Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Nedjma
Admin


Nombre de messages : 28030
Age : 62
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Lun 8 Juin - 21:41

J'ai failli le rater, ce journal. Je l'ai trouvé grâce à mon Caid...
Je vais donc vous mettre chaque jour un extrait. Je me suis marrée en le lisant.
Il est vraiment super, le Chawki Amari. Il a de ces idées...

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com


Dernière édition par Nedjma le Lun 8 Juin - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin


Nombre de messages : 28030
Age : 62
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Lun 8 Juin - 21:42

Le journal d’Ann Sjoberg, une Suédoise en Algérie




Par chawki amari , le 16/04/2009 |

Trouvé tel quel, oublié sur un ordinateur dans un cybercafé, ce journal d'une Suédoise de passage en Algérie;

Cher Björn, je t'envoie mon journal, comme tu me l'as demandé :

- J'ai du mal à me faire à ce pays. Jeudi 09 avril 2009, soit jeudi dernier, une élection présidentielle a eu lieu. Bien sûr, c'est un homme qui a gagné, avec un score impossible en Suède, et en plus il est très vieux. Pourtant, j'avais vérifié sur Google avant de venir ici dans le cadre de la coopération et j'ai vu que 70% des Algériens ont moins de 30 ans et que 55% sont des femmes. Très étrange, y a-t-il un organisme de statistiques dans ce pays ? Et si oui, est-il consulté par les décideurs? Je vais me renseigner et je te dirais.

- Deux jours après, j'ai appris par les journaux que quelques bombes avaient été déposées un peu partout et tué beaucoup de monde. Mais pourquoi les Algériens tuent-ils autant d'Algériens ? J'ai essayé de me rapprocher d'un Algérien pour comprendre, mais il m'a demandé en mariage. Pourquoi le mariage? Est-ce une coutume locale de bienvenue ou s'agit-il de quelque chose d'autre ? J'ai essayé ensuite d'aborder une Algérienne, pour changer, et elle m'a tout de suite demandé si je ne voulais pas épouser son fils. Je me suis dit qu'elle était trop âgée et que si je voulais comprendre, je devais voir avec les jeunes, qui sont normalement plus modernes. Mais peine perdue, la jeune fille que j'ai abordée, ouverte, mignonne et très bien habillée, m'a demandé si je pouvais épouser son frère, chômeur d'après elle, depuis sa circoncision à l'âge de 5 ans. Pourquoi ce syndrome du mariage, est-ce que...

- Trois jours après, je lisais les journaux qu'il y avait 5000 morts par an dans des accidents de voiture et un jeune qui tentait de se suicider tous les trois jours. Pourquoi les Algériens se tuent-ils autant ? Je me demande si ce n'est pas lié à des légendes anciennes et au passage de l'autre côté de la vie où il y aurait un monde parallèle extraordinaire rempli de poupées ou d'autre chose ? Je vais me renseigner.

- Hier, un homme m'a insultée dans la rue. Bien que je ne comprenne pas l'Algérien, bien que j'ai fait quelques cours d'Arabe avant de venir, j'ai quand même réalisé qu'il s'agissait d'une insulte puisqu'il m'a craché dessus en même temps qu'il me parlait méchamment. Je ne sais pas mais j'ai vu qu'en Amazonie, dans certaines tribus, cracher sur une femme symbolise la fécondité ou quelque chose de similaire, est-ce pareil en Algérie? Il faut que je vois un ethnologue pour comprendre. Je t'expliquerais.

- Officiellement, je suis là pour une semaine, dans le cadre d'une coopération pour apprendre aux banques algériennes à gérer les crédits à court terme. Mais je n'arrive pas à partir, Björn. Ce sentiment est très étrange. Je t'envoie la suite la semaine prochaine. Là il faut que je rentre parce qu'il fait nuit. J'ai remarqué qu'il y avait un étrange rapport à la nuit ici, dès que c'est noir, il n'y a plus que des hommes dehors et ils sont très méchants. Peut-être un rituel lié au soleil ? Je t'en dirais plus, je découvre.

A jeudi prochain.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
melo-dy
Collaboratrice


Nombre de messages : 15977
Age : 61
Localisation : Stoneham
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Lun 8 Juin - 21:53

Intéressant....j essaie de trouver une photo de lui.......

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin


Nombre de messages : 28030
Age : 62
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Lun 8 Juin - 21:55

J'en ai une où il est avec le Caid

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
momolulu
SuperFemme en action


Nombre de messages : 16387
Age : 62
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Mar 9 Juin - 10:25

Nedjma, Ann Sjoberg c'est une photographe? Wink
Oui instructif comme journal, mais tu nous donneras la suite!!! fourire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin


Nombre de messages : 28030
Age : 62
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Mar 9 Juin - 17:13

Journal d'une Suédoise à ALger (2)

Cher Björn, je t'envoie mon journal de la semaine, comme tu me l'as demandé :

- Quand je t'ai envoyé le récit de ma semaine dernière, je ne le savais pas mais cela a été très mal pris. J'ai eu des réactions assez violentes, on m'a traitée de tous les noms, dont je ne connais pas la plupart de leur définition exacte. Les gens m'ont insultée mais j'ai noté que c'était surtout les hommes, notamment de Vancouver, ce que je j'ai pas très bien compris. Pourquoi Vancouver ? Si ce Vancouvérois (je ne sais pas comment on appelle un Algérien qui habite à Vancouver) ne se reconnaît pas dans la situation que je décris, pourquoi ne vit-il pas en Algérie ? Cela reste un mystère pour moi mais j'ai au moins compris que ceux qui défendaient le plus mal l'Algérie sont en général absents, et vivent en dehors du pays. Et paradoxalement, ils n'aiment pas que l'on dise ce que l'on pense de l'Algérie avec un regard extérieur, alors que eux-mêmes, ne sont pas prêts à rentrer pour vivre en Algérie.

J'ai rencontré un Suédois hier, par hasard, dans une réception et je l'ai reconnu à son accent. On en a parlé. Bien sûr qu'en Suède, nous n'avons pas réglé tous nos problèmes, et même moi, si je suis ici, Björn, c'est aussi un peu pour retrouver un sens à ma vie, surtout depuis que tu as décidé de me tromper avec ton voisin, ce que j'ai très mal pris d'ailleurs. Mais ça, tu le sais. En tous les cas, je ne l'ai raconté à personne ici, il faut bien admettre que ce serait difficile à comprendre. Je dois aussi avouer qu'il est difficile d'être une blonde à Alger, alors que j'ai remarqué que beaucoup d'algériennes se teignaient en blondes mais n'ont pas autant de problèmes que moi. Pourquoi ? Parce que j'en suis une vraie ? Je ne sais pas mais il y a comme un problème avec l'authenticité ici, comme s'il fallait faire semblant, tout le temps, et ne pas faire semblant, de temps en temps. Et si je me teignais en brune, qu'est ce que tu en penses ?

Avant-hier, j'ai rencontré un homme intéressant dans l'un des rares bars d'Alger où une femme peut rentrer seule sans se faire arrêter par les brigades antiterroristes. J'ai pris deux bières et un homme s'est assis à côté de moi, sans que je l'invite. Il avait une bonne tête et s'est présenté comme un pilote de navette spatiale, ce qui m'a un peu étonnée. Ensuite, on a parlé de la sexualité des Algériennes et il avait l'air de bien connaître le sujet. J'aurais voulu lui dire que sexuellement, je suis assez malheureuse mais je me suis retenue, parce que je ne comprends pas encore bien les codes sociaux ici. En tous les cas, il semble que les Algériennes soient plus libérées que moi, ce qui est assez paradoxal.

L'homme, qui m'a dit après être ingénieur doctorant en Italien (mais qu'est ce cela veut dire ?) dans une société américaine d'origine (pourquoi d'origine?) m'a offert un verre et une heure plus tard, il a voulu m'emmener chez moi pour me raccompagner mais j'ai compris qu'il voulait m'emmener chez lui pour que je l'accompagne. Tu vois, Björn, ça par contre, ne me gêne pas trop, je suis encore une jolie femme. Mais j'ai poliment refusé, et je crois qu'il l'a mal pris. Ce que je ne comprends pas par contre c'est que quand je lui ai dit que ce n'était pas possible, il a menacé de me dénoncer à la police de l'immigration, étant lui même général major des frontières d'après ce qu'il dit (c'est quoi un général major des frontières?). Pourquoi me menacer alors que je suis en règle, ce que je lui ai dit. Mais il m'a dit que mes papiers, il pouvait les déchirer, tout comme il pouvait me déchirer moi même. Je ne comprends pas encore comment peut-on déchirer un être humain mais je vais me pencher sur la question. Je t'en dirais plus, je découvre. A jeudi prochain.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
melo-dy
Collaboratrice


Nombre de messages : 15977
Age : 61
Localisation : Stoneham
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Mar 9 Juin - 17:28

Oh la la......réveillez la quelqu'un Shocked

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
momolulu
SuperFemme en action


Nombre de messages : 16387
Age : 62
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Mar 9 Juin - 17:33

C'est dur tout ça et pas facile à vivre!!! :026:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin


Nombre de messages : 28030
Age : 62
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Mer 10 Juin - 15:13

30/04/2009
Trouvé tel quel, oublié sur l'ordinateur d'un cybercafé, ce journal d'une Suédoise de passage en Algérie: Cher Björn, je t'envoie mon journal de la semaine, comme tu me l'as demandé :
- Ça y est, je ne suis plus à l'hôtel, j'ai finalement loué un appartement. Sur les hauteurs d'Alger mais à des prix plus chers qu'à Stockholm, ce qui m'a beaucoup étonné. En plus, étrangement, le propriétaire m'a demandé de le payer 20 ans d'avance et il avait l'air très sérieux. Mais comme je lui ais dit que je ne restais qu'un an, le temps d'une mission de contrôle d'équipements, il a accepté que je ne paye qu'un an d'avance. « Mais parce que c'est vous », m'a-t-il dit. Alors qu'il ne me connaît pas. Vraiment surprenant le marché de l'immobilier ici. En tous les cas, l'appartement est confortable et bien équipé, téléphone, frigo, congélateur, machine à laver, télévision et une belle vue sur la ville. Il y a une grosse cuve en zinc sur le balcon, je n'ai pas encore compris à quoi elle servait, peut-être y a-t-il du pétrole dedans, les Algériens en stockant pour les périodes difficiles ? Je crois que cette cuve a un rapport avec l'eau parce qu'à chaque fois que j'ouvre un robinet, un bruit effrayant s'entend. Faudra que j'en parle au propriétaire.

Pour le reste, c'est très bien, la télévision est moderne, avec une espèce de lecteur DVD sans DVD dessus, un démon je crois que ça s'appelle d'après ce que m'a dit le propriétaire. En tous cas, il capte des milliers de chaînes de télévision, et même des chaînes suédoises, ce qui va me rapprocher du pays. Le propriétaire m'a aussi précisé qu'il n'y avait que des chaînes propres et que je n'avais pas à m'inquiéter. Je n'ai pas osé lui demander ce que c'étaient des chaînes propres, lavent-ils les chaînes avant de les diffuser ? Je vais me renseigner sur ce sujet, j'ai remarqué que les intérieurs étaient tous très propres ici et qu'ils sentaient tous la même odeur, du doujavil on m'a dit, je ne sais pas ce que c'est mais il faudra que j'en achète, même si l'odeur est un peu trop chimique.

En tous les cas, mon installation s'est bien passée. Les voisins sont venus m'accueillir avec beaucoup de gentillesse et l'un d'eux m'a même proposé à l'oreille de laver mes sous-vêtements. Je lui ais dit que j'avais une machine à laver mais il m'a expliqué qu'il fallait que j'évite, ces machines d'après lui appellent les jnouns, ce que je n'ai pas bien compris, peut-être que les machines à laver sont reliées au téléphone ? Mais bref, les voisins sont très gentils et ils m'ont offert du couscous, tu sais, ce bon plat national de semoule fine qui donne très faim après en avoir mangé, comme un apéritif.

Tu te rappelles Björn, la semaine dernière je t'avais parlé des fausses blondes et des vraies brunes ? Et bien sur les conseils de ma voisine, j'ai pris une décision à l'opposé de tout ça et me suis finalement teinte en rousse, avec du hénné, une plante verte qui devient orange et qui sert à plein de choses si j'ai bien compris, notamment à se marier. Non, rassure-toi, je ne vais pas me marier, même si ma voisine a tenu à me présenter son fils, un bon parti d'après elle, chômeur mais qui a déposé un dossier ANSEJ pour devenir chef de parti politique. Il faudra que je me renseigne sur cette ANSEJ, je ne sais pas encore ce que c'est mais il me semble que c'est un genre de formation politique accélérée pour les jeunes, afin de propager une culture démocratique de fond. Je t'en dirais plus la semaine prochaine.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
melo-dy
Collaboratrice


Nombre de messages : 15977
Age : 61
Localisation : Stoneham
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Mer 10 Juin - 15:19

Shocked J adore.............

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin


Nombre de messages : 28030
Age : 62
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Jeu 11 Juin - 10:09

Voilà la suite

chawki amari , le 07/05/2009

Trouvé tel quel, oublié sur l'ordinateur d'un cybercafé, ce journal d'une Suédoise de passage en Algérie:

- Cher Björn, je t'envoie mon journal de la semaine, comme tu me l'as demandé :

Nous sommes déjà à trois semaines de mon arrivée et si au début, j'avais du mal à décoder cet étrange peuple qui ne parle que de codes, de décodage, d'encodage et de je ne sais quel démo ou portable à décoder, je commence maintenant à comprendre les Algériens. Ils veulent tout et rien en même temps, c'est très original. Ils veulent vivre, monter sur la lune, inventer des médicaments contre l'ennui, faire plein de choses et en même temps, ils veulent mourir, en finir, se tuer et tuer tout le monde tout en refusant les moyens que l'humanité a mis à la disposition de la vie depuis 10.000 ans.

Pourtant, tout a l'air plus compliqué et je ne me suis jamais autant posé de questions sur l'être humain que depuis que je suis ici. Par exemple, cette semaine, ma voisine Najet a décidé que j'étais jolie, certes, blonde comme le veulent les constantes de Novembre, encore que je n'ai pas bien compris le rapport entre Novembre et la blondeur mais bref, elle m'a dit que finalement, je n'étais pas assez femme. Elle m'a donc fait la visite d'Alger par la face féminine, emmenée au hammam, puis chez la coiffeuse et puis après chez l'esthéticienne, cette dernière m'ayant demandé sans aucune pudeur de me déshabiller, pour m'épiler. Ça m'a posé un problème au début mais tout de suite, je me suis sentie à l'aise, tout était naturel et sans fausse pudeur.

En fin d'après-midi, je me suis sentie très femme, et en même temps, très loin de l'homme, ce qui, comme me l'a expliqué Najet, est quand même le but du jeu. Tu vois, le problème est que je ne m'étais jamais sentie aussi femme qu'à Alger et pourtant, je ne me suis jamais senti le besoin de l'être. Bien sûr, comme me l'a dit Sarah la coiffeuse, une rousse fausse blonde et vraie brune qui ne s'appelle même pas Sarah d'ailleurs, oui, les hommes sont machos, méchants, misogynes, cruels et violents, mais en même temps, on ne va pas leur donner l'occasion d'être moins femmes. Ce qu'ils veulent au fond, c'est que l'on soit moins femmes, moins voyantes, mais paradoxalement plus femmes, plus attirantes.

Tu vois Björn, tout se mélange un peu dans ma tête, femme, homme, algérienne ou suédoise, je ne sais plus vraiment. D'autant que j'ai appris par Sarah la coiffeuse, que l'Algérie est dirigée par une femme, qui ne serait autre que la mère de l'actuel président. Bien sûr, les coiffeuses sont connues pour propager un nombre invraisemblable de rumeurs, notamment sur la repousse des cheveux, le sérail politique homosexuel et les teintures qui rendent stériles mais il m'a semblé qu'elle disait vrai. Je vais me pencher sur ce sujet du sexe de l'Algérie. Je t'en parlerais plus. En tout cas, cette semaine, je ne suis jamais sentie aussi femme. Et du coup, les hommes me plaisent. Même ce voisin collant qui n'arrête pas de m'inviter à éplucher ses oiseaux. Je crois que je vais accepter, je te raconterai.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
melo-dy
Collaboratrice


Nombre de messages : 15977
Age : 61
Localisation : Stoneham
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Jeu 11 Juin - 14:21

Petitspains ca se corse............

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
momolulu
SuperFemme en action


Nombre de messages : 16387
Age : 62
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Jeu 11 Juin - 14:52

Oh!!! la, elle n'a pas peur de rien!!! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tulipe Noire
SuperFemme en action


Nombre de messages : 7194
Age : 56
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Jeu 11 Juin - 15:05

ben moi je trouve ça trop beau pour être vrai! c'est du pipo! elle est franchement trop naive! faut qu'elle se penche sur elle d'abord!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin


Nombre de messages : 28030
Age : 62
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Sam 13 Juin - 15:07

:030: :030: :030: J'ai oublié de vous mettre la suite hier... :021: désolée! :021: :021:
La voilà...

chawki amari , le 14/05/2009

Trouvé tel quel, oublié sur l'ordinateur d'un cybercafé, ce journal d'une Suédoise de passage en Algérie:
- Cher Björn, je t'envoie mon journal de la semaine, comme tu me l'as demandé :
Tout se passe bien pour l'instant à Alger. Il a fait très chaud ces derniers temps mais comme me l'a dit mon voisin de palier, c'est uniquement pour des raisons politiques. D'ailleurs à Alger, j'ai remarqué que les gens étaient très politisés. Un peu trop d'ailleurs, ils ont une phrase pour tout expliquer, ils disent « c'est voulu » à chaque événement, quand il y a un séisme, une augmentation des prix ou une manifestation. Je n'ai pas très bien compris mais il semblerait qu'il y ait un ministère de la planification qui prévoit tout, capable de fabriquer du beau temps, de la pluie, du travail ou du chômage.

Mais bref, avec cette chaleur, je me suis dit qu'il fallait que j'aille à la plage, ce que j'ai fait grâce à un collègue qui a bien voulu m'y emmener. On est allés sur une plage à l'Ouest, du nom de Sidi Fredj, là où les Français sont arrivés, m'a dit mon collègue, alors que je croyais qu'ils étaient arrivés en avion, comme tout le monde. Mon collègue m'a aussi expliqué que contrairement aux Français, les Algériens partent de plus loin vers l'Ouest, pour aller en Europe. Mais en barque, question de moyens sûrement. En fait, les Algériens aiment tellement la mer que de temps en temps, ils prennent des petites barques pour aller jusqu'en Europe, ce sont de très bons navigateurs. Mais il semble que ce sport soit interdit puisque j'ai lu quelque part que quand ils se faisaient attraper, ces jeunes navigateurs se retrouvaient en prison.

Mais bon, l'eau était très bonne, même si la plage était un peu sale. Ou non, m'a expliqué mon collègue, avant la saison estivale, les Algériens plantent des sachets dans le sable, une espèce de tradition agricole d'après lui, bien que je n'aie pas très bien compris le but de cette fertilisation symbolique, et surtout, qu'est ce qu'ils récoltent ? Des petits sachets ? Je ne sais pas et mon collègue n'a pas jugé utile de m'expliquer. Une heure plus tard, je me suis aperçue que j'étais la seule femme en maillot de bain, et j'ai compris que les Algériennes avaient la peau très fragile et évitaient de s'exposer au soleil, ce qui explique qu'elles aient la peau aussi blanche, alors qu'on est quand même en Afrique, si j'ai bien compris ma géographie. Elles nagent habillées de la tête aux pieds, ce qui doit effrayer les poissons à mon avis, ce qui explique par ailleurs qu'ils soient si cher et que l'Algérie soit obligée d'importer des sardines de Tunisie d'après ce que j'ai lu.

Mais bon, ce sont mes propres interprétations, je ne sais pas vraiment. En rentrant, mon collègue m'a emmenée manger des brochettes mayonnaise, un plat local, dans un petit village très bruyant puis il a insisté pour que je vienne chez lui prendre ma douche. Ce que j'ai poliment refusé, avec un argument que m'a donné Sarah mon amie coiffeuse, je dois m'épiler à la cire. Il n'a pas insisté mais dans la voiture, en rentrant, il m'a beaucoup parlé de religion et de « la dernière heure », un temps qui arriverait où je devrais payer ce que j'ai fait. J'étais fatiguée, je n'ai pas très bien compris le rapport. Je t'en parlerai.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin


Nombre de messages : 28030
Age : 62
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Dim 14 Juin - 18:08

chawki amari , le 21/05/2009

Trouvé tel quel, oublié sur l'ordinateur d'un cybercafé, ce journal d'une Suédoise de passage en Algérie:

- Cher Björn, je t'envoie mon journal de la semaine, comme tu me l'as demandé :

Il a fait très chaud, ces derniers jours, mais vraiment très chaud. Par rapport à la Suède, c'est à peu près la température du four qu'on utilise chez nous pour faire cuire nos gâteaux. Pourtant tout semble assez cru ici, la réalité comme la vie, et je trouve d'ailleurs les Algériens et les Algériennes assez crus d'une façon générale. Mais bon, comme il a vraiment fait chaud, 500° selon ma voisine (en quelles unités comptent-ils les températures ?), je suis allée à la piscine dans un grand hôtel de la capitale, toujours sur les conseils de ma voisine, vu que pour la plage, je n'ai pas encore acheté cette tenue de plongée que mettent les femmes pour nager et que je me sens presque nue quand tout le monde est habillée en tenue de soirée pour se baigner.

A la piscine, très chère par ailleurs, presque le prix d'un billet d'avion (je crois que c'est parce que l'eau est un produit rare) j'ai rencontré mon ami suédois. Bien que d'âge assez avancé, il nageait avec une jeune femme de 18 ans et avait l'air très à l'aise. Au début, je pensais que c'était la fille d'un de ses collègues mais non, ils étaient ensemble et en Suède, on aurait pu le poursuivre en justice. En tout cas, l'eau était très bonne, à tel point qu'il y avait des gens qui remplissaient des jerricans avec, partaient et revenaient en remplir d'autres. Dans quel but ? Je ne sais pas, d'après la jeune femme, ce sont des gens qui ont une piscine chez eux mais pas d'eau, alors ils viennent en chercher ici. Je crois qu'elle plaisantait mais je ne sais pas encore où s'arrête la réalité ici et où commence la dérision.

Avant de partir, mon ami suédois m'a invitée à une réception à l'ambassade le soir même et j'y suis allée. Il y avait plein de gens, c'était agréable. J'ai rencontré un ministre algérien qui est dans l'opposition, ce que je n'ai pas très bien compris puisqu'il est encore ministre en exercice. Pour lui, l'Algérie court à la catastrophe, économique et sociale, et quand je lui ais demandé pourquoi il était encore ministre, il m'a simplement répondu que c'était un travail qu'il faisait en plus, pour arrondir ses fins de mois. Je crois, Björn, qu'en Algérie les ministres n'ont pas de fonction politique, c'est comme dans une grande entreprise, où le directeur serait le président. D'ailleurs à l'ambassade, j'ai appris que des entreprises suédoises avaient signé de gros contrats avec l'entreprise Algérie et elles semblaient très contentes d'après leurs responsables qui étaient un peu ivres et affirmaient que l'Algérie était un pays très généreux, même s'il faut partager une partie des bénéfices avec un certain monsieur Tchippa, dont je n'ai pas très bien compris la fonction. Il faudra que je me renseigne sur cet homme qui a l'air très important bien qu'il ne figure sur aucun organigramme officiel.

Le lendemain, je me sentais un peu fatiguée et je ne suis pas allée au travail, ce qui ici, peut se faire avec une facilité déconcertante. Il suffit de le dire et de décider de ne pas travailler. Mon amie Sarah la coiffeuse m'a emmenée au hammam où je me suis prélassée pendant des heures, comme au sauna. Il y avait beaucoup de femmes, toutes plus ou moins nues, et les plus vieilles palpaient les plus jeunes, pour vérifier l'état de la marchandise, m'a confié Sarah en riant. Je n'ai pas très bien compris, mais je crois que les jeunes se préparent pour un concours olympique ou quelque chose dans le genre. D'ailleurs une vieille est venue me palper et j'ai poliment refusé l'opération. Elle m'a dit qu'elle était très moderne et a sorti son téléphone portable pour me prendre en photo. Ça m'a un peu gêné mais elle m'a dit que c'était pour elle, qu'elle était dans le design ou je ne sais pas très bien quoi. En tout cas, je suis sortie toute propre et je suis rentrée en me disant que c'est un pays très chaleureux, qui ressemble à Facebook mais en vrai, où on peut se faire 500 amis en une seule semaine. Je t'en parlerai plus la semaine prochaine.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Belle Ancolie
SuperFemme en action


Nombre de messages : 2413
Age : 60
Localisation : Sur l'île du Bonheur
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Lun 15 Juin - 0:11

J'ADORRRRRRRRRRRRRRE!
C'EST VRAIMENT BON, JE VIENS DE LIRE TOUT D'UN BLOC ET J'ATTEND AVEC IMPATIENCE LA SUITE.

UNE VRAIE BLONDE... :018:

C'EST GÉNIAL!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belleancolie.site.voila.fr/
Tulipe Noire
SuperFemme en action


Nombre de messages : 7194
Age : 56
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Lun 15 Juin - 0:48

je ne lirai plus cette grosse farce! ma pauvre Nedjma si ça te plait de mettre ça sur ton forum t'es aveugle et ça me surprend bien de toi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin


Nombre de messages : 28030
Age : 62
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Lun 15 Juin - 7:43

Belle Ancolie a écrit:
J'ADORRRRRRRRRRRRRRE!
C'EST VRAIMENT BON, JE VIENS DE LIRE TOUT D'UN BLOC ET J'ATTEND AVEC IMPATIENCE LA SUITE.

UNE VRAIE BLONDE... :018:

C'EST GÉNIAL!

Mais non, Belle! Ce n'est pas une blonde! Même la plus intelligente des brunes deviendrait dingue en Algérie...

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin


Nombre de messages : 28030
Age : 62
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Lun 15 Juin - 7:46

Tulipe Noire a écrit:
je ne lirai plus cette grosse farce! ma pauvre Nedjma si ça te plait de mettre ça sur ton forum t'es aveugle et ça me surprend bien de toi!

- et d'une, je ne suis pas ta "pauvre Nedjma"
- et de deux, ce n'est pas une farce, c'est l'Algérie
- et de trois, je ne suis pas aveugle, j'ai les Shocked bien ouverts et je suis très lucide
- et de quatre, nulle n'est obligée de lire tous les topics, on fait un choix

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin


Nombre de messages : 28030
Age : 62
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Lun 15 Juin - 8:34

chawki amari , le 28/05/2009

Trouvé tel quel, oublié sur l'ordinateur d'un cybercafé, ce journal d'une Suédoise de passage en Algérie:

- Cher Björn, je t'envoie mon journal de la semaine, comme tu me l'as demandé :

Ces derniers jours, il a fait encore plus chaud et j'avoue que j'ai un peu de mal à m'y habituer, contrairement aux gens d'ici, qui marchent en zigzag sous le soleil, pour éviter les rayons m'a dit quelqu'un. Mais ce qui est étrange, c'est qu'avec ces 40° (95 m'a dit mon voisin mais je crois qu'il exagère), j'ai vu des hommes avec des blousons en cuir qui ne transpiraient même pas. Et des femmes tout en noir, de la tête aux pieds, où même leur visage était couvert par un voile, noir aussi. J'ai demandé à un ami algérien, il m'a expliqué que ces tenues étaient climatisées de l'intérieur, ça vient d'Arabie Saoudite, high tech. Je crois qu'il plaisantait mais dans tous les cas, pour survivre à cette chaleur habillé comme ça, il faut soit avoir réellement un climatiseur intérieur, soit beaucoup d'humour, comme je pense qu'en possède mon ami. D'ailleurs j'ai remarqué que tout le monde faisait de l'humour, noir aussi, c'est la couleur nationale. Les gens n'arrêtent pas de faire des blagues et on ne sait jamais s'ils sont sérieux ou ils plaisantent.

Par exemple, je cherchais une robe légère, d'été, et un vendeur m'en a proposée une en me disant que si je la portais, Bouteflika il m'épouse. Oui, je sais que Bouteflika est le président et qu'il a eu une histoire avec une Suédoise, Jean Seberg, si je m'en rappelle, qui est morte dans d'obscures conditions mais portait-elle une robe similaire ? Du coup, j'ai eu peur et je ne l'ai pas achetée même si je sais qu'il plaisantait. Ils plaisantent tout le temps. Autre exemple, j'étais dans ma voiture, stationnée en ville et c'est vrai, je gênais un peu la circulation mais comme tout le monde ici. Un policier est venu vers moi et m'a demandé si je coulais une dalle. En plus il m'a dit ça, en Français, j'ai très bien compris. Mais pourquoi voudrais-je couler une dalle en plein centre-ville ? D'ailleurs quand le policier a vu mon permis suédois, il m'a dit qu'il allait me le retirer et m'envoyer en commission à la daïra de Rekyavik avec un sabot puis il est parti en riant. Mais il ne m'a pas retiré mon permis et m'a ordonné de dégager sinon il allait appeler la police.

Dernier exemple, Björn, quand j'ai demandé à ma voisine si elle avait bien dormi, elle m'a répondu qu'elle ne savait pas puisqu'elle dormait. Ou quand j'ai demandé le prix des cerises à un marchand de fruits, il m'a demandé une ordonnance pour me servir. Mais il me les a vendues quand même et a insisté pour les envelopper dans deux sachets noirs parce que comme il m'a dit, si mes voisins voient ça, ils peuvent te tuer, il y a déjà eu des cas comme ça dans les journaux. Peut-on tuer quelqu'un pour un kilo de cerises ? Ou pour une robe ? Je me demande si c'est vrai ou simplement une blague.

En tout cas, ce que j'ai réellement remarqué, c'est que tout le monde avait des sachets noirs, vraiment tout le monde. On y met de tout, des provisions, des papiers, des pièces de voiture et même des enfants d'après Sarah, mon amie coiffeuse. Elle m'a d'ailleurs dit qu'ils poussaient tous seuls. Pas les enfants, non, les sachets noirs. Comme je savais qu'elle plaisantait, je lui ai demandé avec quoi ils arrosaient les sachets noirs pour qu'ils poussent. Elle m'a dit avec de l'eau noire. Là, j'ai failli la croire, parce que l'eau noire c'est du pétrole, le plastique est un dérivé du pétrole et il y a beaucoup de pétrole en Algérie, plus que de sachets noirs. Bon là, je m'embrouille. Je dois te laisser Björn, Sarah doit m'emmener pique-niquer sur l'autoroute. Elle a l'air très sérieuse.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
momolulu
SuperFemme en action


Nombre de messages : 16387
Age : 62
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Lun 15 Juin - 10:07

Oh!!! La, la, Nedjma!!! Elle a du courage de rester là-bas!!! Wink
Moi j'aurai peur et je me poserai comme elle beaucoup de questions. Pas du tout la même vie!!! Shocked
Mais j'aime bien, on en apprend pas mal!!! :study:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin


Nombre de messages : 28030
Age : 62
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Lun 15 Juin - 10:18

c'est le but de Chawki Amari, qui est un journaliste et écrivain très engagé... quand il écrit ses chroniques sérieusement, les gens sont déprimés et ne les lisent plus... ils n'ont pas envie de lire et relire leur triste vie quotidienne... mais là, il provoque et obtient pas mal de réactions... et les dirigeants doivent enrager... c'est ca qui plaît surtout... tu sais qu'il a été condamné à 2 ans de prison à cause des ses critiques? Il y a eu une vague de signatures - dont la mienne - et pour le moment, on n'en parle plus... mais je pense que les juges n'attendent qu'un signe de la présidence ou d'un quelconque ministre...

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Belle Ancolie
SuperFemme en action


Nombre de messages : 2413
Age : 60
Localisation : Sur l'île du Bonheur
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Lun 15 Juin - 14:30

NEDJMA...
J'AVAIS COMPRIS LES DESSOUS CACHÉS.

J'AURAIS PEUT-ÊTRE DUE DIRE ELLE JOUE À LA VRAIE BLONDE À TRAVERS SES PROPOS.

EN FAIT, LA RÉALITÉ EST LÀ ET PERSONNE NE DOIT EN PARLER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://belleancolie.site.voila.fr/
Nedjma
Admin


Nombre de messages : 28030
Age : 62
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Lun 15 Juin - 21:13

:018: :018: :018: excuse-moi d'avoir douté de toi, fourire Belle et de tes capacités intellectuelles :018: :018: :018:
Tu as parfaitement compris l'intention de l'auteur :010: :010: :010: ce qui n'est pas évident pour une personne de l'extérieur...
Si tu lisais les réactions de certains lecteurs algériens... tu :030: t'arracherais les cheveux... ils n'apprécient pas du tout...

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie   Aujourd'hui à 15:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chawki Amari: Le journal d'une Suédoise en Algérie
» Swedish Navy - Maine Suédoise
» "LE DEMOCRATE" journal indépendant
» Journal de Montréal
» Un bel article de journal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: Culture et littérature :: Littérature-
Sauter vers: