Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Filles de Ryiad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Filles de Ryiad   Jeu 15 Mar - 16:01

Fin 2005, une partie de la presse saoudienne et des lecteurs sont scandalisés par Banat Al Riyad ("Filles de Riyad"), roman écrit par une jeune saoudienne de 25 ans. Le roman dérange car il va à l'encontre des non-dits et des tabous de la société puritaine saoudienne et ose mettre en lumière ses paradoxes. Le roman n'est pas interdit de publication en Arabie saoudite, mais il n'a pas reçu d'autorisation de publication par le Ministère de l''Information et de la culture, comme le prévoient les lois du royaume. Le roman s'est néanmoins beaucoup échangé via Internet et sous forme de photocopies, sous le manteau.

Interview de Raja al Sanae, à propos de la polémique autour de son ouvrage.

"Certains sont choqués par mon écriture audacieuse et me blâment pour avoir osé aborder des sujets tabous de notre société, que nous ne sommes pas habitués à débattre. Et ce, d'autant plus que je suis une jeune femme.
Mais n'y a-t-il pas toujours une première fois ? Qui avait imaginé que Martin Luther King, ce pasteur pacifiste, pouvait émanciper les Noirs de la ségrégation raciale ? Je peux faire face aux mêmes problèmes que Martin Luther King, qui a été emprisonné il y a un demi-siècle pour sa lutte contre les croyances fausses de sa société", déclare hardiment Raja al Sanae, l'auteure contestée de Banat Al Riyad, le roman qui a secoué la société saoudienne.

Dans son premier livre, la jeune saoudienne lève le voile sur la société secrète des filles de son pays et ose parler de ses paradoxes, exposant ainsi une image originale d'une communauté qui a toujours prétendu être un modèle de vertu et de morale islamiques.
Dès le début du roman, l'auteur interpelle le lecteur avec l'image exotique d'une société souterraine où les filles boivent du champagne, s'habillent comme des hommes et conduisent tout en draguant des types, dans un pays où il est interdit aux femmes de conduire et, pire encore, de se mélanger au sexe opposé en public.

Raja Al Sanea, jeune dentiste fraîchement diplômée, explique que son roman est inspiré de faits réels et qu'il est le fruit d'observations qu'elle a faites de son entourage estudiantin. "Quand je me suis inscrite à l'Université, j'ai relevé certains faits qui m'ont incités à les choisir comme sujets de mon roman," dit l'auteure. "J'ai cependant choisi quatre personnages fictifs issus de différentes régions de l'Arabie Saoudite et j'ai
relaté les histoires que j'ai connues à travers eux."

Pourquoi s'est-elle mise au roman ? "Parce que j'aime écrire, tout simplement !", répond-elle avec assurance, avant d'ajouter : "J'apprécie cet art et je ne pense pas que l'on doive se justifier sur son attirance pour l'écriture ou pour un autre art.".


Elle dénonce le joug de la tradition

Si on se contentait d'une lecture superficielle de son roman, on serait tentés de conclure rapidement que l'auteure dénonce la condition féminine dans une société patriarcale. Mais il semblerait qu'elle aille plus loin encore : Elle semble viser le joug des traditions paradoxales mais profondément enracinées, dont les deux sexes sont victimes.

A travers des histoires d'amour décevantes, al Sanea évoque en filigrane certaines des règles controversées de son pays, telles que le mariage de convention et le dédain de la société saoudienne pour les femmes divorcées, entre autres.

Le roman commence par le mariage de Qamara, qui déménage avec son jeune mari aux Etats-Unis, officiellement parce qu'il y poursuit des études dans l'e-commerce. Mais Qamara découvre rapidement qu'il la trompe avec une femme japonaise. Quand elle lui demande des explications, il lui avoue sans détour qu'il assume sa liaison extraconjugale. Qu'il l'a épousée dans le seul but de satisfaire ses parents, qui ont refusé qu'il épouse celle qu'il aime vraiment et qui l'ont forcé à épouser une fille saoudienne. Qamara, qui prend conscience qu'elle a été le dindon de la farce, est sous le choc.

Michelle, un des quatre personnages du roman, est victime de la même tradition. Née d'un père saoudien et d'une mère américaine, elle est sans conteste la plus rebelle des quatre personnages. Elle décide de quitter l'Arabie Saoudite pour étudier dans le pays de sa mère. Là-bas, elle tombe amoureuse d'un Américain et pense au mariage. Mais son père refuse catégoriquement que sa fille épouse un Américain. Frustrée dans son amour, Michelle deviendra plus virulente dans sa critique de la société saoudienne.

Polémique : Raja a été accusée de donner une image dévalorisante des Saoudiennes.

Bien que le roman ait été salué par de nombreux commentateurs saoudiens et arabes pour son originalité, d'autres ont crié au scandale et deux citoyens saoudiens ont même saisi les tribunaux contre Raja al Sanae pour diffamation, en arguant que son roman portait atteinte à la réputation des filles saoudiennes. Les deux plaignants ont été déboutés en octobre 2006.

Certains critiques lui ont suggéré de changer le titre de son roman car "Filles de Riyad" induisait selon eux, une confusion et une généralisation préjudiciables à toutes les femmes saoudiennes.

D'autres ont carrément remis en cause sa loyauté envers son pays et ses traditions religieuses. "Je veux attirer l'attention sur un point : J'ai simplement visé les tabous sociaux, non les religieux, précise Raja al Sanae. C'est une clarification très importante. Il y a une différence entre les traditions consacrées qui ne peuvent pas survivre à la modernité et les valeurs intemporelles confirmées par la religion."

La question de la confrontation entre la Sharia et la tradition est clairement posée dans le cas du personnage de Sadim. À la différence de son amie Qamara, dont la mère lui a conseillé de résister à son mari sur la question de leurs premiers rapports sexuels pour l'assurer de sa pudeur, Sadim, qui avait perdu sa mère, n'a eu personne pour lui
enseigner la parade.

Ainsi, peu de temps après avoir rempli les conditions officielles et religieuses nécessaires pour un mariage valide, Sadim, pensant bien faire, a proposé ouvertement à son mari Walid de faire l'amour. Erreur fatale. Bien qu'elle ait simplement eu envie de faire plaisir à son mari, ce dernier décida de divorcer, car il la trouva sexuellement trop extravertie ! Dans son esprit, une bonne épouse ne pouvait accepter de coucher avec son mari aussitôt le mariage célébré.

Sadim, qui est convaincue qu'elle n'a commis aucun péché, ne peut pas comprendre ce que son mari lui reproche. Ici, l'auteure repère un paradoxe en montrant comment quelques traditions - non liées à la pratique religieuse - guident des comportements dans une société qui prétend être le garant parfait des vertus islamiques.

Le roman a été publié la première fois par une maison d'édition libanaise en septembre 2005 et uniquement en langue arabe. En moins de quatre mois, il est devenu un best-seller au Liban. Raja al Sanea aimerait que des traductions anglaises et françaises de son roman paraissent très prochainement.

Plusieurs observateurs se sont demandé comment Al Sanea était parvenue à publier un tel roman dans une société si conservatrice sans être harcelée. "Au contraire, témoigne la jeune femme, non seulement je n'ai pas été harcelée, mais en plus, je reçois chaque jour des appels et des E-mails de personnes qui me remercient pour ce que je fais."

Raja al Sanae est optimiste : "Je m'attends à ce que n'importe quel oeuvre créatrice, qu'il s'agisse d'un roman ou d'une oeuvre quelconque, soit susceptible de créer une polémique. Néanmoins, j'espère que mon initiative aboutira sur quelque chose de positif... Du changement dans la société saoudienne pour être précise", dit-elle en guise de conclusion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Filles de Ryiad   Jeu 15 Mar - 19:08

Nour, ce roman me tente.
Si tu le peux, donne nous des indications sur le nom de l'éditeur ainsi que le numéro ISBN s'il a réussi à paraître dans un autre pays.
Merci à toi pour ce topic;
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Filles de Ryiad   Ven 16 Mar - 1:37

Salut,

Super le livre, mais je suis entrain de voir si je peux le reservé dans ma bibliothéque je ne le trouve pas.

Tu peux en dire plus sur ce livre s'il te plais.

en ce moment moi je lit de la part de la princesse morte, franchement faut le lire et imaginez les scéne qu'elle décrit c'est à la fois marrant et émouvant.

Je le lis dans les transport, pourtant des fois je trouve long le trajet mes depuis que je lis ce livre je ralle des qu'on arrive a ma station :017:

Bonne lecture les femmeenaction
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Filles de Ryiad   Ven 16 Mar - 6:25

Hello !!!
Voici les infos concernant ce livre !! On peut le trouver sur amazon.com !!


Banat Al-Riyadh (Paperback)
by Rajaa Abdalla Al-Sane (Author)

Product Details








  • Paperback
  • Publisher: Dar Al-Saqi; 6th edition (2006)
  • ISBN-10: 1855167867












  • Amazon.com Sales Rank: #434,973 in Books (See Top Sellers in Books)

    (Publishers and authors: improve your sales)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Filles de Ryiad   Ven 16 Mar - 7:49

salut,

*Choukran 046 nour, je ferais une recherche ce soir sur internet.

Bonne journée a toi sunny

005

*Choukran = Merci en arabe (merci de traduire les mots en arabe a ceuxw qui comprennent pas)
Revenir en haut Aller en bas
Nedjma
Admin


Nombre de messages : 28079
Age : 62
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Filles de Ryiad   Ven 16 Mar - 12:02

Voilà, c'est tout ce que j'ai trouvé:



Il n'a pas encore été traduit en français
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Filles de Ryiad   Ven 16 Mar - 14:57

Bon, s'il n'a pas été traduit en français, pas la peine que je le cherche!

Mais, j'ai A-DO-RE "De la part de la princesse morte", je l'ai lu il y a des années, et rien qu'à y penser, je m'en régale encore...Par contre, je n'ai pas du tout aimé la suite "les jardins de Badalpour".
Bises à toutes. ordi
Revenir en haut Aller en bas
Simply
Collaboratrice


Nombre de messages : 5885
Age : 44
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Filles de Ryiad   Ven 16 Mar - 15:39

La couverture est sympa ! ça donne envie de jetter un oeil !
:study:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simplylife.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Filles de Ryiad   Ven 16 Mar - 16:07

Ahhh oops les filles !
Faudra se mettre à apprendre l'arabe alors hahaha
Vous savez lire Smile Smile Smile Smile
Revenir en haut Aller en bas
melo-dy
Collaboratrice


Nombre de messages : 15979
Age : 61
Localisation : Stoneham
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Filles de Ryiad   Lun 19 Mar - 20:01

Ben c est quoi ce topic........juste des livres en arabe ou quoi :017:
moi je ne parle ni ne lis en Arabe.............alors.....Bye Bye
:026:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Filles de Ryiad   Lun 19 Mar - 20:11

Non non melo-dy, tu peux également nous mettre des livres écirts en Francais ou Anglais qui parle du monde entier ou du Maghreb comme tu veux.

Je ne pense pas que les filles obligent quiconque à apprendre l'arabe, elles font que de partager avec nous les histoire qu'elles ont lu.

Tu peux nous parler d'un livre qui ta marqué ou que tu as aimé,tes remarques sur l'histoire le style l'auteur etc... cela nous donnera plus envie de lire.

Bise ordi
Revenir en haut Aller en bas
melo-dy
Collaboratrice


Nombre de messages : 15979
Age : 61
Localisation : Stoneham
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Filles de Ryiad   Lun 19 Mar - 20:18

:021: Merci.........je commencais a me demander ou j'étais tombée :018:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Filles de Ryiad   Mar 20 Mar - 1:04

melo-dy a écrit:
Ben c est quoi ce topic........juste des livres en arabe ou quoi :017:
moi je ne parle ni ne lis en Arabe.............alors.....Bye Bye
:026:

je niaisais en passant !!
Revenir en haut Aller en bas
melo-dy
Collaboratrice


Nombre de messages : 15979
Age : 61
Localisation : Stoneham
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Filles de Ryiad   Mar 20 Mar - 13:26

Moi aussi Nour............. :017:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Filles de Ryiad   Aujourd'hui à 0:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Filles de Ryiad
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Filles de Ryiad
» Idées cadeaux Noël filles de 9 et 10ans
» Un site "pour les filles"! ^^
» Salut les filles, c'est Frou-frou !
» les filles qui quittent leur cpe !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: Culture et littérature :: Littérature-
Sauter vers: