Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Grippe porcine : l'Europe touchée, l'OMS en alerte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tulipe Noire
SuperFemme en action


Nombre de messages : 7209
Age : 56
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Grippe porcine : l'Europe touchée, l'OMS en alerte   Mar 28 Avr - 11:53

Grippe porcine : l'Europe touchée, l'OMS en alerte


Lefigaro.fr avec agences
28/04/2009 | Mise à jour : 09:49 |

Ces employés du CHU de Valence (Espagne), où est hospitalisé un des cas suspects de grippe porcine, redoublent de précautions. Crédits photo : AP
Alors que l'OMS a relevé son niveau d'alerte, les cas avérés et suspects se multiplient dans le monde entier. Au Mexique, le bilan a atteint 152 morts.

Aucune région n'est à l'abri de la grippe porcine. La mise en garde de l'Organisation mondiale de la santé, qui a relevé à 4 sur 6 son niveau d'alerte est claire. L'agence sanitaire a pris cette décision parce que le virus se transmet entre humains et qu'elle observe une «une montée en puissance significative» du risque de pandémie. Ce qui ne veut pas dire qu'elle est inévitable.

Alors que l'origine du virus reste mystérieuse, les cas suspects et avérés sont de plus en plus nombreux. La grippe porcine est désormais présente sur trois continents : aux Amériques (Mexique, États-Unis, Canada), en Europe avec des cas avérés en Espagne et en Grande-Bretagne et en Asie avec un premier cas suspect en Corée du Sud. Les pays multiplient les mesures de prévention pour tenter de limiter la propagation du virus: renforcement des contrôles aux frontières et dans les aéroports, suspension des importations de viande de porc en provenance des régions infectées, restriction des voyages au Mexique et dans certains Etats américains.

Au Mexique, le virus de la grippe porcine aurait déjà tué 152 personnes. L'épidémie pourrait toutefois donner des signes de ralentissement, selon le ministre mexicain de la Santé. Le nombre des décès suspects est passé de six samedi à cinq dimanche et trois lundi. Ces chiffres ne concernent certes que des victimes adhérentes du service national de Sécurité sociale, mais peuvent constituer une référence, a-t-il expliqué.

Le gouvernement fédéral a annoncé le renforcement des mesures préventives, dont la suspension jusqu'au 6 mai des classes dans les établissements scolaires de tous niveaux dans les 32 Etats du Mexique. Jusqu'à présent seuls les établissement de la capitale et des Etats voisins de Mexico et de San Luis Potosí étaient concernés (lire le reportage de notre envoyé spécial).

En Colombie, les autorités sanitaires colombiennes ont placé sous surveillance 12 personnes arrivées du Mexique présentant des symptômes de grippe mais qui ne sont pas dans un état grave.

Aux Etats-Unis, les autorités sanitaires se préparent à une pandémie. 44 cas avérés ont été recensés lundi dans cinq Etats -28 à New York, 11 en Californie, 2 au Texas, 2 au Kansas et un dans l'Ohio. Un seul de ces patients, âgés de 7 à 54 ans, a été hospitalisé. Un cas suspect a également été détecté dans le Michigan. Les Etats-Unis ont déclaré dimanche l'état d'urgence sanitaire et un dépistage a été instauré aux frontières.

La majorité des malades sont des élèves d'une école privée de New York. 28 lycéens ont été contaminés mais il s'agit pour l'instant du seul foyer d'infection du pays. Trente-trois lycéens français sont présents dans cette école à New York dans le cadre d'un échange. Deux d'entre eux ont présenté des symptômes grippaux et ont été traités au Tamiflu. Aucun n'a été hospitalisé, ils n'ont maintenant plus aucun symptôme, selon le consul de France à New-York.

La grippe porcine est «un sujet d'inquiétude», a reconnu le président américain Barack Obama devant l'Académie nationale des sciences. «Mais il n'y a pas de raison de s'alarmer», a-t-il assuré. La secrétaire à la Sécurité intérieure Janet Napolitano a souligné pour sa part que les Etats-Unis «agissaient comme s'ils se préparaient à une pandémie».

L'augmentation du nombre de cas aux Etats-Unis n'est pas due à une propagation de la maladie, mais à une meilleure détection, ont affirmé les autorités sanitaires qui vont distribuer 11 millions de traitements antiviraux issus des stocks fédéraux dans les Etats touchés.

Le Canada a annoncé six cas avérés de grippe porcine: quatre dans la province atlantique de Nouvelle Ecosse et deux en Colombie-Britannique, à l'ouest du pays. Il s'agit d'étudiants ayant participé à un voyage scolaire au Mexique dans la péninsule du Yucatan et leur infection va de «bénigne» à des symptômes «modérés».

Un premier cas suspect de grippe porcine a été enregistré en Corée du Sud chez une femme de 51 ans de retour du Mexique, a indiqué l'agence sanitaire nationale. Les résultats des examens permettant de déterminer si cette femme est atteinte ou non de la grippe porcine seront connus d'ici à 24 heures. Trois personnes de retour du Mexique et présentant des symptômes avaient été considérées comme des cas suspects avant que la suspicion ne soit levée pour deux d'entre elles, a indiqué l'agence de surveillance sanitaire.

Le Japon a décidé mardi de durcir les conditions d'octroi des visas aux Mexicains et a invité ses ressortissants à éviter ou à quitter le Mexique, dans le cadre des mesures de prévention contre la propagation du virus de la grippe porcine.

Le gouvernement de Nouvelle-Zélande a annoncé mardi étudier 56 cas potentiels de grippe porcine, parmi des voyageurs récemment rentrés du Mexique et des Etats-Unis. Ce week-end déjà, le gouvernement avait annoncé que neuf lycéens et un professeur, de retour d'un voyage au Mexique, étaient porteurs d'un virus grippal de type A (famille à laquelle appartient la grippe porcine) et pourraient avoir été contaminés par la grippe porcine.

En Israël, un homme de 40 ans, revenu récemment du Mexique et présentant des symptômes de grippe a été hospitalisé lundi et placé en quarantaine. Un jeune homme de 26 ans présentant des symptômes similaires après son retour du Mexique avait été hospitalisé dimanche dans un autre établissement, même si selon des sources hospitalières, il ne semblait pas souffrir de grippe porcine.


Premier cas détecté en Europe, l'UE appelle à la vigilance

De l'autre côté de l'Atlantique, l'Espagne et la Grande Bretagne ont annoncé lundi les premiers cas avérés en Europe. En Espagne, à Almensa, un jeune homme de 23 ans, qui avait séjourné au Mexique, a développé la maladie. Une vingtaine de cas suspects sont toujours sous observation en Espagne. En Grande-Bretagne, deux cas ont été confirmés lundi soir en Ecosse. Les deux voyageurs qui revenaient du Mexique «récupèrent bien». Sept autres personnes, parmi les 22 qui avaient été en contact avec les deux malades, ont développé de «légers symptômes» grippaux, sur lesquels les autorités enquêtent. L'Italie, la Belgique, la France la Suisse, le Danemark et le Suède attendent aussi les résultats des analyses sur plusieurs cas suspects. En France, aucun cas avéré n'a été recensé pour l'instant.

Les 27 pays de l'Union européenne se mettent en ordre de bataille. Une réunion extraordinaire des ministres de la Santé de l'UE est prévue jeudi à Bruxelles. La commissaire européenne à la Santé, Androulla Vassiliou, a appelé les Européens à éviter les déplacements «non indispensables» dans les zones affectées par l'irruption de grippe porcine, à savoir pour l'essentiel le Mexique et certains Etats américains.


Un test de détection plus rapide

Les laboratoires pharmaceutiques sont sur le pied de guerre pour tenter de mettre au point un vaccin adapté. Mais rien ne devrait être produit avant quatre mois.Une équipe de chercheurs de Hongkong travaille pour mettre au point un test qui ramènerait le temps de diagnostic de la grippe porcine de quelques jours à quelques heures. Les chercheurs hongkongais ont joué un rôle important dans la découverte du SRAS et ils ont proposé des moyens de la combattre. Le virus H5N1, diffusé en 2003, avait alors causé plus de 900 morts. Hongkong utilise les données génétiques sur le virus partagées par l'OMS pour élaborer son test, a expliqué Thomas Tsang, contrôleur du centre de protection sanitaire du territoire. Le test pourrait être opérationnel dans une semaine.


ça me fait flipper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simply
Collaboratrice


Nombre de messages : 5885
Age : 44
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Grippe porcine : l'Europe touchée, l'OMS en alerte   Mar 28 Avr - 12:02

il n' y a pas que toi !!!
:051:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simplylife.canalblog.com/
etoilefilante
SuperFemme en action


Nombre de messages : 7476
Age : 51
Localisation : un petit coin perdu au Québec
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Grippe porcine : l'Europe touchée, l'OMS en alerte   Mar 28 Avr - 12:11

Oui ça fait flipper... et dire qu'ils permettent encore les voyages au Mexique... Santé Canada est d'avis que c'est pas dangeureux :051: ben oui ben oui :074: Mais les pays d'Europe interdisens les voyages aux États Unis et au Canada tsé... sont plus brillants eux... mais le virus a déjà transigé de l'autre côté...

Il fallait que ça arrive ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tulipe Noire
SuperFemme en action


Nombre de messages : 7209
Age : 56
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Grippe porcine : l'Europe touchée, l'OMS en alerte   Mar 28 Avr - 12:20

"Une épidémie de grippe porcine est plus inquiétante qu'une épidémie de grippe aviaire"
LEMONDE.FR | 27.04.09 | 19h02 • Mis à jour le 27.04.09 | 20h23 Réagissez (27) Classez Imprimez Envoyez Partagez
Partagez :


Didier Raoult travaille à l'Institut fédératif de recherche 48 à Marseille. Auteur des Nouvelles Maladies infectieuses (PUF), il estime que la France ne dispose pas, aujourd'hui, des "structures adéquates" pour lutter contre une épidémie de grippe porcine.





Ce n'est pas parce que le virus de la grippe porcine est apparu au Mexique qu'il y est né. Plusieurs souches de virus, capables de se recombiner entre eux (échanger leur gènes) et de muter, circulent à travers le monde. Ils peuvent émerger n'importe où. Le plus gros réservoir se trouve aujourd'hui en Asie, dans le sous-continent indien et en Chine. Souvent, les premiers mutants de virus apparaissent dans les élevages de volailles de cette région. Les oiseaux et les cochons cohabitent souvent dans les mêmes basse-cours. A force de promiscuité, certains virus finissent donc par s'adapter aux porcs. La transmission à l'homme est alors facilitée, parce que nos défenses immunitaires sont plus proches de celles du cochon que de celles des oiseaux. Le risque d'avoir un mutant transmissible d'homme à homme est donc plus important à partir d'une infection par un virus porcin. C'est beaucoup plus inquiétant d'avoir une épidémie porcine qu'une épidémie aviaire.

Comment se propage un virus comme celui de la grippe porcine ?

Il y a trois étapes : d'abord, l'épidémie qui se déclenche chez les animaux (l'épizootie), puis la transmission de l'infection de l'animal à l'homme (la zoonose), enfin l'épidémie inter-humaine.

Le virus de la grippe aviaire n'a jamais vraiment passé le stade de la zoonose. La grippe porcine, par contre, se développe aujourd'hui par transmission d'homme à homme. Reste à connaître le ratio de transmissibilité du virus, c'est-à-dire son degré de contagiosité. Pour les maladies infectieuses respiratoires, une personne malade transmet en moyenne le virus à deux personnes. Ce taux est de vingt-trois pour un avec la rougeole.En fonction du taux de contagiosité, le virus peut se multiplier à une vitesse exponentielle. Près d'un milliard de personnes prennent l'avion chaque année. Une étude allemande a démontré que 72 % des passagers attrapent un virus respiratoire lors d'un vol de plus de quatre heures. La dernière épidémie de grippe humaine qui a suivi une grippe porcine a fait deux millions de morts : c'était la grippe asiatique en 1957.

Que se passe-t-il quand le virus mute ?

C'est beaucoup plus dificile de connaître le taux de transmission une fois que le virus a muté. Chaque mutant a son propre génie dynamique, sa propre capacité à se multiplier. Ça devient très compliqué de faire des prédictions. Les modélisations sont toujours basées sur des analyses rétrospectives qui négligent une chose : les vivants sont toujours différents. Les médicaments dont nous disposons aujourd'hui sont efficaces s'ils sont prescrits très tôt. C'est beaucoup plus compliqué quand les gens deviennent contagieux.

Comment peut-on lutter contre ces virus mutants qui se transmettent d'homme à homme ?

La France est très en retard en ce qui concerne la lutte contre les infections respiratoires. Ne serait-ce que pour la grippe traditionnelle... Il existe aujourd'hui un vaccin et la plupart des gens sont immunisés contre le virus. Pourtant, c'est une maladie qui fait en moyenne 5 000 ou 6 000 morts par an en France. Les personnes âgées et les nouveaux-nés sont les plus touchés, mais tout le monde est exposé. Le jour où apparaîtra un mutant grippal dont la population n'est pas protégée par la vaccination, ce sera un désastre. Nous n'avons pas aujourd'hui les structures adéquates et nous connaissons mal les conditions de transmission.

Quels sont les pays les plus armés pour résister à ce genre d'épidémie ?

Les plus avancés sont les Chinois. Pour juguler l'épidémie de SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère), ils ont construit un hôpital doté de 600 lits à l'isolement et développé des services pour la prise en charge des malades contagieux. En Italie, il y a deux hôpitaux avec des dispositions similaires. En France, nous ne sommes mêmes pas capables d'enrayer des épidémies comme la gastro-entérite et la grippe tarditionnelle.

Propos recueillis par Elise Barthet

faut que j'arrête de lire les journaux moi là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoilefilante
SuperFemme en action


Nombre de messages : 7476
Age : 51
Localisation : un petit coin perdu au Québec
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Grippe porcine : l'Europe touchée, l'OMS en alerte   Mar 28 Avr - 16:02

Le pire pour nous au Québec, c'est que bientôt environ 15 000 (pas certaine du chiffre mais beaucoup beaucoup) travailleurs mexicains s'en viennent travailler ici dans l'agriculture ... :030: :030:

Hey c'est des mexicains et ils vont jouer avec notre bouffe :051: :051: dans les champs.. les salades, les tomates.... :051: :051: je sais pas mais j'aime pas ben ben ça... : :026:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tulipe Noire
SuperFemme en action


Nombre de messages : 7209
Age : 56
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Grippe porcine : l'Europe touchée, l'OMS en alerte   Mar 28 Avr - 16:18

étoile as-tu lu?? on s'en fout de tes tomates au Canada!!! ce virus ne se transmet pas par les végétaux :018: mais par le contact humain.....................................
le virus a muté de Homme à Homme, ce qui n'était pas le cas de la grippe aviaire... l'Homme ressemble plus à un cochon qu'à un oiseau lol!!!!
bref avec les échanges de toutes marchandises et de transport humain!!! personne n'est prêt! est-ce que les médias en font trop!!!
c'est à prendre quand même en considération! vous savez quoi??? je vais aller acheter des masques! au cas où? c'est con mais c'est comme ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoilefilante
SuperFemme en action


Nombre de messages : 7476
Age : 51
Localisation : un petit coin perdu au Québec
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Grippe porcine : l'Europe touchée, l'OMS en alerte   Mar 28 Avr - 16:24

Ha ben merci pour mes tomates Tulipe Shocked mais ça me fou la trouille quand même..

Et bien Ottawa vient de décider de faire passer des examens médicaux à tous les mexicains qui vont entrer ET QUI QUI VA PAYER.... les bons québécois pas de couille....pendant qu'il y a plein de monde qui travaille pas ben on va chercher des mexicains criss....

C'est certain Tulipe que le journalisme fait monter la crainte chez le peuple... mais je vais aller me chercher des masques quand même car si ça arrivait, il y en a même pas assez pour tout le monde...


OTTAWA – En raison de l'épidémie de grippe porcine dans leur pays, tous les travailleurs mexicains saisonniers seront soumis à un examen médical avant leur venue au Canada, où ils sont présents surtout dans le domaine agricole.

Le ministre de l'Immigration, Jason Kenney, a déclaré aux Communes que chaque travailleur mexicain sera examiné par deux médecins différents avant d'être autorisé à s'embarquer pour le Canada s'il ne présente pas les symptômes de la maladie respiratoire grave.

Le ministre d'État à l'Agriculture, Jean-Pierre Blackburn, a dit que les médecins seront ainsi associés au processus d'émission des permis de travail temporaires.

En 2008, environ 17 000 ouvriers mexicains ont travaillé dans les fermes canadiennes, dont plus de 3 000 au Québec.

Jusqu'à maintenant, seuls les travailleurs et les étudiants étrangers envisageant un séjour au Canada d'une durée supérieure à six mois devaient subir un examen médical préalable à leur voyage.

Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, s'est montré satisfait de la mesure annoncée par le gouvernement pour protéger la population.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tulipe Noire
SuperFemme en action


Nombre de messages : 7209
Age : 56
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Grippe porcine : l'Europe touchée, l'OMS en alerte   Mar 28 Avr - 16:38

ok pour cette prévention! mais je crainds que ce ne soit éfficace!
si j'ai été contaminée par une cliente mexicaine et que je vienne te voir???
bref tu fais comme moi pour les masques c'est surement nul mais bon je les aurai... les pharmaciens en France on été surpris par le nombre de personnes ayant acheté le médicament.....c'est dingue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melo-dy
Collaboratrice


Nombre de messages : 15979
Age : 61
Localisation : Stoneham
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Grippe porcine : l'Europe touchée, l'OMS en alerte   Mar 28 Avr - 16:45

Depuis le temps qu'il nous annonce des épidémies de toute sorte, ben
la ca arrive............... scratch Me demande bien ce qu'il ont fait avec les milliers de vaccin qu'ils ont fait faire (au canada) pour la grippe AVIAIRE??

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grippe porcine : l'Europe touchée, l'OMS en alerte   Aujourd'hui à 2:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Grippe porcine : l'Europe touchée, l'OMS en alerte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» info vaccin grippe porcine
» Grippe porcine dite "grippe A"
» Europe 1 à Rouen
» Europe Fédérale
» recherche sur le statut des régions en Europe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: La vie de tous les jours :: Actualité et actualités-
Sauter vers: