Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Noufissa Sbaï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nedjma
Admin


Nombre de messages : 28065
Age : 62
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Noufissa Sbaï   Jeu 15 Mar - 8:45

J'ai lu ce livre il y a 1 an...
Mais je le cherchais depuis 2 ou 3 ans, seulement il était introuvable en France, parce qu'édité au Maroc... el l'année dernière, je l'ai trouvé à Paris au Maghreb des livres... je me suis précipitée dessus, vous imaginez bien...

Ce sont des chroniques marocaines, mais elles pourraient tout aussi bien être algériennes ou tunisiennes, tant les mentalités des 3 pays du Maghreb sont semblables. Ce que j'aime dans ce livre, c'est son authenticité, il n'est pas passé par un éditeur connu qui l'a mis entre les mains d'un lecteur... vous savez après comment sont les livres des écrivains maghrébins après correction... ils perdent souvent leur âme...
Alors, L'Amante du Rif, malgré quelques maladresses dans le style et la syntaxe est un très beau livre - révoltant - qui met bien le doigt sur l'hypocrisie de la société et surtout des hommes maghrébins.

L’Amante du Rif

Chroniques et points de vue
Présentation de l'éditeur
... De temps en temps, il me lançait des bouffées de kif sur le visage, dans la bouche et entre les cuisses. Je finis par
m'évanouir et lorsque je repris mes esprits, je l'entrevoyais au-dessus de moi en train de m'asperger d'eau de Cologne, me giflant pour me tenir réveillée. Ensuite, il me balança contre le mur en me hurlant : réveille-toi "puta" et écoute-moi bien : désormais tu ne pourras vivre avec aucun autre homme que moi. Même si tu te maries avec ton cousin, tu me reviendras comme une chienne haletante, cherchant l'odeur du kif près de moi. Personne ne pourra aimer une fille qui a grandi au milieu de la fumée de notre délicieuse herbe, de notre jasmin, de notre menthe du Rif. Ha, Ha Ha. Et il éclata de rire...

Celle qui parle ainsi est l'amante du Rif. La narratrice souffre de n'avoir pu lui éviter une longue peine de prison. Son destin croise celui de beaucoup de femmes, jeunes et moins jeunes, qui se battent pour leur émancipation
Mêlant témoignages, récits de vie, réflexions et rêveries, Noufissa Sbaï a créé une oeuvre originale, au ton personnel, qui vient d'être porté à l'écran sous le titre Les Yeux secs (film sorti à Paris en mai 2004).

Biographie de l'auteur
Née à Tanger, de formation littéraire, Noufissa Sbaï s'est consacrée toute sa vie à la condition féminine. Arrivée à Rabat en 1979, elle a participé activement à l'émergence du mouvement associatif au Maroc. Auteur d'un premier roman " L'enfant endormi " en 1987. L'auteur a produit le film "Les yeux secs" de Narjis Nejjar.

L'auteur vu par l'éditeur
Noufissa Sbaï, enseignante, a participé depuis 1979 à l'émergence du mouvement associatif au Maroc, en se consacrant en particulier à la création d'associations féminines.


Dernière édition par le Jeu 15 Mar - 8:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin


Nombre de messages : 28065
Age : 62
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Noufissa Sbaï   Jeu 15 Mar - 8:46

Voilà un résumé du livre

C'est un livre dur dur.
Ce n'est pas un roman, mais des chroniques, il est question de plusieurs destins de femmes.
Hayat est la narratrice, et tout commence par l'histoire de sa nièce Camélia dont il est question dans le résumé. Mais l'histoire de Camélia n'est qu'un épisode, en fait, on ne la voit jamais après que Hayat ait raconté son histoire. Mais elle lui "parle", après chaque histoire de femme qu'elle raconte, elle revient à sa nièce qui est en prison. Et on apprend comment elle évolue, en passant de la prostration au début de son emprisonnement à l'épanouissement en tant qu'artiste.
Et les destins de femmes sont tristes. Souvent Hayat est désepérée, mais elle surmonte chaque fois son désespoir et repart au combat.
Dans ce livre, j'ai appris aussi ce que sont exactement des cheikhates, et pourquoi elles ne sont pas spécialement appréciées au Maghreb: on les considère comme des prostituées parce que ce sont souvent des jeunes filles orphelines, rejetées par leurs familles, après avoir erré dans les rues, elles cherchent une protection, et souvent elles la trouvent chez une vieille femme qui les emméne "chez elle" et il se trouve que ce "chez elle" est une maison où d'autres filles ont été recueillies, quand elles ont des belles voix, on leur demande de chanter pour égayer les soirées de vieux bonshommes riches de la haute société, et quand elles sont particulièrement jeunes, elles ont "la chance" de les égayer d'une autre manière.
Quand elles vieillissent, elles ne font plus que chanter dans les mariages, circoncisions, etc. donc, on a besoin d'elles, mais on ne les respecte pas.
Et il y a encore d'autres destins de femmes: Itri, la photographe, qui n'a jamais connu sa mère et qui la cherche depuis qu'elle est devenue adulte. Et Hayat apprend par une une autre femme l'histoire de la mère d'Itri. (Mais je ne vous raconte pas cette histoire, pour le cas où vous voudriez lire le livre).
Noufissa Sbaï dénonce dans ce livre la société marocaine hypocrite, mais en le lisant, je ne pouvais m'empêcher de comparer avec la société hypocrite algérienne, et aussi la société hypocrite arabo-musulmane.
C'est un livre dur à lire, mais comme son premier "L'Enfant endormi", il en vaut la peine.

Noufissa Sbaï, L'amante du Rif, Paris Méditerranée, ISBN 2-84272-210-8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Noufissa Sbaï   Jeu 15 Mar - 19:05

Oui Nedjma, d'après la présentation que tu en fais, j'ai envie de le lire.
Tant pis s'il est dur, l'essentiel est qu'il soit vrai et agréable à lire.
Merci pour ce partage
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Noufissa Sbaï   Aujourd'hui à 21:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Noufissa Sbaï
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noufissa Sbaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: Culture et littérature :: Littérature-
Sauter vers: