Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 33556
Age : 64
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Jeu 25 Juil - 12:39

Comme chaque année, le journaliste et écrivain Chawki Amari écrit pour le quotidien El watan le feuilleton de l'été
et voilà "Nassim, l'Algérien du 60è"
J'aime beaucoup.
Le feuilleton a commencé le 14 juillet, je vais mettre chaque jour un épisode.
J'espère qu'il vous plaira aussi, même si vous ne comprenez pas tout. C'est typiquement algérien, et Chawki Amari est un journaliste très critique, il ne mâche pas ses mots.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 33556
Age : 64
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Jeu 25 Juil - 12:40

1er épisode - 14.7.2013

Un musulman au Groenland ? Oui. Il a un prénom d'air frais, le pas léger et depuis quelque temps, Nassim flirte avec le cercle arctique à 4643 km de ses terres brûlantes de la banlieue d'Alger.
Car Nassim est le seul Algérien du Groenland, il a rejoint Nuuk, 64° 11' Nord, capitale de la province autonome après plusieurs séquences de vie en Allemagne, puis au Danemark. Où de là, il y a un an, il a décidé de partir plus au Nord. Pour le Groenland, la grande île de glace qui appartient encore au royaume de la reine Marguerite II du Danemark, fille du roi Frédéric IX.
- Combien ?
Parti à 24 ans de Khemis El Khechna, son point de naissance, Nassim en a aujourd'hui 35. Mais pourquoi le pôle Nord plutôt que le pôle Sud ? Parce que Nassim a été un peu à l'école, et sait qu'en Antarctique, il n'y a que des pingouins, contrairement à l'Arctique, le pôle Nord, qui est habité. Surtout, pour d'étranges raisons, Nassim déteste les pingouins, qui lui rappellent les femmes en hidjab qu'il a laissées chez lui, être errant sans vie à la recherche perpétuelle de quelque chose à mettre dans les sachets noirs qu'elles transportent toute la journée. Nassim n'est pourtant pas antireligieux puisque là où il est, à Nuuk au-delà du 60e parallèle nord, il tient à faire le Ramadhan. Sauf que la partie n'est pas facile. En ce 14 juillet d'été où le soleil ne se couche pratiquement pas, ce sont 20 heures de jeûne par jour à faire, de l'aube-fejr à 3h35 du matin jusqu'au coucher-maghreb à 23h27. Pendant le Ramadhan, Nassim fait aussi la prière, et à Nuuk, entre les prières d'el icha et d'el fedjr, 30 minutes seulement. Mais Nassim y tient.
- Dis moi combien ?
A Nuuk, Nassim a appris quelques mots de groënlandais, une langue inuit, et même pris une femme, Aleqa, une Inuite rieuse qu'il appelle affectueusement Atika. Ils n'ont pas encore d'enfants et dans sa maison multicolore, typique des habitations de Nuuk, Nassim insiste :
- Quelle heure est-il ?, demande-t-il en regardant par la fenêtre le soleil si haut en cet été interminable.
Aleqa, qui a aussi appris quelques mots d'algérien et du fond de sa cuisine, a finalement répondu à Nassim :
- Il te reste 10 heures pour le f’tour, omri.
Par solidarité, Aleqa a bien tenté de jeûner avec son mari, qu'elle aime au-dessus de tout, lui et la viande de phoque. Mais le premier jour, elle a failli mourir. 20 heures de jeûne, non, c'est impossible.
Non, SF, ce n'est pas de la science-fiction. C'est saha ftorkoum.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
momolulu
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 17689
Age : 63
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Jeu 25 Juil - 14:13

Merci Nedjma, je vais prendre le temps de le lire ! Chère 
Je le tire et je le lis après, parce que tu sais sur l'écran je n'y arrive pas ! Chère 
J'avais déjà fait cela lorsque tu nous avais déjà mis un feuilleton l'année dernière ! livre 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 33556
Age : 64
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Ven 26 Juil - 12:41

15.7.2013
2ème épisode

Il est 18h à Nuuk, capitale du Groënland, province autonome danoise, et l'heure du f’tour est encore loin sur cette petite ville de 15 000 habitants proche du cercle arctique. De sa maison perchée sur un rocher glacé, Nassim, un Algérien établi sur ce très lointain territoire froid, voit la mer sombre clapoter au milieu des bateaux de pêche.
- Immak.
A Nuuk, on parle danois mais surtout groenlandais ou kalaallisut, qui signifie langue du peuple, l'une des quatre langues inuites de la branche eskimo, elle-même de la famille des langues eskimo-aléoutes. Et en groenlandais, Immak désigne «la mer», Aleqa, la femme de Nassim, fille de Ammassalik sur la côte Est de la grande île, sachant ce qu'elle dit, elle qui est née dans un grand fjord poissonneux.   
- Acho ?
Oui, Nassim est Kabyle, métastasé pour des raisons économiques à Khemis El Khechna près d'Alger, qu'il a vainement tenté de traduire à sa femme inuite. La plaine de Khechna, a-t-il simplement traduit, sans savoir lui-même ce que veut dire Khechna, à part peut-être une terre de kh’chane. Mais en bon Amazigh, les langues du peuple, Nassim connaît, et a immédiatement pris parti pour les Inuits, ces Eskimos qui, comme lui, ont fui les méchants pour aller se réfugier vers le Nord.
- Ma mère ? A Nuuk ?
Nassim délire. En ce 15 juillet, ce sont 20 heures de jeûne par jour à faire, de 3h35 jusqu'à 23h27, et il n'est que 18h. Mais bien sûr, comme tout Algérien qui se respecte, Nassim adore sa mère. Il est pourtant hors de question de l'amener ici à partir d'Alger, le voyage est long, éprouvant et aussi aléatoire que les îles aléoutiennes, elles aussi territoires d'Inuits du côté de l'Alaska. Aleqa a compris et, de ses gros bras, a enlacé Nassim pour le réchauffer. Nassim s'est laissé faire, engourdi par le froid polaire, puis s'est repris, en bon Amazigh :
- Ça se fait pas, omri, je crois. Pas de câlins jusqu'à 23h27.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
momolulu
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 17689
Age : 63
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Ven 26 Juil - 22:20

Merci Nedjma ! console 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 33556
Age : 64
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Sam 27 Juil - 11:09

3è épisode
16.7.

Le temps coule, du zéro vers l'infini et du bas vers le haut, possédant cette particularité d'endormir tout le monde. Mais après une tentative avortée de câlin inuite, Nassim, cet Algérien qui a fui son Khemis El Khechna natal pour s'installer au Groenland, se décide à sortir. Il est 20h en ce Ramadhan polaire et le soleil est encore haut ; il reste près de 4 heures avant le Maghreb. Nassim a mis son anorak chinois en peau synthétique :
- Je sors.
Aleqa, sa femme inuite d'Ammassalik, occupée à jouer aux cartes sur internet, lui a simplement dit «Inouchlouarit», ce qui veut dire au revoir en groenlandais. Mais Nassim est déjà dehors. Il fait 5° en ce mois de juillet.
Nuuk, 60° Nord, capitale de la province autonome du Groenland, propriété de la reine Margrete. Nassim a instinctivement pensé à Khemis El Khechna où la chaleur est souvent l'amie de l'ennui. Mais il se l'est juré, il ne reviendra pas, du moins pas tant que tamazight ne sera pas langue officielle et, pourquoi pas, la langue inuite aussi. Après un petit tour au marché où il a acheté un kilo d'oignons du Canada, juste pour acheter quelque chose, Nassim est rentré chez lui à 21h. Encore 2 heures et demi avant le f’tour, prévu exactement à 23h26. Cette précision a ému Nassim, situé à exactement 4643 kilomètres d'Alger. Les Algériens sont-ils précis ? Il se rappelle que le adhan du maghreb était très précis, lancé avec une infinie précision, à des heures fixées avec précision. Quand il s'agit de prières, l'Algérien est très précis, pourquoi ne l'est-il pas pour le reste ? La précision n'est pas non plus le problème d'Aloqa qui, elle, n'est pas dans le calcul de la course du soleil, elle qui ne connaît que l'grr et l'été, deux saisons où le soleil est là, où l'obscurité est là. Un genre de calendrier numérique à un seul bouton. Nassim a retiré son anorak.
- Omri, il y a ta mère qui appelle sur Skype...

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 33556
Age : 64
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Dim 28 Juil - 12:00

4è épisode

21 heures au bord du cercle polaire. Nassim, l'Algérien du Groenland, est rentré chez lui. Plus que 2 heures et demi avant le f’tour, annoncé ici à Nuuk, capitale de la grande île glacée, pour 23h25. Aleqa, Inuite rigolarde aux joues épaisses, a désigné l'ordinateur du salon à son mari. Un appel internet :
- Anaana (ta mère). Sur Skype.
Nassim se dirige vers l'ordinateur pendant qu’Aleqa se lève, avec une remarque :
- En plus grosse elle ressemble à ma mère...
Miracle des temps modernes, Nassim, l'Algérien du 60e, est en direct avec sa mère de Khemis El Khechna, à quelques 4643 kilomètres au sud.
- Yemma.
Après les politesses et embrassades d'usage, la mère, pensant encore que Skype est payant, en vient au fait :
- Il est là !
La modernité a quand même ses limites, la communication est très mauvaise.
- Qui ? Qui est là ? L'Aïd ? Déjà ?
- Non, le Président ! Il est revenu.
Nassim ne sait quoi penser de cette nouvelle, il ne savait même pas que son président était parti depuis des mois. D'ailleurs, savait-il que l'Algérie avait un président, elle qui est dirigée par 5 généraux et 12 importateurs, les uns faisant parfois office des autres ? Ce n'est pourtant pas l'information capitale ; dans la conversation, la mère de Nassim lui a annoncé qu'elle viendra passer l'Aïd chez lui, au Groenland. Sa mère va venir à Nuuk, la ville dont elle n'ose même pas prononcer le nom, dans un pays dont elle ne sait même pas où il se situe ? Nassim a raccroché et a fait un tour sur le Net, glanant quelques informations. Bouteflika, le président, a eu un AVC français qu'il a soigné avec son frère médecin par la grâce de militaires invalides. Et maintenant il rentre, alors que tout le monde pensait qu'il était mort dans un coup d'Etat.
Aleqa, aux prises avec un misirak, plat traditionnel de viande faisandée, demande :
- C'est qui Bouteflika ?
- C'est le Président.
- Et ta mère, c'est qui ?

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
momolulu
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 17689
Age : 63
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Lun 29 Juil - 9:49

Merci Nedjma, celui-ci et celui d'avant je vais le lire plus tard car j'ai pas mal à faire aujourd'hui, mais je l'enregistre pour plus tard ! Danse 
Je vais d'ailleurs le donner à mon mari qui le lira ! Comme il lit de tout on verra ce qu'il en pense ! livre 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 33556
Age : 64
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Lun 29 Juil - 10:53

mais dis-lui que pour comprendre un tant soit peu, il faut savoir quelques petits trucs sur l'Algérie et les Algériens... et s'il a des questions, qu'il ne se gêne pas, tu me les transmets, et j'explique, comme les dernières années...
Chère 

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 33556
Age : 64
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Lun 29 Juil - 11:07

5è épisode
18.7.
L'allongement du temps est-il affaire de perception ? Sûrement, selon les méta-astrophysiciens. Mais pour Nassim, cet Algérien de 35 ans installé près du cercle polaire, ça ne change pas grand-chose. Il est 21h30 et l'heure du f’tour est à deux heures d'ici. Nassim, qui travaille dans une conserverie de poisson à Nuuk, capitale du Groenland, a vaguement médité sur cet étroit rapport entre le jeûne, le temps et la distance. Nassim a surtout un problème : sa mère veut venir ici et passer avec lui les fêtes de l'Aïd. Outre la difficulté du voyage El Khechna-Nuuk, il y a aussi son coût. Nassim n'est pas riche, il gagne de quoi vivre, sans plus, et sa femme inuite, Aleqa, refuse de travailler pour les Blancs tant que l'indépendance du Groenland n'est pas acquise. En bon Berbère, Nassim, que son épouse appelle parfois Anori (qui signifie «vent» en groenlandais, comme Nassim), comprend. Mais le voyage de sa mère va coûter cher et elle compte sûrement sur lui. Combien ? Environ 2000 euros, soit près de 300 000 DA depuis que les dévaluations ont remplacé les programmes économiques à Alger.
-  Anoriii...
Bien que fille de harponneur de morses de la côte est ayant vécu dans la dureté, Aloqa a compris la détresse de son mari :
- Si tu veux, je peux vendre des sandwichs de phoque au marché...
Nassim n'a rien dit et regarde par la fenêtre. Il fait encore jour et le soleil refuse de se coucher sur cette terre glacée où il a élu domicile. Mais il se l'est juré, il fera le ramadan, 22 heures par jour à Nuuk. 21h45, Nassim est entré sur internet, le passe-temps favori des jeûneurs. Direction Algérie, où il apprend que son président, Bouteflika, est en visite officielle en Algérie.
- Omriii.
- Oui Anoriii.
- Je viens d'avoir une idée. Proposer à Bouteflika une visite officielle au Groenland et mettre ma mère dans son avion.
- Mais pourquoi viendrait-il ici ?
- Parce que c'est le Nord.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 33556
Age : 64
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Mar 30 Juil - 13:17

6è épisode
21.7.

21h57, le temps traîne, ralentissant sa cadence pour ces dernières heures de jeûne à Nuuk, capitale du Groenland, où le soleil est insomniaque, refusant de se coucher avant minuit. Nassim, l'Algérien du 60e parallèle, dérégleur climatique, sait que la fin est proche, comme le pôle Nord à quelques mètres de là. Finalement, son rêve n'est-il pas de se tenir debout, au point le plus septentrional, au point zéro exact du pôle, sur l'axe du monde, debout sur la Terre à regarder l'univers ?
Aleqa, sa femme rigolarde, ne sait pas où se situe Khemis El Khechna, tout juste un bout de terre brûlant sur la lointaine Afrique.
- C'est probablement la seule solution, dit-elle de sa cuisine.
En général, Nassim s'arrange pour passer le mois de jeûne sur des latitudes plus basses, au Danemark, en Europe de l'Ouest où, quand il a la nostalgie et l'argent qui va avec, chute jusqu'en Algérie. Mais cette année, c'est sa mère qui lui annoncé qu'elle allait venir à Nuuk, sur une terre glacée qu'elle s'imagine peuplée d'ours blancs à skis et de sauvages Vikings.
- Oui, faire venir le président Bouteflika.
- Oui Anoriii.
Nassim, Aleqa encore moins, l'Algérie est devenu un pays bancal dont son chef tourne sur une chaise roulante. Venir au Groenland sur un traîneau à chiens ?
21h59, Nassim a jeté un œil par la fenêtre où, de chez lui, il peut voir la montagne Sermitsiaq contre laquelle est adossée Nuuk, sur une péninsule déchirée, comme lui, d'un grand fjord du même nom. Nassim a baissé la tête et regardé sa montre japonaise. Comme le DRS en Algérie, le soleil est encore là, pilier d'un jour sans fin qui refuse de devenir demain.
- Et ma mère ?
Il a dit ça comme s'il parlait à Aleqa.
- T'en fait pas, ici on trouve toujours une solution. Sinon on ne serait pas dans ce froid depuis ces milliers d'années.
- Tu as raison...
- Aqagu, a conclu Aleqa, ce qui veut dire «demain» en inuit.




_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 33556
Age : 64
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Mer 31 Juil - 12:27

7è épisode
22.07.

22h12 sur le 64e parallèle nord au pays des ours blancs. Nassim décide de sortir encore une fois pour réfléchir à la meilleure façon de ramener sa mère de Khemis El Khechna, coincée au pays des loups à 4600 km de là.
- Anoori, tu sors encore ?, lui demande Aleqa sa femme, occupée à lire un e-book sur la piraterie algéroise médiévale.
- Oui, Atika, faut que je tue le temps...
- Tuer ?
8°, air frais mais soleil encore chaud, il est si près de la Terre. Nassim grimpe lentement la petite côte de son quartier du bord de mer, Qaanniviit, là où rien ne va trop vite. Arrivé en haut, Nassim  s'est dirigé vers la place du marché central en empruntant le grand boulevard Aqqusinersuaq, boulevard dont il a mis un an à pouvoir prononcer correctement. Nassim a d'ailleurs été étonné que le q se prononce chez les Inuits comme en arabe, qaf guttural, ou en tamazight. Sur les tables disposées au marché, du poisson, encore du poisson, vendu en l'état. Non, pas d'intoxication alimentaire possible ici en ce mois de Ramadhan sacré, le Groenland étant un gigantesque frigo naturel. Nassim déambule entre les tables de vendeurs et bien qu'il ne connaisse par Benyounès ou Sellal, se dit qu'il y a quand même une forme d'anarchie dans ces marchés informels. Nassim n'achète rien, se contentant de regarder quelques Inuits oisifs adossés au mur, des bouteilles de bière danoise à leurs pieds. On a vaguement l'impression que plus on monte au Nord, plus c'est développé. C'est faux, au Nord, à Nuuk, c'est un peu l'Afrique, avec la glace en plus et la chaleur en moins. Chômage, ennui et incohérences, à part le climat et l'éloignement, Nassim ne se sent pas dépaysé dans cet environnement qui lui rappelle El Khechna. Coup de chance, Nassim vient croiser une connaissance, cadre au gouvernement groenlandais.
- Nassim le vent du Sud...
- Salut Minik. Tu connais Bouteflika ?
- C'est un poisson ?







_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 33556
Age : 64
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Jeu 1 Aoû - 13:48

Et voilà le 8è épisode

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 33556
Age : 64
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Jeu 1 Aoû - 13:49

8è épisode
23.7.
Après plus d'un an à Nuuk sur le 64e parallèle, Nassim, l'Algérien du grand Nord et dérégleur climatique, n'a toujours pas compris où se situe l'est, l'ouest, le lever et le coucher du soleil. Il est 22h20, l'étrange course circulaire de l'astre lumineux dans le ciel à de quoi faire tourner les têtes, lui-même tournant tout l'été autour du Groenland sans jamais le quitter réellement. Tout comme sa mère gravitant autour de lui, Nassim doit justement la ramener ici. Grâce à son ami, Minik, cadre au gouvernement groenlandais, Nassim a décidé d'aller voir la Première ministre du gouvernement groenlandais pour inviter Bouteflika, elle qui habite juste à côté, tant Nuuk est petite et tout le monde s'y connaît. Après 200 mètres de marche vers la montagne de Sermitsiaq, Minik frappe à la charmante porte verte d'un chalet rouge typiquement scandinave. Même s'il est 22 h passées, il est encore tôt à Nuuk, où le soleil ne se couche pratiquement jamais en été, tout comme ses habitants, dont Nassim, à part sa femme, ne sait toujours pas comment ils dorment. La Première ministre est ravie, et de ses yeux noirs fendus invite les deux hommes à entrer. Ceux-ci sont introduits dans le salon.
- Pas de café pour moi. Merci.
La première ministre insiste, ne sachant pas que Nassim fait le ramadan, ce qui pourrait lui sembler suicidaire ici, où la journée dure 22 heures. Nassim en vient à son problème, la Première ministre, une Inuite pure souche de 47 ans et fille de pêcheur écoute attentivement puis prend une gorgée de café long, préparé à l'américaine. Puis réfléchit quelques minutes et ayant elle-même une mère  accepte l'idée. Inviter le président d'un pays pétrolier pourrait être utile au Groenland, là où des gisements off shore d'hydrocarbures ont été récemment découverts.
- D'accord, je vais l'inviter, fait-elle en sortant son portable. C'est quoi son numéro ?

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 33556
Age : 64
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Ven 2 Aoû - 16:42

9è épisode
L'Algérien du 60e a passé le cap même s'il est toujours à jeun en cette longue journée d'été à Nuuk, où le soleil ne se couche jamais. 22h43, le temps refuse d'avancer, pas comme Nassim qui est chez la première ministre du gouvernement groenlandais, gouvernement autonome qui aspire à devenir indépendante. Ce qui lui rappelle de vagues souvenirs fantasmatiques berbères d'indépendance, même si la situation n'est comparable en rien, les Inuits ayant une radio, Nuuk FM, une télévision et un journal, et surtout l'inuknavit, leur langue, déclarée officielle. La question du jour, puisqu'il n'y a pas de soir au mois de juillet, comment inviter le président Bouteflika à Nuuk ?
- Unnugu ? Ce qui veut dire «ce soir» en kalaallisut, la langue inuite groenlandaise.
Dans un premier réflexe, la première ministre a pris son téléphone, comme s'il s'agissait simplement d'appeler.
- Il vaut mieux écrire une lettre, s'avance Nimik, l'ami de Nassim qui l'a introduit chez la première dame.
A qui ? En passant par le protocole officiel, Rougab, l'homme de la présidence spécialiste de l'entregent qui prend de l'argent pour chaque hypothèse de rendez-vous, ou encore le colonel Fawzi, annoncé comme déjà parti et que l'Algérie ne regrettera pas vraiment ?
- Une invitation officielle ?
C'est décidé. Ce sera une lettre, et très entreprenante,
la première ministre commence à la rédiger. Nassim la regarde, sans rien dire. Rapidement, elle la lit à haute voix :
- Monsieur le président Bouteklika, le gouvernement du Groenland a l'honneur de vous inviter en visite officielle à Nuuk, sachant que les deux pays possèdent la même surface, pratiquement les mêmes ressources et qu'ils sont tous deux des puissances de leur région.
Nassim a eu un doute :
- Peut-être qu'il faut enlever Nuuk...
- Pourquoi ?
Nassim ne sait pas quoi répondre. Même en groenlandais, il y a des mots qui ne s'expliquent pas.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
momolulu
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 17689
Age : 63
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Ven 2 Aoû - 22:27

Merci Nedjma, pour la suite ! console 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 33556
Age : 64
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Sam 3 Aoû - 12:18

25.7.
10è épisode
Nuuk, au bord du cercle arctique, sur le Kalaallit Nunaat, qui veut dire en groenlandais simplement «La Terre des êtres humains». Nassim, l'Algérien de Khemis El Khechna est pourtant chez une femme, la première dame du Groenland, première ministre de la province autonome, a rédigé une lettre au président Bouteflika pour qu'il vienne leur rendre visite. Et que la mère de Nassim puisse embarquer avec lui, ce qui est aussi une autre histoire à régler.
- On l'envoie par e-mail ?
Nassim hésite. Le Président, du haut de ses 74 ans, a-t-il déjà ouvert une boîte mail ? Sait-il que l’internet existe et que ce réseau n'est pas forcément contre le FLN et les acquis de Novembre ? Sait-il qu'il y a une vie en dehors du fax et du télex ? Nassim a trop faim. 21 heures déjà qu'il jeûne, en cette journée de Ramadhan sur la capitale la plus septentrionale de la planète. Pourquoi tant de souffrance ? C'est comme ça et pas autrement.
- Une lettre recommandée à mon avis, dit-il. Par la poste.
- OK, demain je la fais envoyer par mon assistante, annonce la première dame.
Nassim se lève, suivi par Nimik. 22h59, tout est allé très vite, contrairement au mois de Ramadhan. Les deux amis sont déjà dehors, empruntant Kiassaateqarfik, mais Nassim n'a pas l'air satisfait.
- Qu'est-ce qui te gêne, ami du Sud ? lui demande Nimik.
- Je peux mettre ma mère dans l'avion présidentiel. Mais ma cousine ?
23h. Nimik vient d'apprendre en même temps que le lecteur d'El Watan qu'une cousine est prévue dans le voyage.
- Mais pourquoi ?
- Ma mère ne peut pas venir seule, elle ne sait même pas prendre le taxi toute seule.
- C'est qui ta cousine ?
Avec un brin de nostalgie mêlé de désir, Nassim soupire :
- Sabrina. Elle vit avec sa mère à Khemis El Khechna. Jolie jeune femme, papiche pleine d'amour et d'orgueil,
- C'est quoi une papiche ?
Même en groenlandais, il y a des mots qui ne s'expliquent pas.           

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 33556
Age : 64
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Dim 4 Aoû - 12:58

Voilà le 11 ème épisode, Momo, aujourd'hui, je t'en mets 2...

23h05 Le temps s'est gâté sur le Nord 64, latitude de Nuuk, capitale immémorielle du Groenland, la terre des hommes. Un 2° au thermomètre, doublé d'un vent violent et d'un fort taux d'humidité ont glacé Nassim, l'Algérien au nom de vent frais. Ce qui a accentué sa faim, jeûnant depuis 2 heures du matin, ce qui a également accentué sa marche. En quelques minutes, Nassim est dans son quartier du bord de mer, Qaanniviit, là où rien ne va trop vite. A peine rentré chez lui et toute la ville de Nuuk était déjà au courant. A commencer par Aleqa, sa femme rieuse mais non moins avertie :
- Omri, qui est Sabrina ?
Bien que coutumier des TIC inuits, technologies de l'information et de la communication locales, Nassim est surpris.
- Qui ?
Aleqa, en séparant bien consonnes et voyelles, répète :
- Saabriinaa.
Nassim se dirige instinctivement vers le pc familial posé au fond du salon, comme si dans des cas extrêmes, internet pouvait sauver la vie d'un homme.
- Asavakkit, ce qui veut dire «je t'aime» en langue inuite, se contente-t-il de répondre à Aleqa.
Pas d'internet aujourd'hui, le Groenland, malgré sa position très nordique, reste un pays très au Sud, soumis à d'aléatoires caprices d'humains, de fonctionnaires et de machines. Nassim tente et retente, sans succès. Ce soir, il est déconnecté du reste de la planète et il ne lui reste plus que sa femme inuite. Il se lève, cherchant un sujet de conversation :
- C'est bientôt l'heure du ftor.
- Oui annorii, je t'ai préparé à manger.
Ajoutant :
- Et ton président, il va venir ?
- On lui a envoyé un mail, on attend sa réponse.
- Ne stresse pas, dis-toi que si c'était il y a 30 ans, il n'y avait même pas d'internet et de mails. Il n'y avait même pas le téléphone ici.
Il fait encore jour. Nassim regarde un iceberg se former au loin :
Justement, Bouteflika était déjà aux commandes il y a 30 ans. Je ne sais pas si c'est un bon signe.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 33556
Age : 64
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Dim 4 Aoû - 13:00

12ème épisode

Faut-il aller plus loin ? Après avoir dépassé le cap du 60e parallèle Nord pour se retrouver sur le bord du cercle arctique, Nassim vient de dépasser les 21 heures de jeûne. Il est affalé sur sa banquette, il est 23h16 à Nuuk, autant dire que rien n'a plus beaucoup d'importance sur la banquise. Epuisé, Nassim se laisse aller à divaguer, la faim ouvrant les portes de l'esprit. Il regarde sur le mur en bois du salon une vieille peinture, propriété de Aleqa, représentant un Inuit avec son traîneau à chiens, glissant dans la nuit totale sur d'immenses étendues blanches. Nassim est-il convaincu ? Qu'ici au Groenland, à quelques brassées du Pôle Nord et de la fin du monde, de la nécessité d'appliquer des lois religieuses, si différentes d'un peuple à une autre ? Faut-il observer le jeûne ou juste le regarder ? Nassim est en proie au doute. Si en Algérie, le Tout-Puissant s'appelle Général T, dont Nassim ne sait pas grand chose à son propos sinon qu'il aurait le pouvoir de vie et de mort, ainsi que celui de créer des présidents à partir de cellulose, il ne sait plus grand chose.
- Aleqa...
- Oui annoriii....
- Rien omri...
Une vision. Nassim regarde sa femme allongée dans la posture du phoque heureux. Mais quel est le Dieu des Inuits ? Si aujourd'hui ils sont tous chrétiens, convertis par les missionnaires norvégiens et danois au XVIIIe siècle, ils gardent quelques-uns de leurs dieux et déesses, autant d'esprits habitants pierres, animaux et humains. Mais sur cette terre lointaine, isolée et hostile, ils restent d'abord inquiets de ces forces de l'invisible réparties sur les interminables nuits de l'grr polaire. A l'instar de son ami Nimik, celui qui l'a aidé pour inviter Bouteflika, les Inuits le disent souvent et en toute simplicité, comme pour expliquer pourquoi ils sont si facilement passés au christianisme : «Nous ne croyons pas, nous avons simplement peur.»

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
momolulu
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 17689
Age : 63
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Dim 4 Aoû - 16:00

Merci Nedjma ! console 
J'attendais la suite avec impatience ! Je vais la lire tout de suite et Lulu aussi, dans le jardin ! Danse 
C'est marrant je trouve ! Chère 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 33556
Age : 64
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Dim 4 Aoû - 17:19

Comme ca se termine demain, je te mets encore le 13ème épisode, Momo

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 33556
Age : 64
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Dim 4 Aoû - 17:20

13ème épisode

Un œil vers le ciel, un autre vers la cuisine. Le soleil de Nuuk hésite, se penche sur le cercle arctique puis s'assoupit, le temps d'un dîner, pendant que Aleqa finit de mettre la table. C'est l'heure du f’tour. La souffrance est terminée, du moins pour aujourd'hui. Finalement le temps passe, c'est d'ailleurs tout ce qu'il sait faire. Comme il n'y a pas de mosquées à Nuuk, Nassim a consulté l'heure du coucher et s'est installé à l'heure dite autour de la table, saluant la disparition de l'astre lumineux comme le faisaient déjà les Anciens, conférant à ces rites solaires un aspect un peu païen. Mais bref, il faut manger. Nassim détaille le menu. Pour la tradition, une chorba fumante préparée avec du mouton importé d'Irlande et l'aide précieuse de Skype et de la mère de Nassim pour la recette. Pour l'aspect local, du poisson mariné et pour le plus, de délicieuses tranches de cake au chocolat nappé de glace à la vanille. Nassim a pris un grand verre d'eau, puis a attaqué, sans rien dire, pendant que sa femme le regarde.
- Anourii... saha ftorek
- Merci, lui répond Nassim entre deux cuillerées de chorba.
Aleqa reprend :
- Omri, pourquoi s'infliger tout ça ? Pourquoi ne pas manger, là où les humains ont eu tant de mal à survivre ?
Nassim a levé la tête :
- Je t'ai déjà expliqué, Atika, c'est une religion née dans le désert.
Aleqa a pris un peu de poisson.
- Je ne vois pas le rapport.
Le débat est rapidement clos, tout comme le f’tour, rapidement avalé. Il fait nuit, ou presque, le soleil d'été faisant juste semblant de se cacher pour réapparaître rapidement. Nasiim est déjà dehors avec un café «jetable» et s'est installé sur un banc face à la mer. Il a allumé une cigarette, bien qu'il ne fume que pendant le ramadan, 70 couronnes danoises le paquet, soit 10 euros. Son téléphone sonne. Minik. La réponse de Bouteflika ? Déjà ? Le Président fait-il le ramadan ?
- Allo ?

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 33556
Age : 64
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Lun 5 Aoû - 15:45

14è épisode

Un froid glacial à ne pas promener son ours polaire. Après le f’tour, Nuuk, capitale de la province autonome du Groenland, s'est retrouvée comme avant le f’tour, esseulée et désœuvrée. Et pour cause, seul Nassim, Algérien du grand Nord et dérégleur climatique de son état, fait le ramadan ici, debout sur le fil tenu du 64e parallèle. C'est dehors, devant le vieux port, qu'il a reçu un appel, d'une extrême importance. C'est Nimik, qui a l'air tout heureux :
- Aluu ?
- Tu vas pas me croire. A peine le mail envoyé qu'on a déjà une réponse.
Nassim aussi est surpris :
- Et ?
- Bouteflika va venir.
- C'est vrai ? Quand ?
Nimik prend une pause, comme pour ménager l'insoutenable suspense :
- La semaine prochaine.
Incroyable. Surpris par la rapidité de la réponse présidentielle, Nassim à son tour, marque un silence. Nimik le réveille.
- Hé, l'homme de vent du Sud, tu es là ?
- Oui, Nimik. C'est juste que j'arrive pas y croire...
En bon cadre du gouvernement, Nimik met en avant son efficacité :
- Je m'occupe de l'organisation avec Madame la première ministre. T'en fais pas.
Nassim raccroche et se lève. Bouteflika va venir à Nuuk ?
En fauteuil roulant ? Il en a déjà marre d'Alger, lui qui vient
de revenir ? Comment a-t-il fait pour répondre si vite ?  Nassim doit rentrer, et vite. D'abord avertir sur Skype anaana, sa mère en groenlandais, et la jeune Sabrina, jolie en toutes les langues. Surtout, se préparer pour aqagu (demain) à une nouvelle et très longue journée de jeûne. Il est 1h du matin et déjà, une lumière pointe de l'est, le lever du jour est à 2h. Nassim accélère le pas, rencontrant son voisin Apollo dans le quartier.
- Hi, homme de terre. Alors ?
- Utoqqatserpunga (désolé). Faut que j'aille manger, Apollo.
- Déjà ? Mais tu sors de table.
Nassim est parti dans la nuit froide, sans rien dire. Même en groenlandais, il y a des choses qui ne s'expliquent pas... 







_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 33556
Age : 64
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Lun 5 Aoû - 15:46

15è épisode

Minuit au Grand Nord. Nuuk est triste et froide mais Nassim, l'homme du Sud au nom de brise, a le cœur qui s'est réchauffé. Bouteflika a donné son accord pour venir, même si la rapidité de sa réponse a quelque chose de surprenant venant d'un homme qui a géré pendant 14 ans son pays avec une lenteur d'escargot asthmatique et qui roule aujourd'hui sur un bilan plutôt négatif de son long règne. Mais bref, Nassim va revoir sa mère, qu'il compte bien embarquer dans l'avion présidentiel. Et Sabrina, qu'il a laissée toute fraîche et si jolie. Nassim regarde au loin quelques icebergs de saison se former au large du vieux port de Qaanniviit. Le maghreb a sonné, il peut se permettre d'avoir quelques pensées concupiscentes. En rentrant, Aleqa a senti quelque chose :
- Anoorii....
- Oui Atika.
- Le magret est passé, il me semble que tu as le droit de me faire des câlins. Même plus, je crois...
- Le maghreb omri, le maghreb...
Aleqa s'est levée pour se rapprocher de son mari si lointain. Au moment où Nassim s'est senti ému par son pays, si loin, si violent et agité, contrastant avec ce calme si paisible de Nuuk. Emu aussi par Sabrina.
- Embrasse-moi, lui dit Aleqa.
Après quelques étreintes où le Nord a fusionné avec le Sud, mixant glace et sable pour une température idéale, les deux époux se sont desserrés. Il est deux heures du matin, quelques minutes avant le début de la journée de jeûne. Nassim a rappelé son ami.
- Aluu ? Tu dors pas ?
- Non, lui répond Minik. Ma femme a des insomnies.
- Et tu fais quoi quand elle a des insomnies ?
Minik rit de bon cœur :
- Même en algérien, il y a des choses qui ne s'expliquent pas.
- Je t'appelle pour ne pas oublier de mentionner ma mère et ma cousine. Je pense que Bouteflika acceptera de les prendre avec lui. Genre cadeau présidentiel.
- T'en fais pas, je lui ai déjà dit.
- Merci. Bonne nuit.
- On est à Nuuk. Elle vient de se terminer.  

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 33556
Age : 64
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   Lun 5 Aoû - 15:47

Voilà, Momo, je t'ai mis encore 2 épisodes, bonne lecture, à toi et Lulu, et à tous les invités...
Chère :study: 

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è   

Revenir en haut Aller en bas
 
Feuilleton du Ramadan: Nassim, l'Algérien du 60è
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mohamed Racim, miniaturiste algérien
» J'ai rien compris, et vous?
» Se bricoler un composteur avec trois fois rien
» Rien à dire de plus ! - Lepicadurien
» A l'abri de rien/ Olivier Adam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: Par le trou de la serrure :: Mon humeur du jour-
Sauter vers: