Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CANADA • Un anglophone à la mairie de Montréal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tulipe Noire
SuperFemme en action


Nombre de messages : 7208
Age : 56
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: CANADA • Un anglophone à la mairie de Montréal   Jeu 29 Nov - 16:57

CANADA • Un anglophone à la mairie de Montréal

Après la démission de Gérald Tremblay, l'ancien maire, le 5 novembre, à la suite d'un scandale de corruption, le nouveau maire par intérim, Michael Applebaum, apporte un vent de fraîcheur à la ville.
The Globe and Mail | Editorial |28 novembre 2012| 0

Michael Applebaum. Abdallah via FlickrCC Licence by
Nous sommes au dixième jour du mandat du premier maire juif anglophone de Montréal, et la ville ne s'est pas effondrée. Michael Applebaum a prêté serment le 19 novembre, après avoir été élu maire intérimaire le 16 par les conseillers municipaux, francophones pour la plupart, voire séparatistes convaincus pour certains.

Sous bien des aspects, l'ascension de M. Applebaum n'aurait pu se produire à un moment plus opportun. Tout d'abord, son élection est un rappel bienvenu du fait que Montréal, actuellement embourbée dans un grotesque scandale de corruption qui a coûté son fauteuil de maire à Gérard Tremblay le 5 novembre dernier, est suffisamment moderne et plurielle pour dépasser les politiques linguistiques souvent mesquines du Québec et pour rechercher des moyens constructifs de se rétablir. M. Applebaum est la personne idéale pour y parvenir : c'est un conseiller expérimenté, indépendant et parfaitement bilingue, qui a juré de créer des passerelles et de réparer la réputation endommagée de la ville.

Il est tout aussi important de noter que M. Applebaum est arrivé dans le sillage d'une élection générale provinciale [le 4 septembre 2012] qui a été le théâtre, une fois de plus, de l'ignoble réapparition de politiques linguistiques semant la discorde. Sa présence à un poste aussi important réconfortera également quelque peu la communauté anglophone assiégée et vieillissante de Montréal, qui n'est jamais plus ignorée que lorsque le Parti québécois est au pouvoir.

Un maire qui défie les stéréotypes

Certains diront que les politiciens, lorsqu'ils sont contraints de choisir un de leurs collègues comme responsable intérimaire, donnent habituellement le poste à quelqu'un qui n'a, selon eux, aucune chance de remporter une élection générale. M. Applebaum a d'ailleurs juré de ne pas faire campagne pour le poste de maire à la fin de son mandat actuel, dans un peu moins d'un an. C'est peut-être vrai, mais cela n'enlève rien à la signification profonde de ce moment.

M. Applebaum rejoint en effet le panthéon des maires ayant défié les stéréotypes et changé la politique canadienne – de Glen Murray, à Winnipeg [province du Manitoba], devenu en 1998 le premier maire ouvertement homosexuel dans une ville d'Amérique du Nord, à Naheed Nenshi, à Calgary [province de l'Alberta], premier maire musulman d'une grande ville canadienne. En devenant maire de Montréal, M. Applebaum montre au reste du Canada que le Québec va bien au-delà de tous les stéréotypes faciles.

Corruption à la sauce montréalaise
La commission Charbonneau, qui enquête sur l'octroi des contrats publics dans l'industrie de la construction, aura eu raison du maire de Montréal, Gérald Tremblay, qui a démissionné de ses fonctions le 5 novembre dernier. Son parti Union Montréal est accusé de financement illégal ; la formation politique aurait empoché un pourcentage des contrats de construction que se répartissait un cartel d'entrepreneurs lié à la mafia. Cette opération va coûter des millions de dollars aux contribuables montréalais.


heuuuuuuuuuu ça se pourrait un petit commentaire!!! La commission Charbonneau Marielle et toi avaient expliqué....et lui vous en pensez quoi???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melo-dy
Collaboratrice


Nombre de messages : 15979
Age : 61
Localisation : Stoneham
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: CANADA • Un anglophone à la mairie de Montréal   Jeu 29 Nov - 17:40

Je sais pas, il peut pas etre pire que Tremblay (ancien Maire)
Mais ce Monsieur clame haut et fort qu'il n est la que pour un bout, pour redresser la ville........donc on verra

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marielle
SuperFemme en action


Nombre de messages : 5138
Age : 75
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: CANADA • Un anglophone à la mairie de Montréal   Lun 14 Jan - 23:49

Il y a beaucoup à faire pour mettre de l'ordre dans ce milieu p...

C'est navrant, désolant.
Qu'a-t-on fait à ma belle ville de Montréal?

En tout cas, un anglophone et juif. Montréal se démocratise.
Quoique ce n'est pas le premier maire anglophone dans l'histoire de Montréal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CANADA • Un anglophone à la mairie de Montréal   Aujourd'hui à 21:04

Revenir en haut Aller en bas
 
CANADA • Un anglophone à la mairie de Montréal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Banques marocaines au Québec
» S INSTALLER AU QUEBEC AU LIEU DU CANADA ANGLOPHONE?
» DEUG, DUT et BTS au Canada anglophone
» visa pour toronto mais ???
» Antoine RUFENACHT démissionne de la mairie du Havre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: La vie de tous les jours :: Actualité et actualités-
Sauter vers: