Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jean Ferrat est mort... Adieu l'artiste.................

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tulipe Noire
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 7864
Age : 57
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Jean Ferrat est mort... Adieu l'artiste.................   Sam 13 Mar - 17:19

Qui n'a pas fredonné que la montagne est belle...................bien triste nouvelle

La mort de Jean Ferrat

Mots clés : Jean Ferrat

Par lefigaro.fr

13/03/2010 | Mise à jour : 16:39 Réactions (27)

Crédits photo : AFP
Le chanteur s'est éteint en Ardèche samedi à l'âge de 79 ans. Retour sur la vie d'un artiste engagé, au service de tous les combats pour la fraternité, la révolte et l'idéal communiste, mais également un poète fou d'Aragon, qu'il a interprété avec talent.

Jean Ferrat, qui résidait depuis des années en Ardèche, y est décédé samedi à l'âge de 79 ans, a annoncé le sous-préfet de Tournon-sur-Rhône. «Il est décédé à l'hôpital d'Aubenas», où il avait été hospitalisé quelques jours auparavant, a-t-il précisé.

Jean Ferrat? Des chansons au drapeau rouge, diraient les uns. De grands poèmes gréés de mélodies vastes comme le cœur de la France, diraient les autres. Potemkine et La Montagne, Aimer à perdre la raison sur les vers de Louis Aragon et Un air de liberté dans lequel il croisait le fer avec notre confrère Jean d'Ormesson... Un air de Fête de l'Huma et des refrains immortels, des mots de tous les jours et tous les drames de l'Histoire convoqués au détour d'un refrain.

Jean Tenenbaum est né à Vaucresson le 26 décembre 1930, mais a grandi à Versailles. Non le Versailles des beaux quartiers, mais celui d'une famille modeste de quatre enfants. Père joaillier petit joaillier et mère fleuriste. La musique? Pas de phonographe, le concert du dimanche soir à la TSF, sa mère qui chante du lyrique léger d'une jolie voix de soprano: l'air des Clochettes de Lakmé, On m'appelle Manon...


Chimie, guitare, jazz et Aragon

La guerre arrive. Son père est juif, sa mère ne l'est pas : un jour, son père part pour ne plus revenir. A quinze ans, il quitte le lycée pour aider sa famille. Il commence en même temps des études de chimie qu'il délaisse de plus en plus au profit du théâtre et de la chanson, tendance Prévert et Kosma, répertoire à la Montand. A vingt ans, il joue de la guitare dans un orchestre de jazz, compose ses premières chansons. Il tente quelques auditions sous le nom de Jean Laroche, sans succès. L'horizon s'ouvre un peu en 1956, quand il met en musique Les Yeux d'Elsa, poème de Louis Aragon, cinq ans avant que Léo Ferré, à son tour, ne s'intéresse au poète communiste. Ce n'est pas Jean Ferrat lui-même qui «lance» Les Yeux d'Elsa, mais André Claveau, le plus populaire des chanteurs de charme du moment. Jean Ferrat, remarqué par le métier, commence à tourner régulièrement dans les cabarets de la rive gauche en s'accompagnant à la guitare. Ses chansons lui apportent surtout, à ce moment-là, de rencontrer une jeune chanteuse, Christine Sèvres, qui deviendra son épouse. «J'ai chanté sept ans avant de voir une petite lueur, nous dira-t-il plus tard. Sept ans, ce n'est rien du tout à dire, mais quand on les vit journellement, qu'il faut manger, c'est long...»

Il rencontre le complice professionnel de toute sa carrière à venir, Gérard Meys, tour à tour agent artistique, éditeur et, plus tard, patron de label discographique. Et, en décembre 1960, Jean Ferrat passe enfin à la radio: Ma môme, sur un texte de Pierre Frachet, est son premier succès. La France fredonne «Ma môme, elle joue pas les starlettes/Elle met pas des lunettes/De soleil/Elle pose pas pour les magazines/Elle travaille en usine/A Créteil.» Tout est là: l'air du temps vu du côté des gens simples, l'évidence des sentiments, le refus des chimères de l'argent et de la gloire...


Tout décolle avec Nuit et Brouillard

En 1961, Zizi Jeanmaire lui demande des chansons et l'engage en première partie de son spectacle pour six mois à l'Alhambra, son premier music-hall, pour lequel il cesse de s'accompagner sur scène à la guitare. Deux enfants au soleil (également chantée par Isabelle Aubret) contribue à l'ancrer dans l'esprit du public. Mais tout décolle vraiment à la fin de l'année 1963 avec l'album Nuit et Brouillard, qui confirme que la chanson et son public peuvent aborder tous les sujets.



Il est couvert de prix et de récompenses professionnelles, mais le plus grand succès ne tardera pas : La Montagne sort en 1964 et évoque l'Ardèche où Ferrat s'installe justement cette année-là, dans le village d'Antraigues auquel il restera toujours fidèle, au contraire des ruraux qui, dans sa chanson, cèdent à l'appel de la ville, «Du formica et du ciné (...) Pourtant que la montagne est belle/Comment peut-on s'imaginer/En voyant un vol d'hirondelles/Que l'automne vient d'arriver?»

Dès lors, il ne va pas cesser d'écrire et de publier de grandes chansons, souvent marquées à gauche. Car le fils du déporté Tenenbaum est définitivement attaché à des valeurs de justice, de fraternité et de liberté qui, un temps, le rapprochent sinon du Parti communiste, du moins de ses combats du moment. Son voyage à Cuba, en 1967, le marque profondément, comme en témoignent les chansons Santiago et Guerilleros. Mais il n'est pas toujours à son aise avec l'Union soviétique: déjà Potemkine, en 1965, est interdit de télévision en France et lui vaut l'annulation d'un voyage en URSS. La rupture sera spectaculaire en 1980 avec Le Bilan. Mai 68 le voit participer à des soirées organisées pour les grévistes à Bobino puis régler leur compte aux gauchistes avec l'incendiaire chanson Pauvres Petits Cons.

Le fou de poésie retrouve aussi Aragon en 1971. Ferrat chante Aragon se vendra en quelques mois à un million d'exemplaires, chiffre au moins doublé depuis. Et il fait d'Aimer à perdre la raison un standard de la chanson française, avant de citer encore Aragon dans La Femme est l'avenir de l'homme, autre énorme succès populaire au texte exigeant.



La grande poésie française dans la rue

En 1973, il prend la curieuse décision de ne plus donner de concerts ou plutôt il n'en prend pas la décision. «Je me disais que j'arrêtais un ou deux ans. Je ne pensais pas arrêter définitivement. D'ailleurs, je n'ai pas arrêté définitivement. Mais le temps a passé. Quand je faisais un nouveau disque, tous les quatre ou cinq ans, j'avais un an de travail pour voir les journaux, faire des émissions, la promotion dans les autres pays d'expression française. Puis je soufflais et il me fallait deux ou trois ans pour réécrire un nouveau disque. Et je n'ai pas eu un désir de scène suffisant pour repartir.»

Ses disques sont pourtant des succès énormes, en marge du show-business, comme seize nouvelles adaptations d'Aragon en 1995. Fin 2002, nous l'avions rencontré à l'occasion de la sortie de Ferrat en scène, enregistrement réalisé en public onze ans plus tôt à l'occasion d'une émission de télévision. «Ce qui est pour moi un sujet de satisfaction, c'est d'avoir mis dans la rue des chansons issues de la grande poésie française, en particulier Aragon, nous disait-il. Et je l'ai fait à l'encontre de tout ce qu'on me disait et de tout ce qu'on entend encore chez les gens de radio, chez les gens de ce métier dégueulasse, de ces marchands de hohoho qui tiennent aujourd'hui les propos qu'on me tenait à cette époque: «Oh! C'est bien ce que vous faites, c'est beau, mais ça n'intéressera personne. C'est pour un petit cabaret de la rive gauche...» Et moi, j'ai prouvé le contraire. Et ces connards, vous croyez que ça leur a servi de leçon? Non, on entend la même musique: ça c'est pour les jeunes, ça c'est pour les moins de quinze ans, les jeunes beurs, les jeunes blacks, les jeunes citadins...»

S'il lui arrivait encore de monter en ligne, ce n'est plus en mettant son nom au bas de pétitions politiques, mais en défendant, de prises de positions dans la presse en tables rondes dans les festivals, cette chanson française que l'on commence à appeler «classique». Mais quand on lui demandait quand il comptait sortir un disque de nouvelles chansons, il répondait: «Il faut que je me mette au turbin.»

Jean Ferrat avait apporté son soutien à la liste présentée aux élections régionales par le Front de Gauche en Ardèche.

Par lefigaro.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
momolulu
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 16913
Age : 63
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Jean Ferrat est mort... Adieu l'artiste.................   Sam 13 Mar - 17:29

Alors que la compilation Les n°1 de Jean Ferrat (250 000 exemplaires) venait de prouver, si besoin était, qu'il comptait toujours parmi les poètes plébiscités de la chanson française, à l'orée de ses soixante ans de carrière, voilà qu'il faut déjà le pleurer...
La chanson française pleure l'un de ses auteurs les plus talentueux. À 79 ans, Jean Ferrat est mort à l'hôpital d'Aubenas, a indiqué la gendarmerie, confirmant ainsi l'information de RTL.
Jean Ferrat est mort ce samedi 13 mars à midi, à l'hôpital de Tours où il avait été admis pour une série d'examens. C'est en faisant une mauvaise chute depuis le lit qu'il occupait que le chanteur a trouvé la mort, selon l'annonce faite celle qui partageait sa vie depuis des décennies, Isabelle Aubret, en tournée avec le spectacle Age tendre et têtes de bois.
Né le 26 décembre 1930 à Vaucresson sous le nom de Jean Tennebaum, il connut les horreurs de la guerre, puisqu'il perdit son père, déporté à Auschwitz, alors qu'il n'avait que onze ans. Sauvé par des militants communistes, il sera resté fidèle toute sa vie à ce parti, sans jamais avoir souhaité se faire encarter. En 1963, Jean Ferrat créa la polémique avec un titre, Nuit et Brouillard. Cette chanson, sur la déportation (un peu de son histoire en somme) avait été boudée par les radios, mais était devenue la « chanson plébiscitée par les auteurs » d'Europe 1.

Résidant depuis de nombreuses années en Ardèche, à Antraigues, il avait toujours fui le star system préférant le calme et la douceur de cette région. Amoureux et passionné par ces paysages enivrants, il lui avait même dédié une chanson, La Montagne, qui fut l'un de ses plus grands succès en 1964. N'ayant pas peur de se faire griller par le métier, Jean Ferrat était réputé pour ses nombreux coups de gueule, concernant l'industrie du disque et le trop faible pourcentage de chansons francophones diffusées sur les ondes. En 2003, dans une interview accordée à l'Express, il s'était ainsi surnommé « le José Bové de la variété ». Un compliment pour celui qui s'était engagé pour le candidat altermondialiste à l'élection présidentielle de 2007.

La carrière de Jean Ferrat fut notamment marquée par le prix de l'académie Charles Cros en 1963 et celui grand prix de la chanson de la SACEM en 1994. Adieu l'artiste.!!!


Cela me fait beaucoup de peine, c'était un poète et je l'aimais bien, Je l'avais croisé dans la rue, tout simplement, à Montpezat en Ardèche, lorsque je faisais une colonie. C'était un véritable représentant de la vraie chanson Française, en plus quelqu'un avec beaucoup d'humanité.
J'ai pas mal de disques de lui. Que de souvenirs. Je vous mets des chansons que j'aime beaucoup!!!
Sad

http://www.youtube.com/watch?v=kqreS7KXP7k

http://www.youtube.com/watch?v=9A5hSWHaoyc&feature=related

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
momolulu
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 16913
Age : 63
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Jean Ferrat est mort... Adieu l'artiste.................   Sam 13 Mar - 17:31

Tulipe, je viens de m'apercevoir que toi aussi tu viens de le mettre!!! Désolée, je n'avais pas vu!!! Chère

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tulipe Noire
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 7864
Age : 57
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Jean Ferrat est mort... Adieu l'artiste.................   Sam 13 Mar - 17:49

regroupes les sujets Momo fourire

j'étais en train d'écouter ses chansons qui passent à la radio Sad elles n'ont pas pris une ride....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
momolulu
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 16913
Age : 63
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Jean Ferrat est mort... Adieu l'artiste.................   Sam 13 Mar - 18:04

Moi aussi j'écoute quelques chansons de lui!!! Sad
Je ne sais pas regrouper les topics!!! ordi
Peut-être notre Cheuuuuuf passera par là, tu vois on est perdu sans elle!!! Chère

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
momolulu
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 16913
Age : 63
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Jean Ferrat est mort... Adieu l'artiste.................   Sam 13 Mar - 18:11

Michel Drucker vient de réagir sur France-Info à la mort de Jean Ferrat : "C'est une partie de la France, c'est toute une génération qui doit avoir beaucoup de chagrin aujourd'hui parce que c'est un des derniers géants qui disparaît. Il y avait Brel, il y avait Brassens, il y avait Ferré et il y a Jean qui était le dernier des Mohicans. C'est toute une page de la chanson française qui se tourne".
Jean Ferrat nous a quittés aujourd'hui à l'âge de 79 ans des suites d'une longue maladie. L'information a été confirmée ce samedi par la gendarmerie d'Aubenas en Ardèche, département où résidait le chanteur, indique le Parisien.
Jean Ferrat avait commencé sa carrière dans les années 1950. On gardera de lui plusieurs grands succès comme "La montagne", "Que serais-je sans toi ?" et son très célèbre "La femme est l'avenir de l'homme".
Jean Ferrat était né le 26 décembre 1930 à Vaucresson. - Son vrai nom : Jean Tenenbaum- Il avait perdu son père à 11 ans.
A la Libération, il devient aide-chimiste avant de percer dans des cabarets parisiens.
Très proche du PCF Parti communiste français-, il était connu pour ses engagements politiques.
En 2007, il avait soutenu la candidature de José Bové comme représentant d'une gauche antilibérale pour l'élection présidentielle.
Jean Ferrat, avait été marié à la chanteuse Christine Sèvre qui était décédée en 1981.
Réaction aussi de George Moustaki : "C'était quelqu'un d'exemplaire, il n'a rien sacrifié de ce qui lui tenait à coeur", a poursuivi M. Moustaki précisant que Jean Ferrat était un "homme engagé, mais il n'était pas un hurleur de sentences. Il le faisait avec poésie". "Il y avait un lien très fort entre nous, a ajouté Moustaki, évoquant ensuite leur jeunesse et leurs débuts, à la même époque: "dans les années 50, on avait commencé à écrire des chansons ensemble. Il a eu très vite un grand succès par la beauté de sa voix qui était exceptionnelle".

http://www.20minutes.fr/article/390702/Culture-Videorama-des-plus-belles-chansons-de-Jean-Ferrat.php

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30417
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Jean Ferrat est parti   Sam 13 Mar - 20:10

Il avait 79 ans, mais c'est quand même triste... si triste, une voix qui disparaît...
Il n'avait pas seulement une belle voix, il était engagé sur le plan social et politique, et sa chanson "La montagne" est une chanson écologique si belle... si vraie...

http://www.youtube.com/watch?v=2iGkBJVXz9s

C'est beau la vie

http://www.youtube.com/watch?v=2ieuU1ypjCg

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
melo-dy
Collaboratrice
avatar

Nombre de messages : 16138
Age : 61
Localisation : Stoneham
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Jean Ferrat est mort... Adieu l'artiste.................   Sam 13 Mar - 20:33

Quel bel homme....domage...........quant il chantait la Montagne Nedjma comme tu dis....ouf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
momolulu
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 16913
Age : 63
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Jean Ferrat est mort... Adieu l'artiste.................   Sam 13 Mar - 22:49

Nedjma, tu n'as pas vu que Tulipe et moi avons déjà mis 2 topics différents pour lui? Chère
Ce serait gentil si tu nous les mettais ensemble!!! console

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30417
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Jean Ferrat est mort... Adieu l'artiste.................   Lun 15 Mar - 17:37

Pause-Café
Adieu, camarade !


Beaucoup ne le connaissent pas en Algérie. La nouvelle jeunesse, formée au raï et au staïfi d’ici, au clip oriental et aux sonorités banlieusardes de là-bas, ignore tout de la période dorée de la chanson française, avec ses monstres sacrés : Léo Ferré, Jacques Brel, Georges Brassens et Jean Ferrat qui vient de nous quitter…
Nous ne l’oublierons jamais, lui qui nous a accompagnés durant toute notre jeunesse, à côté des El Anka, Remiti, Fergani, Dahmane El Harrachi, Abdelhalim Hafez, Oum Kolthoum et Elvis Presley… Aux confluents des époques épiques, nous avions les oreilles tendues vers la belle musique et le texte poétique d’où qu’ils venaient. Nous étions des mondialistes de la chanson avant l’heure !
De Ferrat, nous garderons le souvenir de ce timbre cristallin pareil à une aurore tranquille au-dessus des pics abrupts… Sa chanson La Montagne est un hommage sans pareil à la nature et au monde paysan. C’était aussi la voix des opprimés et des sans-grade, un chanteur engagé mais libre, sans fer partisan au pied…
Adieu l’artiste !

Maâmar Farah
Le Soir d'Algérie

> soirsat2@gmail.com

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
momolulu
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 16913
Age : 63
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Jean Ferrat est mort... Adieu l'artiste.................   Lun 15 Mar - 22:15

Merci Nedjma, je crois que je n'ai rien à rajouter, sauf que je n'arrête pas d'écouter ces chansons qui resteront à jamais gravées dans notre mémoire!!! Chère

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
momolulu
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 16913
Age : 63
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Jean Ferrat est mort... Adieu l'artiste.................   Mar 16 Mar - 13:00

Les obsèques du chanteur Jean Ferrat se dérouleront ce mardi dans son village d'Ardèche, avec l'hommage de plusieurs personnes, artistes et anonymes. Lire la suite l'article

Des milliers de personnes, admirateurs anonymes et artistes, sont attendus aujourd'hui aux obsèques du chanteur Jean Ferrat dans son village d'Ardèche, Antraigues-sur-Volane.

"Nous nous attendons à la venue de milliers de personnes", a déclaré Michel Pesenti, maire de cette commune de 600 habitants où Jean Ferrat vivait depuis le début des années 1970.

La cérémonie, que la "famille a voulu simple et sobre", aura lieu à partir de 14 heures et "ne devrait durer qu'une heure", a-t-il ajouté.

Il s'agira d'un "hommage sur la place de la Résistance, la place du village" et il n'y aura pas de messe. "Il n'y aura que deux discours, le mien et celui de Pierre Tenenbaum, le frère de Jean Ferrat", a ajouté celui qui a discuté de la forme de l'hommage avec la compagne de Ferrat, Colette, qui se tient à l'écart de la presse.

La secrétaire nationale du PCF, Marie-George Buffet, devrait également participer à la cérémonie, selon le maire.

Isabelle Aubret et Francesca Solleville interpréteront des chansons de l'artiste, puis l'inhumation du corps se fera en privé, dans le caveau familial, sur lequel "tous ceux qui le veulent pourront venir se recueillir, après la cérémonie".

Très proche amie de Jean Ferrat dont elle a inscrit de nombreux titres à son répertoire, Isabelle Aubret avait rendu hommage au chanteur devant plus de 4.000 spectateurs à Tours ce week-end.

Le maire a estimé "très probable" la présence de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, "au nom du gouvernement". "Des personnalités du monde de la chanson et de la politique sont également attendues", a-t-il dit.

"Chacun a en mémoire les mélodies inoubliables et les textes exigeants de ses chansons, qui continueront encore longtemps, par leur générosité, leur humanisme et leur poésie à transporter les âmes et les coeurs", avait réagi samedi le président de la R..

http://www.lexpress.fr/culture/musique/antraigues-en-ardeche-prepare-le-dernier-hommage-a-jean-ferrat_855546.html#xtor=AL-447

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean Ferrat est mort... Adieu l'artiste.................   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Ferrat est mort... Adieu l'artiste.................
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean Ferrat est mort... Adieu l'artiste.................
» Jean Ferrat est mort
» La montagne en deuil, Jean Ferrat s'en est allé...
» Jean Ferrat
» JEAN FERRAT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: Culture et littérature :: Arts-
Sauter vers: