Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 POUSSE AVEC EUX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30828
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: POUSSE AVEC EUX   Sam 12 Mai - 12:22

Mes amies, vous savez à quel point j'aime la rubrique "Pousse avec eux" de Hakim Laâlam... je vais la remettre ici aussi, et chaque fois que je trouverai un article intéressant, je vous le mettrai.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com


Dernière édition par le Mer 13 Juin - 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30828
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: POUSSE AVEC EUX!!!   Sam 12 Mai - 12:26

Rien ne peut se faire sans les femmes!
Lisez cet article de Hakim Laâlam. Bordj Bou Arreridj est une ville de l'est algérien, pas très loin de Sétif. Et vous voyez à quel point les filles sont dynamiques... je ne vous avais pas raconté des salades, n'est-ce pas?

RESISTANCES !



Par Hakim Laâlam

C’est officiel ! Le métro d’Alger va enfin voir le jour
Il en a de la chance, lui !

Sensation grisante en quittant hier vendredi la ville de Bordj-Bou-Arréridj. Comme une injection de dopant puissant. Intermède de quelques heures loin des bruissements de la capitale, hors de portée des dernières rumeurs sur la santé de l’un, sur la faillite de l’autre et sur le grincement des couteaux qui s’aiguisent à l’ombre d’une campagne. Rencontre avec les lectrices et les lecteurs de Bordj. Déjà, nous ne sommes plus dans la configuration traditionnelle d’une vente-dédicace en librairie où les gens viennent, vous saluent, vous disent tout plein de gentillesses, prennent des livres, demandent quelques mots griffonnés, puis s’en vont. Ici, les gens s’assoient, s’incrustent délicieusement. Filles et garçons de l’association «Tatalouâte» mettent un joyeux barouf. Chahrazade, Rachid, Malika et les autres sont porteurs d’un projet hérétique dans le pays de Belkhadem. Ils ont décidé d’afficher sur le fronton de leur association ce mot d’ordre sans appel, «Rien ne peut se faire sans les femmes !» On entendrait presque Aragon au cœur de Bordj. Juste à côté, encore plus joyeux luron et plus déterminé à faire triompher l’humour et ses notes de blues, il y a Mohamed. Sa guitare accrochée à lui comme une seconde peau, il nous balade, de rire en hochement de tête dans son Bordj, celui de l’errance désabusée. Après Aragon, Dylan s’invite ici. Le tout mitraillé par les flashes de l’infatigable docteur Nacer. Il a créé un site Internet dédié entièrement à la région et à la ville de Bordj, www.bba34.com. Ce site, c’est son enfant. Il le bichonne. Il le nourrit de photos et de reportages. Presque aussi consciencieusement qu’il couve ses deux filles. Elles sont là, des violons à la main et l’air lutin devant mon étonnement. Elles jouent de cet instrument, et le brouhaha d’Alger me semble encore plus lointain, plus ridicule d’insignifiance. 18 heures. Les chaises sont encore là. Seuls leurs occupants changent. Une rotation source d’un bien agréable vertige ponctué par les mains serrées, des visages qui réapparaissent après des éclipses de plus d’un quart de siècle. Rendez-vous est pris avec les garçons et filles de «Tatalouâte». Ils ont plein de projets dans la besace de leurs ambitions. Mais pour tous, une idée force : «Il ne s’agit pas de créer un nouveau genre de rapports femmes hommes. Il faut juste que les deux retrouvent leur place ancestrale dans un Bordj qui a toujours consacré, bien avant l’heure, bien avant Sarkozy, la parité, la cohabitation et la mixité.» Bordj est déjà loin. J’aborde El M’hir et dans mon lecteur CD, Mohamed entame le dernier couplet de son blues du «Belaredj». Les cigognes m’accompagneront jusqu’à Ahnif. Ensuite, je le sais, je serai rattrapé par Alger, ses rumeurs sur la santé de l’un, sur la faillite de l’autre et sur les couteaux qui s’aiguisent à l’ombre de la campagne pour les législatives. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Elisa
Grande Femme en Action
avatar

Nombre de messages : 1366
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: POUSSE AVEC EUX   Sam 12 Mai - 19:05

oui il y a en effet des articles très intéressants dans cette rubrique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30828
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: POUSSE AVEC EUX   Dim 13 Mai - 13:59

Il trouve toujours les mots justes!





LES COMPAGNONS DE LA CHANSON UNIQUE !



Par Hakim Laâlam



«Saïd Barkat veut faire de l’agriculture le pivot de notre développement.»
Avec Adrar comme région pavot ?Si nous arrivions à faire fermer Al Jazeera, ou à la dynamiter, ou à l’incendier, ou à la rayer de la carte audiovisuelle mondiale, cela réglerait-il le problème de l’approvisionnement en lait du marché algérien ? Si les autorités du pays entamaient une procédure de déchéance de leur nationalité à l’encontre des journalistes algériens qui travaillent à Al Jazeera, cela empêcherait-il la fraude le 17 mai ? Si l’on pendait haut et court son excellence l’ambassadeur d’Al Jazeera à Alger sur le parvis en réfection du Premier ministère, cette exécution effacerait-elle la marque que Belkhadem a sur le front ? Si l’on punissait de la peine de mort tout Algérienne ou Algérien surpris en train de regarder Al Jazeera, cela réduirait-il le taux de chômage à un chiffre ? Pourquoi je pose toutes ces questions ? Parce que depuis plus de 72 heures, d’une seule voix, dans une synchronisation plus que parfaite, à l’unisson, au top départ, au coup d’envoi, à l’appel, au temps T, à la minute M, à la seconde S, des voix et des moyens se sont vivement élevés en Algérie, dénonçant Al Jazeera. Non pas qu’il ne faille pas le faire. Non pas que cette chaîne soit exempte de tout reproche. Ici même, le 11 avril dernier, immédiatement après les attentats, nous avions relevé le fait non anodin qu’Al Jazeera ait donné ce jour-là la parole aux chefs islamistes et autres émirs. Mais en même temps, j’ai une «méfiance bleue» des campagnes orchestrées. Mes rhumatismes se réveillent soudain dès que je sniffe la dictée générale et le bon de commande. Que l’on dise ce que l’on a à dire sur Al Jazeera un matin, une journée, à la limite deux jours, maâlich ! C’est de bonne guerre. Mais on ne va tout de même pas y passer tout l’été et la rentrée prochaine, non ? Très honnêtement, lorsque j’entends que la tonne de poudre de lait est passée à 4800 dollars et qu’elle risque de frôler les 5200 dollars le mois prochain, je pense qu’il y a d’autres… vaches à traire qu’une chaîne de télé intégriste. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar, avec ou sans Al Jazeera continue.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30828
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: POUSSE AVEC EUX   Lun 14 Mai - 10:44

Sans commentaire

HADJ BOUKALA !



Par Hakim Laâlam

Législatives. Un meeting du MSP a failli être annulé après une fausse alerte à …

…l’intelligence

Pour sûr que maintenant, tout le monde va nous prendre pour des gens très sérieux et doués de raison. Indiscutablement, après avoir lu ce que vient de déclarer le «azzam ministre», les personnes et les entités qui doutaient encore il y a quelques jours du sérieux de nos dirigeants vont enfin être «rassurées». Définitivement ! Je suis même sûr qu’au plan macroéconomique, dans le cadre des perspectives de développement, «fi itar» la sortie de crise, les propositions que vient de formuler Aboudjerra Soltani vont faire date, vont constituer un tournant capital et vont rester gravées en lettres d’or dans le registre relié pur cuir de la gouvernance algérienne. Devant un parterre sur le cul, le «ch’laouchi» du MSP a exigé que soit mis fin à l’interdiction du port de la barbe et du khimar sur les photos d’identité. Ni plus ni moins. Voilà qui devrait nous aider à régler tous nos problèmes. Et nous qui cherchions désespérément comment nous en sortir, alors que Hadj Boukala avait la solution à portée de main et de «kanoun» ! Il suffit que l’on autorise de nouveau les moutahadjibine et les moutahadjibate à porter barbe et khimar sur les photos de leurs pièces d’identité et les équilibres financiers du pays seront retrouvés sur-le-champ, le rapport entre exportations et importations sera miraculeusement inversé et on lavera nos rues à gros jet de lait pasteurisé et d’Ariel à 2 000 DA la boîte. Et dire que mon collègue estimé et respecté du Soir d’Algérie Abdelmadjid Bouzidi s’échine une fois par semaine à nous expliquer scientifiquement pourquoi le pays ne décolle pas ! Faut que je lui dise à Si Abdelmadjid que la solution a été finalement trouvée par le Docteur Soltani, l’éminent économiste qui, non content d’avoir magiquement hérité d’un poste de ministre, non content de flotter dans le burnous trop grand de Nahnah, veut maintenant nous convaincre que la recette miracle du boum économique, c’est les «fat’chates» à poils et à burka ré-autorisées à s’afficher sur la carte d’identité. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Elisa
Grande Femme en Action
avatar

Nombre de messages : 1366
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: POUSSE AVEC EUX   Lun 14 Mai - 16:41

ça me dégoute ! ce sont toujours des lois et des propositions débiles qui ne servent à rien et les gens sont toujours plus dans la misère. C'est vrai n'empêche que c'était vachement urgent !! et on reconnait les gens comment ???? photo d'identité ??? pfffffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30828
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: POUSSE AVEC EUX   Dim 20 Mai - 10:00

Je ne sais pas si ce "Pousse avec eux" vous intéresse. Je le mets pour le cas où...





QUELQUES RECETTES POUR SE DEBARRASSER DE 11 MILLIONS D’ALGERIENS



Par Hakim Laâlam



«Législatives. Le FLN se plaint d’avoir été volé.»
Pour une fois en 45 ans, on ne va tout de même pas en faire un plat !Quelques jours avant le scrutin du 17 mai, le pouvoir, à travers ses relais routiers avait stigmatisé les citoyens qui seraient tentés par le boycott et l’abstention. Il a même ordonné à l’un de ses relais aériens et célestes, les imams fonctionnaires de faire de la question des élections et de la participation massive un axe central des prêches. Il m’a ainsi été donné d’entendre des hommes de Dieu qualifier d’apostats les Algériens qui n’iraient pas voter. En fait, de toutes les officines du régime a fusé un mot d’ordre : «Est traître celui qui n’accomplit pas son devoir électoral. Sus aux abstentionnistes !». Bien ! Aujourd’hui que les résultats du vote sont connus, comment faire pour punir les traîtres ? Les apostats, les déserteurs de l’urne représentent tout de même les 2/3 de la population inscrite sur les listes électorales. Ça fait beaucoup de traîtres au mètre carré ! Et ça met les autorités devant un véritable casse-tête : comment et quelle punition infliger à plus de onze millions d’Algériens ? Par le passé, d’autres autorités, d’autres régimes, d’autres pouvoirs, d’autres dirigeants «éclairés» se sont penchés sur cette question du châtiment des traîtres, des antinationaux et des mollassons du national-patriotisme. Il y en a qui ont construit d’énormes camps d’internement. D’autres ont imaginé ajouter des fours et des cheminées dans ces camps. D’autres encore ont eu l’astucieuse idée de faire arriver les chemins de fer directement aux portes des camps. D’autres encore ont accolé une activité industrielle à ces camps, entre autres la fabrication de savon à grande échelle. D’autres, plus près, nous ont poussés à déclencher un vaste conflit interethnique en abattant un avion présidentiel afin de justifier ensuite l’extermination de millions de citoyens, le génocide de tout un peuple. Tout cela pour dire que les solutions existent pour se débarrasser des deux tiers de sa population en âge de réfléchir et de se prononcer. Faut juste assumer. Parce que les autres méthodes, les anciennes recettes viennent de montrer leurs limites. Il n’y a pas plus d’autres moyens que le génocide et l’extermination physique pour faire taire 11 millions d’Algériens. Au boulot les bourreaux ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Elisa
Grande Femme en Action
avatar

Nombre de messages : 1366
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: POUSSE AVEC EUX   Lun 21 Mai - 12:34

moi cet article me fait beaucoup rire en fait, avec mon mari nous regardions (avec les chaines numériques internet) canal algérie et vu le mal qu'ils se sont donnés pour faire voter les gens, des spots toutes les cinq minutes.... on en déduira que les algériens ont la tête dure et c'est tant mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa
Grande Femme en Action
avatar

Nombre de messages : 1366
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: POUSSE AVEC EUX   Mer 23 Mai - 7:13

VALIDATION ETERNELLE !

Par Hakim Laâlam
Email : laalamh@yahoo.fr
«Un clown fait son entrée à l’APN.»

Un de plus !

Le Conseil constitutionnel a validé les résultats des législatives. Quand je lis cette phrase, j’ai presque l’impression d’entendre les ouvriers tailleurs de pierre graver sur des tablettes sacrées cette devise d’un Conseil constitutionnel chargé indéfiniment, de manière éternelle, de valider toute élection qu’on lui mettra sous son nez bouché. Quand je lis que le Conseil constitutionnel a validé les législatives, je ressens la même sensation que lorsque je passe et repasse quotidiennement devant une statue, fixe, immuable représentant un cheval, museau tourné vers la ruelle en contrebas et le popotin dédié à la rue en surplomb et aux institutions y ayant élu domicile depuis des lustres. Lorsque je lis que le Conseil constitutionnel a validé les résultats des législatives, j’ai l’impression d’entendre mon voisin me réaffirmer pour la millionième fois que l’on n’a rien fait de mieux en matière d’automobile que depuis l’invention de la 404. Lorsque je lis que le Conseil constitutionnel a validé les résultats du vote du 17 mai dernier, je suis presque sûr qu’en allant dans mon grenier où j’ai rangé mon vieux poste TSF de marque Gaumont, héritage de mes parents qui l’ont eux-mêmes hérité de leurs parents, et qu’en tournant le gros bouton en bois nacré, la bulle verte sur le côté va progressivement s’allumer et le speaker de Radio Alger va, avec sa voix délicieusement nasillarde, vanter les bienfaits du dentifrice Email Diamant. En lisant que le Conseil constitutionnel a validé les résultats du dernier vote, j’ai l’impression désagréable et lancinante d’avoir de tous temps lu cette phrase, d’avoir entendu ma mère, penchée sur mon berceau me la lire, de l’avoir très nettement perçue en train de me la chanter en berceuse lorsque je baignais dans le liquide amniotique de son ventre sacré. C’est pour cela qu’aujourd’hui, lorsque je lis que le Conseil constitutionnel a validé les législatives, je veille bien à ce que mes enfants ne soient pas dans les parages, dorment déjà à poings fermés et ne courent pas le risque comme moi d’entendre cette ritournelle. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

celui là est pas mal non plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30828
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: POUSSE AVEC EUX   Mer 23 Mai - 7:30

Il aime ses enfants, Hakim Laâlam!!!!

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30828
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: POUSSE AVEC EUX   Lun 28 Mai - 8:50

SONT JAMAIS CONTENTS LES FRERES DES MONTAGNES !

Par Hakim Laâlam

C’est officiel, L’APN sera installée ce jeudi.

C’est officiel, 2 Algériens sur 3 s’en foutent !


Djaballah demande l’annulation des élections ? Je n’en reviens pas. Bénit soit le jour qui m’a enfin permis de vivre cet épisode. Un islamiste qui exige l’interruption d’un processus électoral, c’est trop top ! Et dire que dans les années 90, les mêmes islamistes, à un poil près se plaignaient sur tous les toits du monde que leurs élections aient été annulées. Quel doux retournement de situation que celui-ci. Entendre les frères des montagnes se plaindre de la chose et de son contraire. Ils se fâchent lorsque le régime annule. Ils se fâchent lorsque le régime n’annule pas. Faudrait savoir les mecs ! Vous ne pouvez pas, vous, vous prévaloir du fort taux d’abstention pour demander l’annulation des législatives. Tous les Algériens peuvent le faire, sauf vous. Car, je vous rappelle que le «scrutin» qui avait propulsé le FIS vainqueur en 1991 avait été marqué par un fait que vous feignez d’oublier : un million de bulletins nuls ! Pourquoi n’avoir pas, à l’époque exigé que cette élection-là, celle du FIS soit aussi annulée ? Non ! Vous ne l’avez pas fait ! Mieux encore, vous avez pris prétexte de cette annulation pour monter au maquis ou y faire monter des gosses shootés au musc afin d’y préparer et d’exécuter la liquidation de plus de 150 mille Algériens. Comment aujourd’hui, vous, particulièrement vous avez le culot, le visage «m’kasder » pour appeler publiquement à l’arrêt d’un processus électoral ? Même si ça me coûte, même si je sais que 2 Algériens sur 3 n’ont pas voté, même si je sais que le soupçon de gonflette plane au-dessus de ce chiffre de 35% de taux de participation, je serai presque tenté de crier «pas touche aux législatives !». Par taghenent ! z’kara fikoum ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Elisa
Grande Femme en Action
avatar

Nombre de messages : 1366
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: POUSSE AVEC EUX   Mar 29 Mai - 7:18

hier au soir sur canal algérie c'était rigolo, il y avait la visite de boutef à blida et bien pendant tout le journal télévisé on ne voyait que lui ! il inaugurait, inaugurait et inaugurait encore.... la foule qui l'acclamait... toutes les infos étaient consacrées à ça ! et mon époux soupirait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30828
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: POUSSE AVEC EUX   Mer 13 Juin - 9:58

LES COULEURS DE L’URNE !

Par Hakim Laâlam

Un 3e mandat présidentiel ?

Louisa Hanoune ne s’est toujours pas prononcée

Entre deux élections, entre une législative remportée par les citoyens et une communale dont Dame Louisa n’a pas encore fixé avec précision le jour du déroulement, on peut se poser une question tout à fait neutre, dénuée de toute arrière-pensée et bonne pour la pédagogie générale : pourquoi une urne algérienne ne peut pas être transparente ? S’agit-il d’un problème de matière première ? Je ne pense pas. Des centaines de milliers d’enfants font fabriquer chaque jour des boîtes en plexiglas et les utilisent comme présentoir pour le pop-corn, les « m’hadjeb» ou les cigarettes. Et ces boîtes sont transparentes, même si elles gagneraient parfois à voir leurs parois nettoyées de la crasse des chiures de mouches et des gaz d’échappement des véhicules. Mais alors, s’il est possible de fabriquer des contenants de forme cubique et dont les parois sont transparentes, pourquoi n’y a-t-il toujours pas d’urnes transparentes dans les élections algériennes ? Des sociologues issus de l’école de la régression féconde affirment qu’une urne transparente risquerait de heurter fortement le sens poussé et exacerbé à l’extrême des Algériens pour la discrétion, la « soutraâ». L’Algérien est adepte des emballages opaques, des paquets peints et des couffins Bi-Tressés qui ne laissent rien filtrer. Cette tendance maniaco-dépressive à cacher ses courses se retrouverait donc chez le régime de bananes qui nous gouverne. Lorsqu’il va aux courses le jour des élections, il préfère, en bon Algérien, les faire dans des urnes bien opaques, peintes en multicouches résistantes à l’eau, aux larmes et au mauvais œil. Face à cette école sociologique, il y a enfin le club très ouvert des pragmatiques abstentionnistes. Selon le dernier recensement mené le 17 mai 2007, ils seraient 2 Algériens sur 3 à faire partie de ce club. Et selon cette majorité qui préfère aller à la plage un jeudi électoral, préparer le repas, doucher les enfants avant de ne pas aller voter, l’absence d’urne transparente à une élection algérienne ne s’explique pas. Elle se combat. Mais bien évidemment, cet avis n’engage pas tous les citoyens algériens, tout le peuple, mais seulement ces 2/3. Ce qui en soit, dans la logique opaque du régime est totalement insignifiant. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30828
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: POUSSE AVEC EUX   Mer 20 Juin - 13:02

L'Algérie, c'est malheureusement ça aussi!

FRILOSITES D’ETE !

Par Hakim Laâlam

Les méfaits de la présence française en Algérie. Enfin
un Français qui se repent et reconnaît ses erreurs.

Cavalli

Le week-end intermédiaire ! Je lis «émerveillé» cette bondieuserie toute chaude qui vient de nous tomber dessus. Jusqu'à maintenant, je connaissais le week-end universel. Dans certains pays d’islam au pouvoir, il y a le week-end du jeudi/vendredi. Là, maintenant, selon toute vraisemblance, il va nous falloir très vite nous habituer à cette nouveauté, le week-end intermédiaire. Y a que chez nous que ça se passe comme ça ! Personne parmi ceux qui ont le pouvoir de le faire n’interviendra dans le débat pour prendre une décision claire, audible par tous, intelligible, qui ne prête pas à équivoque et qui se résume à peu près à ceci : «A partir de la date el flaniya, et au vu des impératifs économiques nationaux et internationaux qui s’imposent au pays, l’Algérie revient au week-end universel !» Ou alors, a contrario, les mêmes personnes qui en ont le pouvoir viendraient nous dire : «Au vu du sacro-saint principe consacré par la Constitution de l’islam religion de l’Etat, il n’est pas question de toucher à l’organisation du temps de repos hebdomadaire. Ça restera le jeudi/vendredi.» Rien de tout cela. Chez nous, on préfère se tortiller le croupion et nous balancer en ballon-sonde cette énormité de week-end intermédiaire. Tout comme on a, par le passé créé des parlements transitoires, des commissions provisoires, et plus près de nous, un gouvernement intérimaire. Il paraît qu’un week-end intermédiaire juché sur le vendredi et le samedi, c’est un habile compromis entre l’universalisme et l’islamisme. Une sorte de «je cède sans donner l’impression de céder ! » Je me permets tout de même de poser une question : avant 1976 et le basculage sur le jeudi/vendredi, les Algériens étaient-ils moins musulmans ? L’Etat était-il plus mécréant ? La foi moins ancrée dans la population ? Je fume du thé et je reste éveillé tous les jours de la semaine, week-end y compris, le cauchemar continue.
H. L.

Le Soir d'Algérie

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Elisa
Grande Femme en Action
avatar

Nombre de messages : 1366
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: je n'ai pas pu résister à celui là...   Ven 6 Juil - 9:47

ETES-VOUS VRAIMENT INDEPENDANT ?

Par Hakim Laâlam
Email : laalamh@yahoo.fr
Nous l’avions entamé jeudi dernier. Nous poursuivons ce jeudi.
Le test hebdomadaire. Et ce jeudi coïncidant avec le 5 Juillet,
nous ne pouvions échapper à la question «vous considérez-vous
comme indépendant ?»

1- Les autorités, soucieuses de la fluidité de la circulation,
instituent un couloir réservé à la famille révolutionnaire sur
les autoroutes du pays, couloir délimité par une ligne continue
tricolore, rouge, verte et blanche.
A- Vous vous dites qu’un seul malheureux couloir, c’est une
offense grave et un complot ourdi contre la famille révolutionnaire.
B- Vous estimez que la vraie famille révolutionnaire a déjà
emprunté le seul couloir digne de son combat, le couloir de la
mort.
C- Vous considérez qu’un couloir réservé sur une autoroute,
c’est un virage dangereux qui peut mener vers des dépassements
et des dérapages imprévisibles.
2- 45 ans après l’Indépendance, on vous refuse l’accès au
Club-des-Pins, une plage du domaine maritime public de la
RADP.
A- Vous vous félicitez que les autorités veillent ainsi sur votre
santé et vous empêchent d’être victimes de méchants coups
de soleil à l’origine des cancers de la peau.
B- Vous n’en pensez rien, car vous passez vos vacances en
Tunisie.
C- Vous signez la pétition pour la protection du parc d’El-Kala.
3- 45 ans après l’Indépendance, le ministre des
Moudjahidine annonce que 10 000 faux moudjahidine ont
été démasqués et devront rembourser les sommes perçues
A- Vous vous félicitez de la vigilance d’un ministère qui a mis
45 ans pour débusquer des fraudeurs et des faussaires.
B- Vous vous en foutez un peu, beaucoup, passionnément…
C- Vous militez activement pour la suppression des moudjahidine
de moins de 3 ans d’âge, mesure applicable avec effet
rétroactif.
4- Classé ex æquo sur les listes d’attribution de logements,
le petit-fils de moudjahid fait valoir les antécédents de son
grand-père et vous êtes déclassé à son profit.
A- Vous maudissez vos parents qui ne sont pas allés faire la
révolution à partir d’Oujda.
B- Vous attendez le prochain séisme ou les prochaines inondations
pour bénéficier d’un chalet.
C- Vous relisez Harbi et vous fumez du thé pour rester éveillé
à ce cauchemar qui continue.
H. L.

P.S. Un maximum de «A» : vous êtes de la famille révolutionnaire et plus si affinités
Un maximum de «B» : vous accrocheriez volontiers le drapeau national à votre balcon ce jeudi, mais vous n’arrivez pas à mettre la main dessus
Un maximum de «C» : en 1962, vous manifestiez dans les rues pendant que…

Nombre de lecture : 1813
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30828
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: POUSSE AVEC EUX   Sam 15 Sep - 9:09

Là, avec ce Pousse avec eux, on ne peut pas dire que c'est du racisme... il est écrit par un Algérien qui vit en Algérie.

SARKO ? Y A PIRE !

Par Hakim Laâlam

«Ce week-end, le baril de pétrole a dépassé la barre des 80 dollars.
C’est une excellente nouvelle !»

Pour EUX

C’est vrai que la lecture des journaux de ce week-end donne des sueurs froides dans le dos. Sarkozy et son bras armé d’un gourdin sur lequel il est inscrit «reconduite aux frontières», Hortefeux, font peur. C’est déjà presque aussi pire que les charters de Giscard, à l’époque. Mais c’est encore moins pire qu’une autre reconduite forcée aux frontières que nous connaissons bien ici, en Algérie, et que nous feignions de ne pas voir. Eh oui ! Car, en définitive, Sarko vire des étrangers de France. C’est déjà pas bien, je vous le concède. Mais ça reste moins dégueu qu’un régime qui force tous les jours plus d’une centaine de ses propres citoyens, pour la plupart des jeunes, à quitter le pays par la mer. Les gouvernants d’ici s’en prennent à des compatriotes, pas à des illégaux, pas à des clandestins, et les obligent à quitter le territoire national, leur pays, pour s’en aller nourrir les requins. Dans le classement de l’horreur, c’est tout de même un peu plus fort, un peu plus abject que ce que fait Sarko. Les Algériennes et les Algériens reconduits aux frontières algériennes par des dirigeants algériens sont pourtant munis de papiers dûment établis chez eux, d’une carte d’identité verte, de la même couleur que celle détenue par ceux qui les chassent, quoique… A tort ou à raison (j’estime que ça reste un débat franco-français), Sarkozy pourra toujours se prévaloir de vouloir protéger l’emploi chez lui, le tissu socio-éducatif et de privilégier une immigration choisie. De quoi peuvent se prévaloir ceux qui poussent à la mer leurs propres concitoyens ? Comment nos dirigeants peuvent-ils encore afficher leur bobine à la grande mosquée d’Alger pour le début du Ramadan, comment un Belkhadem peut-il endosser son étrange habit d’un islam encore plus étrange et venir jurer qu’eux tous travaillent au bien- être des Algériens lorsque tout ce qu’ils font quotidiennement pousse encore plus nos enfants vers la gueule des squales et vers les fonds marins ? Je trouve un peu simplet et surtout gonflé de stigmatiser la politique d’un président français chez lui, et, dans le même temps, de détourner pudiquement le regard des purges, du nettoyage par le vide de l’Algérie par des Algériens. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

Le Soir d'Algérie

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30828
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: POUSSE AVEC EUX   Jeu 27 Sep - 18:35

Vous savez peut-être qu'il y a une pénurie de pommes de terre en Algérie, alors, il faut en importer
Et maintenant:

PATATES CHAUDES!

Par Hakim Laâlam

Bientôt un grand débat national sur les harragas. En parallèle, le gouvernement devrait très vite annoncer des aides d’urgence aux jeunes clandestins.

Des gilets de sauvetage ?

J’ai failli avaler ma pomme de terre canadienne de travers (ce qui peut mener à une mort quasi certaine vu que ce légume est plus proche du bois que de la mousseline légère) lorsque j’ai lu l’information. Un office national pour la pooooooooooomme de terre ? (A lire avec une intonation mêlant hystérie et colère) Ben ouais mon coco ! C’est ce qu’ils viennent de nous pondre. C’est la dernière trouvaille des autorités. Bonté divine ! Déjà qu’avant, je la regardais respectueusement sur l’étal du marchand. Je parlais doucement au vendeur pour ne pas perturber la sieste du beau tubercule. Et lorsqu’il m’arrivait d’en acheter quelques chers spécimens, je les posais doucement sur le siège avant de ma voiture, je leur mettais la ceinture de sécurité et leur disait «vous» sur le trajet jusqu’à chez moi. Une fois à la maison, j’obligeais toute ma famille à prier ensemble, à supplier Dieu que mes pommes de terre cuisent vite, sans trop souffrir et j’allumais même un cierge à leur mémoire. Ça, c’était donc avant l’office. Maintenant que la pomme de terre se voit dédier un office national rien que pour elle, que vais-je bien pouvoir trouver pour être à la hauteur de la réputation de cette méga-star ? Vous imaginez un peu ? Y a que les machins importants, les sujets lourds, les thèmes sacrés qui bénéficient de l’attribution pleine et entière d’un office. L’office de répression du banditisme. L’office de répression du terrorisme. L’office des publications universitaires. L’office national des statistiques. L’office de géostratégie. L’office de recherche en astrologie et géophysique. L’office national des énergies renouvelables. L’office de l’immigration et des migrations des populations. Que du beau monde. Que du… gratin. Et donc, me direz-vous, fallait bien, en fin de compte, que la pomme de terre ait elle aussi son office. Mazette ! Un bâtiment, des locaux et tout un personnel au service exclusif de la reine de la table. La mission première de ce beau monde : … éplucher à fond le dossier du tubercule, nous pondre des… kilos de rapports afin de mettre fin à la… ratatouille de combines que les grosses… huiles de l’import-import et des frigos de stockage ont mis en place pour nous affamer. Mais alors, pourquoi diantre quand j’ai entendu «office national de la pomme de terre», je n’ai pu m’empêcher de penser à ces fameuses commissions d’enquête sur les inondations, sur les meurtres de présidents ou encore sur l’assassinat d’un jeune dans un commissariat ? De ces fameuses commissions que l’on crée lorsqu’on veut se débarrasser d’un sujet chaud ? Chaud comme une…patate ? Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30828
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Les mots qu'il faut...   Dim 28 Oct - 10:50

LE CHOIX DES MOTS !

Par Hakim Laâlam

«Ce qui n’était qu’une rumeur semble se confirmer.
Abdekka va se séparer de Belkhadem. En guise de consolation, il devrait cependant le nommer ambassadeur. »

A Téhéran !

J’ai lu hier, à la une d’un confrère, ce titre : «L’armée tue 15 terroristes à Tébessa !» Désolé, chers confrères, je pense qu’il y a erreur sur le verbe. Je suis convaincu que c’est seulement par inadvertance que vous avez été amenés à utiliser le verbe «tuer» dans ce cas de figure. Ayant un peu de temps devant moi, et n’exigeant aucune rétribution en retour, gracieusement, «fi sabil Allah», je vous propose une série de verbes et d’expressions, lesquels dans le cas présent me semblent plus appropriés que «tuer» : l’ANP a éliminé 15 terroristes à Tébessa. L’ANP les a écrasés. L’ANP les a pulvérisés. L’ANP les a désintégrés. L’ANP les a effacés de la face de la terre. L’ANP les a écrabouillés. L’ANP les a atomisés. L’ANP les a explosés. L’ANP nous en a débarrassés. L’ANP a rendu un immense service aux Algériennes, aux Algériens et à l’humanité tout entière. L’ANP a nettoyé l’environnement pollué de Tébessa. L’ANP a rendu aux citoyens une part d’oxygène qui leur avait été volée par 17 indus respirants. L’ANP a fait œuvre de salubrité publique. L’ANP a désinfecté les massifs boisés de Tébessa. L’ANP a fait pisser le sang à des monstres. L’ANP leur a montré «zay mah !» L’ANP leur a réglé leur compte. L’ANP les a plombés. L’ANP les a canardés. L’ANP en a fait de la chair à canon. L’ANP en a fait de la charpie. L’ANP est passée et repassée dessus. L’ANP les a ratiboisés. L’ANP leur a fait rendre gorge. L’ANP les a réduits en miettes. L’ANP a fait un carton. L’ANP a mis dans le mille. L’ANP leur a mis la pâtée. L’ANP leur a foutu une sacrée dégelée. L’ANP les a fait déguster. L’ANP leur en a foutu jusqu’au trognon. L’ANP leur a fait avaler leurs certificats de naissance. L’ANP leur a délivré leurs actes de décès. L’ANP en a fait de la viande froide. L’ANP s’est essuyée les rangers dessus. L’ANP leur a donné un avant-goût de l’enfer. L’ANP a fait son boulot, celui que font toutes les armées républicaines du monde face à la vermine terroriste. Voilà chers confrères. Maintenant, vous savez qu’il existe d’autres verbes et d’autres expressions pouvant être utilisés à la place du perfide «tuer» lorsqu’il s’agit de l’armée de votre pays qui vous permet de mieux dormir le soir. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30828
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: POUSSE AVEC EUX   Mer 31 Oct - 17:35

Apparemment, il devient sénile, le Boutef!!!!
_____________________________________________________________

CÉCITÉS !

Par Hakim Laâlam

Belkhadem : «Mon sort est entre les mains du chef de l’Etat. »

Ayez la main ferme, Monsieur le Président !

Ce matin, je me suis réveillé plus instruit que la veille, plus renseigné sur moi-même. Grâce à Abdekka qui a déclaré devant les magistrats que «ceux qui sont contre la réconciliation nationale sont des antinationaux », je sais maintenant que je suis un antinational. Je n’aime pas mon pays. Je n’aime pas l’Algérie. Je ne lui veux que du mal, puisque je suis fondamentalement contre la réconciliation nationale. Je suppose que ce matin, d’autres «Algériens» (je suis obligé, depuis ce discours présidentiel, de mettre des guillemets) ont dû se réveiller avec le même sentiment et la même marque au fer rouge présidentiel sur le front : «ANTINATIONAUX !» Ça fait tout de même bizarre ! Tu te couches le soir en étant convaincu d’être un Algérien, aimant son pays, et tu te réveilles le lendemain n’osant même plus sortir de chez toi, ni écarter le rideau de la chambre de peur de te voir attaqué et lynché par une foule à laquelle le discours présidentiel t’aura désigné comme cible à abattre. Dans le même discours, décidément très riche en enseignements, le même Abdekka affirme que ceux qui commettent des attentats en Algérie ne sont pas mus par des objectifs politiques, idéologiques ou religieux. Ce ne sont que des bandes criminelles qui agissent de manière aveugle. La cécité ! La belle affaire que le terrorisme aveugle ! Bien avant 1999, bien avant l’arrivée de Abdekka, d’autres camelots ont tenté de nous vendre cette marchandise bizarre portant l’étiquette non contrôlée de «violence aveugle». Mais alors, si ceux qui tuent, ceux qui font péter des bombes, ceux qui récitent des versets du Coran et expliquent devant un caméscope DV numérique pourquoi ils ont choisi de se faire exploser, pour quelle Algérie ils s’éparpillent en miettes, si tous ceux-là ne sont que des bandes criminelles sans motivation sérieuse, pourquoi négocie-t-on avec eux ? Pourquoi dialoguer avec des fous aveugles ? Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30828
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: POUSSE AVEC EUX   Dim 4 Nov - 20:05

POURQUOI JE NE PARTICIPE PLUS AU SALON DU LIVRE !

Par Hakim Laâlam

Parce que le stand où je dédicaçais jusque-là mes ouvrages est situé près d’une immense baie vitrée à l’isolation thermique très incertaine et que je commençais vraiment à cailler des billes. Parce que je trouvais insupportable, à chaque fois que je devais aller aux toilettes (hachakoum), de devoir exhiber un badge de participant. Parce que je trouve infect le thé vendu à l’extérieur du pavillon central. Parce que je suis fortement allergique aux odeurs de musc et d’encens. Parce que la vue de processions de mecs aux yeux maquillés au khôl provoque en moi de l’urticaire. Parce que je trouve hautement malsain d’emballer des Corans dans des cartons de Marlboro. Parce que je suis à chaque fois pris par l’envie furieuse de sauter au cou du 9632e frangin à la barbe teinte au henné, la main armé d’un «siwak» astiquant comme un dératé ces gencives et qui me demande sur un ton faussement angélique : «Pourquoi autant de haine pour les islamistes mon frère ?» Parce que mes frères, je les connais, ils portent le même nom que moi, qu’il ne viendra jamais à l’idée de l’un d’entre eux de teindre sa barbe au henné et que si, par malheur, l’un d’entre eux le faisait, je déchirerais la page du livret de famille où il est inscrit. Parce que, à un gamin de 17 ans qui se plante devant moi et qui tente de m’expliquer béatement que je me suis écarté du droit chemin, j’ai envie d’offrir un flacon de Biactol et de lui conseiller de sortir couvert. Voilà les raisons pour lesquelles j’arrête ma participation au Salon international du livre. Je n’en vois pas d’autres. Et n’allez surtout pas croire que je boude ce salon parce qu’un certain Mohamed Benchicou en a été exclu. Ça n’a rien à voir ! Vous l’aurez compris, n’est-ce pas ? Je fume du thé à ta santé Mohamed et je reste éveillé à leur cauchemar qui continue.
H. L.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30828
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: POUSSE AVEC EUX   Mer 14 Nov - 12:37

HALTE A L’OFFENSE !

Par Hakim Laâlam

Abdekka : «La lutte contre le blanchiment de l’argent sale se poursuivra sans relâche !»

Pourquoi, elle avait commencé ?


J’ai lu hier, dans le quotidien Liberté cette information : des candidats aux prochaines élections locales à Bouira se font des coups tordus. Entre autres coups tordus, celui de remplacer, sur les panneaux d’affichage, le portrait d’un concurrent par un poster de sanglier. Je trouve cela scandaleux. Intolérable. Infecte. Affligeant. Désobligeant et offensant pour le sanglier. Car, contrairement aux clichés qui circulent à son sujet, le sanglier n’est pas une bête méchante. Reprenez vos encyclopédies, rouvrez vos livres, et remettez-vous à regarder les excellents documentaires animaliers de la 5e chaîne française. Vous verrez que le sanglier n’est pas cette bête ataviquement agressive que l’imaginaire populaire et des films de série B ont formatée. Le sanglier n’attaque que s’il se sent menacé. Le sanglier est un animal à la socialité très développée. Dans leur quotidien, les sangliers vivent en bonne communauté. Ils n’embêtent personne, se nourrissent de glands, de baies sauvages et boivent de l’eau des rivières et des sources. Le papa sanglier est hyper protecteur avec sa progéniture. Il la couve, la surveille, la protège contre les dangers extérieurs. La maman sanglier allaite, parfois jusqu’à l’épuisement, sa portée. Elle nourrie ses bébés. Leur apprend à faire leurs premiers pas. Les cajole. Joue avec eux, et fait montre d’une tendresse inouïe. Les jeunes sangliers apprennent très tôt à vouer un respect sans borne aux vieux sangliers. Il leur arrive fréquemment d’aller à la cueillette des baies sauvages à la place des membres âgés et fatigués de la tribu, et leur évitent ainsi de mourir de faim. Des témoignages sérieux font état du dévouement exemplaire de jeunes sangliers, protégeant les plus faibles lorsque le clan fait l’objet d’une attaque extérieure. Pour toutes ces raisons, et pour d’autres que vous trouverez dans les nombreuses documentations accessibles dans les librairies, dans les bibliothèques, sur Internet et à la télévision, j’en appelle à l’arrêt immédiat des attaques malsaines menées contre les gentils sangliers lors de cette campagne électorale pour les locales du 29 novembre prochain. Que les candidats rivaux se déchirent mutuellement leurs affichettes, libre à eux ! Mais qu’ils aient recours, dans leur misérable guéguerre à l’outrage à sangliers, je dis tout simplement STOP ! Et je fume du thé pour rester éveillé à ce cauchemar qui continue.
H. L.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30828
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: POUSSE AVEC EUX   Jeu 22 Nov - 12:52

JE CRAINS POUR SES JOURS !

Par Hakim Laâlam

Dans l’affaire Khalifa, les autorités ont menti.

Dans l’affaire Khalifa, seulement ?


Quoi ? Qu’est-ce que je lis ? Un juge a mis en examen Jaques Chirac, le précédent chef de l’Etat français ? Houlà ! Et il l’aurait entendu toute la matinée d’hier, et une bonne partie de l’après-midi ? Aïe ! Aïe ! Aïe ! J’ai peur pour ce juge. Je crains pour ses jours. Un magistrat qui met en examen un président ? C’est un suicide à peine déguisé. Quoi ? Ce n’est pas un juge homme, c’est un juge femme ? Bonté divine ! C’est encore plus grave ! Une femme juge qui met en examen un président homme. Je n’ose imaginer la nuit que cette magistrate a dû passer. Cette angoisse qui a dû la tenailler. Ces frémissements d’horreur dès qu’un bruit suspect provenant de la porte d’entrée trouait le silence de la nuit noire. Cette boule qui a dû lui tenailler les tripes. Cette sueur qui devait perler imperceptiblement sur son front brûlant et que des douches successives et frénétiques n’ont pu faire disparaître. Et que dire alors de ce moment terrible où elle a dû sortir de chez elle pour aller au boulot ? La peur de la foule. Le danger qui peut venir de partout. La panique lorsqu’un passant met la main à sa poche. Et aussi la délivrance lorsque ce passant n’en sort qu’un mouchoir ou un téléphone portable. Cette sensation insupportable d’un souffle menaçant dans le dos, près de la nuque. Utiliseront-ils une lame, un parapluie à l’embout prolongé d’une seringue bourrée de poison à l’effet fulgurant, un flingue avec silencieux ou la pousseront- elle sous un train ? Au-delà de la peur physique, il y a cette vie à jamais gâchée, quasiment perdue. Mettre en examen un président ? Cette magistrate a-t-elle au moins pensé aux conséquences sur sa carrière ? A-t-elle réfléchi au truc le plus important, celui auquel tous les magistrats censés et doués de raison pensent : LE PAIN DES ENFANTS ? Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.


[right]

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30828
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: POUSSE AVEC EUX   Sam 24 Nov - 23:44

Pousse avec eux

UNE JOURNÉE POUR RESPIRER !

Par Hakim Laâlam

11 malheureux petits degrés sur le tarmac de l’aéroport Mohamed-Boudiaf de Constantine. Ça me change de la canicule qui a étouffé Alger ces dernières 48 heures. Aâmmi Ahcène Bouaouiche m’attend de pied ferme. Il prend d’autorité mon programme en charge : «Hakim ! Pas question cette fois-ci d’arriver idiot à Constantine. On va au mausolée Massinissa. Mais d’abord, des beignets brûlants et du thé encore plus brûlant à El Khroub !» Je me laisse prendre par la main, comme un enfant. Peut-on avoir meilleur guide, meilleur tuteur à Constantine que Aâmmi Bouaouiche ? Les beignets sont délicieux. Et merde au cholestérol ! Assomption de la colline vers le mausolée. Traversée de cités posées là, comme autant de blocs incongrus. Et tout au bout, d’autres blocs, ceux d’un tombeau polémique. Un mince halo de brouillard donne à l’endroit une dimension quasi-irréelle : «Tu vois Hakim ! On a voulu le restaurer. On a grossièrement assemblé avec du ciment les pierres tombées à terre depuis des lustres.» J’avoue que je comprends mieux le coup de colère de Khalida Toumi lorsqu’elle a vu là l’«horreur» qu’on a voulu lui faire inaugurer. On ne donne pas à des maçons le tombeau de Massinissa à restaurer. Nous laissons le guerrier à un repos incertain, et répondons aux appels de plus en plus inquiets de Hannachi. Mon ami Yacine. Libraire ? Non ! On ne peut pas être seulement libraire à Constantine, en Algérie. Comme me le fera remarquer ce premier lecteur venu à la rencontre : «Hannachi n’est pas libraire. Lui et sa jeune équipe sont des résistants !» Le thé défile. Et l’envie d’arrêter cette maudite horloge. De prolonger les discussions. Lounis, son épouse, leurs enfants qui donnent tout de suite à la Librairie Média Plus un volume aux dimensions infinies de la joie juvénile. Lounis qui parle avec une lumière dans les yeux du spectacle sur lequel ils sont tout un groupe à travailler et qui met en scène le drame des harragas. Lounis qui ne comprend toujours pas que l’on enferme les harragas au lieu de les libérer de leur envie de partir, de leur cauchemar. Ces universitaires désabusés qui me racontent que grâce à la visite prochaine de Sarkozy à Constantine, ils ont pu enfin voir les carreaux de leur faculté, cassés depuis des siècles, être réparés. Hassen et Irak qui déboulent en début de soirée, presque à la fermeture : «Désolé Hakim. Nous venons de Ferdjioua. Nous voulions juste te voir. T’embrasser.» On s’embrasse. On se parle. Comme autant de ballons d’oxygène dans notre contrée privée de parole citoyenne. Dehors, les supporters de foot ajoutent au merdier de la circulation constantinoise. En repartant vers l’aéroport, je comprends que les pauvres supporters ne sont qu’à moitié responsables des bouchons nocturnes monstres. Du côté de la résidence officielle, des bulldozers, des camions s’affairent à «embellir» les lieux où passera Sarko. Avec ou sans Enrico ? «Qu’importe le chansonnier, la poésie de Constantine est toujours là, elle», me rappelle Mohamed Agabou, mon aîné de la Chaîne III. Mohamed des directs du stade. Mohamed et cette langue qu’il a enfin le temps de ciseler comme il sait si bien le faire, loin des contraintes du CDM, des «temps et scores» du studio d’Alger, le soir, au bout de cette nuit partagée, dans ma dernière halte avant l’aéroport, par la grâce d’un avion annulé et d’un vol reprogrammé tard, très tard. C’est peut-être la première fois que je ne ronchonne pas vraiment contre un coucou défaillant. Mohamed Agabou qui pose peut-être la seule vraie question, ce soir : «Mais où est donc passé Bob ?» C’est vrai ! Boubekeur est en retard ce soir. Non ! Il est juste en avance sur la prochaine nuit. Merci Constantine ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30828
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: POUSSE AVEC EUX   Mer 28 Nov - 15:29

LEURS BILANS, NOS PHOTOS !

Par Hakim Laâlam

Alger. Intempéries. Malgré la violence de la pluie, malgré les chutes de grêlons et malgré les vents, elle a tenu bon.

La ligne bleue !

A quelques heures d’un jeudi qui s’annonce aussi pluvieux et froid que ce mercredi, un temps à ne pas mettre un chien dehors, je vous invite, dans la mesure du possible, à vous procurer deux journaux d’hier mardi. El Khabar et El Watan. Dans ces deux quotidiens, deux photos. Celle d’ El Khabar est en Une. Impossible de la rater. Celle d’ El Watan, vous ferez le petit effort d’aller la chercher en page 6. Elle représente un papa en train de sauver des flots montants son enfant. La seconde a été prise dans une école du sud du pays. Des enfants assis par terre dans une salle de classe dépourvue de chaises et de tables, photo accompagnée d’une légende qui nous explique que beaucoup d’écoles de cette zone du pays n’offrent même plus de sièges et de tables aux enfants scolarisés. Vous pouvez consulter ces photos dans cet ordre, dans un autre ordre, celle d’ El Khabar en premier ou l’inverse. Il n’y a pas d’ordre dans le désespoir. Mais, et si vous avez enfin pu mettre la main sur ces documents, regardez de plus près les yeux du père qui porte son enfant à bout de bras pour qu’il ne soit pas englouti par les eaux déchaînées. Fixez son expression. Il y a tout dedans. La peur pour son enfant. Sûrement la peur pour lui aussi. La douleur. La fatigue de l’effort quasi-surhumain qu’il est obligé d’accomplir. La lassitude. L’écœurement. Sur la photo d’ El Khabar, on ne voit pas les yeux des élèves. Le photographe a pris un angle arrière. Mais l’on voit distinctement les chérubins, les fesses sur le carrelage froid se serrant les uns contre les autres, comme pour mieux tromper le froid. Bien sûr, on peut parler longuement d’une photo. Encore plus longuement de deux photos. On peut écrire beaucoup de choses sur ce qu’elles peuvent révéler. Mais, les photos sont faites pour être vues. Elles parlent d’elles-mêmes selon la formule consacrée. Celles-là plus particulièrement. Moi, je vous avoue que depuis que je les ai vues, je sais encore un peu plus, encore un peu mieux pourquoi, demain jeudi, je resterai chez moi. Pour fumer du thé et rester éveillé à ce cauchemar qui continue.
H. L.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Elisa
Grande Femme en Action
avatar

Nombre de messages : 1366
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: La très très lente agonie de l'éternel terrorisme finissant   Ven 14 Déc - 7:29

LA TRÈS TRÈS LENTE AGONIE DU TERRORISME ÉTERNELLEMENT FINISSANT !

Par Hakim Laâlam


Il n’a pas 17 ans. Il n’était pas brillant élève dans son école. Il n’a pas un visage d’ange. Il n’a pas non plus un visage de démon. Il a le visage qu’a décrit ce témoin à Zerhouni : «Tu le vois, tu ne te dis pas !». Ben oui ! L’un des kamikazes, un homme de plus de 50 ans, a le visage de tout le monde. Il a surtout l’allure du bon papy, père et grand-père de famille peinard, de ceux que vous croisez tous les jours, sur le chemin du marché ou sur un banc public à chauffer ses rhumatismes au soleil. Sur la photo, ce papy, répondant au doux nom de Aâmi Brahim, tient un kalachnikov et affiche un regard déterminé. Tout le contraire de ces «résidus» de terrorisme, ces bandes d’égarés qui agiraient en dehors de toute idéologie comme la version officielle tente de nous les présenter à chaque fois. Mardi encore, le soir même du double attentat, le ministre de la sécurité publique a affirmé que ce genre d’attentats prouve la faiblesse des groupes terroristes. Le type même d’absurdité qui vous réveille à 9h 42mn, un 11 de n’importe quel mois avec une gueule de bois d’enfer. Juste parce que vous ne comprenez pas que des mecs qui agissent sans idéologie, de minables coupeurs de route déguenillés et pouilleux puissent planifier aussi minutieusement leurs opérations, les synchroniser avec une précision à faire pâlir de jalousie un joaillier suisse et réduire en cendres et en poussière l’un des centres diplomatiques de la capitale. Avant le manque de vigilance citoyenne, il y a l’arnaque au «terrorisme agonisant». On ne peut plus, en 2007, à l’heure du terrorisme global, continuer de gérer les maquis comme on le faisait du temps de Napoli, de Flicha, du GIA ou de l’AIS. Le temps des tangos aux doigts coupés et enduits de henné et qui fondraient à dos de cheval sur Alger est révolu. Certes. Mais il a laissé place aux temps actuels, ceux des bonnes bouilles de papy ou d’écoliers modèles, les messieurs tout-le-Monde. Ces quidams que l’on aiderait presque à traverser la rue ou à faire leurs devoirs. S’ils nous en laissaient le temps. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: POUSSE AVEC EUX   

Revenir en haut Aller en bas
 
POUSSE AVEC EUX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vos challenges perso
» POUSSE AVEC EUX
» Quelle baignoire ? Rigide ? Gonflable ? Avec arches ? .....
» Il râle, grogne, gesticule et pousse toute la nuit...
» Moto pousse pousse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: La vie de tous les jours :: Actualité et actualités-
Sauter vers: