Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Autolib' fâche les loueurs de voiture et les taxis parisiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tulipe Noire
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 7781
Age : 56
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Autolib' fâche les loueurs de voiture et les taxis parisiens   Mer 7 Déc - 17:55

ÉCONOMIEÉCO-BOURSEConjoncture

Autolib' fâche les loueurs de voiture et les taxis parisiens Le fIGARO
Par Isabelle de Foucaud, Laure Kermanac h Mis à jour le 07/12/2011 à 10:08 | publié le 06/12/2011 à 10:05Réactions (51)

Autolib', le service de location de voitures électriques en libre service, a démarré à Paris et dans 46 villes d'Ile-de-France lundi.


INFOGRAPHIE - Si la concurrence n'est pas frontale, la voiture en libre service de Bolloré bénéficie de subventions et avantages dénoncés par les professionnels du transport de personnes.


Le top départ est donné. Autolib', le service de location de voitures électriques en libre service, a démarré à Paris et dans 46 villes d'Ile-de-France lundi. Si les Parisiens accueillent ce projet plutôt favorablement, comme un complément des transports en commun, les loueurs de voiture sont plus circonspects. La Bluecar de Bolloré ne les menace pas directement. «Autolib' créé un nouveau segment de marché, à savoir la location de très courte durée», commente André Gallin, président de la branche loueurs du Conseil national des professionnels de l'automobile (CNPA) et directeur de la communication de Hertz France. «Limitée par l'autonomie de sa batterie, la Bluecar est cantonnée aux petits trajets urbains», ajoute Sonia Barrière, directrice marketing, ventes, loisirs et relation client d'Avis France, selon qui Autolib' et les loueurs offrent des services «complémentaires».




Les loueurs pourraient même profiter de l'effet Autolib'. «En proposant des voitures à proximité du domicile ou du travail des Français, ce concept démocratise la location de véhicules», estime Christophe Plonevez, directeur général d'Ada et président de l'Union des loueurs professionnels (Ulpro). Seuls 6% des Français louent des voitures chaque année. Jean Margerie, directeur général d'Ucar, salue le principe d'Autolib' qui, par ricochet, pourrait doper les moyens de transport alternatifs. «Toute action visant à aider les citoyens à renoncer à la propriété de la voiture est une bonne initiative.» Pour Marc Boré, président de Rent A Car, «Autolib' s'intègre parfaitement entre le taxi et la location de voiture, sans les cannibaliser».

Un optimisme que ne partagent pas les chauffeurs de taxis. A ce jour, le dispositif compte 250 stations et autant de voitures. Bolloré prévoit d'installer 1100 stations et 2000 voitures avant l'été 2012, puis, à terme, 3000 Bluecar et 6600 bornes. «Si les bornes se multiplient à ce rythme, nous pourrions perdre des places de stationnement pour nos taxis», déplore Pascal Wilder, vice-président de la Fédération nationale des taxis indépendants (FNTI). Les taxis craignent par ailleurs de perdre des clients en fin de soirées, au moment où leur activité est la plus soutenue et la plus rentable.

Un coûteux «gadget»

Encore faut-il qu'Autolib' décolle à Paris. A Lyon, où le dispositif est testé depuis huit ans, les 100 voitures disponibles ne rencontrent pas un vif succès. Seuls 1500 abonnements ont été souscrits. «Ce service est relativement élitiste», juge Jean Margerie, qui pointe des tarifs supérieurs au prix du Pass Navigo de la RATP ou d'une course en taxi. Pourtant, son potentiel n'est pas anodin, alors que 52% des ménages parisiens n'ont pas de voiture. Depuis plusieurs années, les loueurs ont d'ailleurs investi le créneau de la location de courte durée. «Les Français louent généralement une voiture pour quatre ou cinq heures et l'utilisent pour se rendre en périphérie urbaine», note Sonia Barrière. C'est pourquoi, selon Pascal Wilder, Autolib' tient du «gadget».

Un «gadget» plutôt coûteux. Outre un investissement initial de 100 millions d'euros, l'exploitation du dispositif ajoutera 100 millions à la facture chaque année. Pour lancer son projet, Bolloré a obtenu des subventions d'un montant total de 250 millions d'euros (dont 50 millions de la Ville de Paris, 70 millions des collectivités franciliennes et 130 millions de prêts). Ce financement est vivement critiqué. L'Union des loueurs professionnels (Ulpro) a saisi la justice pour «concurrence déloyale». «Outre les aides financières, 24 kilomètres de voirie ont été ‘privatisés' pour Autolib', qui bénéficie d'un tarif préférentiel pour le stationnement de 750 euros par an et par voiture, un prix deux fois inférieur au marché», dénonce Christophe Plonevez. S'ils n'ont pas porté plainte, les chauffeurs de taxis suivront avec intérêt les suites de la procédure, assure Pascal Wilder. «Ces projets portés par des grands groupes, comme Autolib' de Bolloré, sont toujours soutenus par des subventions. Nous, les professionnels indépendants, ne pouvons pas lutter.»

Après le velib qui ale succès qu'on connait à Paris et dans certaines grandes villes en France mais j'ai découvert aussi à Bruxelles...et certainement ailleurs...
donc l'autolib...pourquoi pas!nous avons en bas de chez nous une station!!!et Fennec envisage de l'utilser!!elle rentre tard parfois...le taxi est trop cher!!les voitures de locations on s'en fou!!!les PV sont les mêmes!!donc!!!il faut rechercher où seront les stations!!!pour l'abonnement c'est moins cher qu'un parking à Paris!!donc je pense que cet article dénigre le proget...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Autolib' fâche les loueurs de voiture et les taxis parisiens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» compatibilité maxi cosi / voiture
» poussette et petite voiture
» nacelle windoo en voiture ? vos temoignages me font peur !!!
» Vieille voiture et siège autos
» Nacelle en voiture?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: La vie de tous les jours :: Actualité et actualités-
Sauter vers: