permettait aux fiancé de sortir ensemble, d'aller au restaurant, au cinéma (dans les familles modernes), les fiancés pouvaient rendre visite à leurs futurs bveaux-parents et honni soit qui mal y pense... et en général, ils se mariaient au plus tard 6 mois après la fatiha... mais il n'était pas question de relation sexuelles avant la grande fête et la signature de l'acte de mariage à la mairie.
C'est pourquoi je pense qu'aujourd'hui où les gens se marient de plus en plus tard... - en Algérie, 30 ans pour les femmes et 32 ans pour les hommes -, la fatiha est vraiment la meilleure solution contre la misère sexuelle. Pourquoi pas?
Comme disent les gens à Sétif: gouddem rabbi ouaâ3badou = devant Dieu et ses Hommes...

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des jeunes musulmans veulent s'affranchir du mariage civil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mariage Civil?
» Dans la communauté gitane à Montpellier, une vieille dame déflore les jeunes vierges avant le mariage
» Mariages civils et religieux
» Communication et divulgation en matière d’état civil
» Mariage de cousins germains !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: La vie de tous les jours :: Actualité et actualités-
Sauter vers: