Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 retour sur un fait divers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vieux schnock

avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: retour sur un fait divers   Jeu 19 Avr - 21:27

vous vous souvenez de cette femme (française)qui avait tué trois de ses enfants nouveaux nés et dont elle avait caché la grossesse à tout le monde, même son mari? celui-ci avait trouvé les cadvre dans le congelo à la cave en Corée du Sud.

certaines d'entre vous n'y croyaient pas, ne voulaient pas croire à l'innocence du mari etc...

il y a des article dans libé de ce jour sur ce genre de cas: (de 1000 à 2000 par an)
voilà un témoignage





Les médecins, décomposés : "Vous êtes à terme"»
Julie avait 18 ans quand elle s'est rendue aux urgences pour des
douleurs au ventre.
Par Charlotte ROTMAN
QUOTIDIEN : jeudi 19 avril 2007

Julie est la mère de Manon, 4 ans et demi, et de Maëlis, presque 2 ans.
La naissance de sa fille aînée a été une véritable surprise, pour elle
comme pour son entourage.



«On est le 4 novembre 2002. Je me suis réveillée la nuit avec un vrai
mal de ventre. Je n'avais jamais ressenti une douleur pareille. Cela me
faisait mal, puis ça s'arrêtait. Je pensais que c'étaient mes règles.
Mais ça ne passait pas. Mon copain a appelé une ambulance. Aux urgences,
on m'a diagnostiqué une colite néphrétique et donné du Spasfon.
J'attendais seule dans un box. Un deuxième médecin a dit la même chose.
Je me suis mise à vomir. Un troisième médecin a dit : "Il doit y avoir
quelque chose." On m'a fait des analyses de sang et d'urine, et on m'a
dit que j'étais enceinte, que j'étais en début de grossesse, que je
devais faire une fausse couche.
«A l'échographie, les médecins se sont décomposés. Ils m'ont dit : "Vous
êtes à terme." J'ai demandé : "Ça veut dire quoi ?" J'ai pleuré, je ne
me voyais pas avec un enfant à 18 ans. J'ai crié, j'ai dit que ce
n'était pas possible. Une sage-femme a fait sortir tout le monde et m'a
dit "calmez-vous, c'est déjà arrivé à une femme que j'ai accouchée". Mon
copain est arrivé. Il m'a dit : "Ne t'inquiète pas, on va gérer." Puis
on m'a fait la péridurale, je ne souffrais plus. On avait peur que le
bébé soit tout petit, je repensais que j'avais fait la fête, bu. Une
heure plus tard, elle était là. 3,3 kg pour 48 cm. Ils l'ont posée sur
moi, puis dans une petite chauffeuse. Je l'ai regardée dans les yeux
pendant une heure, c'était ma fille. Durant trois jours, on ne savait
pas quel prénom lui donner. On l'appelait Surprise. Je ne m'explique
toujours pas ce qui s'est passé. Ce n'était pas un déni : je ne savais
pas. J'avais mes règles parce que je prenais la pilule. J'avais pris 3
kg, mais comme j'étais en apprentissage pâtisserie, je pensais que
c'étaient les gâteaux. Deux ans après, je suis tombée enceinte, toujours
malgré la pilule. Mais cette fois je l'ai su tout de suite. J'ai pris
plus de 20 kg. Et j'ai adoré être enceinte.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MP
Invité



MessageSujet: Re: retour sur un fait divers   Ven 20 Avr - 7:29

Oui, une de mes amies, particulièrement intellectuelle et équilibrée, a vécu la même chose.

Elle se sentait "bizarre" et pensait qu'elle avait ue maladie grave dont elle ne voulait pas parler.

Moi, je la voyais s'arrondir, persuadée qu'elle était enceinte, mais ma seule suggestion discrète ayant été nettement repoussée, je n'en parlais pas.

Ajoutons que cette amie a un mari intelligent et charmant, une mère pharmacienne, une soeur médecin. Personne nn'a rien vu ...

Jusqu'au jour où "des crampes d'estomac" ne passant pas, malgré les remèdes de la mère pharmacienne, la soeur est montée la voir ...

Deux minutes après, elle filait à la maternité, pour y accoucher à toute vitesse d'une magnifique petite fille ! Obligeant sa famille, un samedi soir, à téléphoner à l'entourage pour tentr de réunir une layette d'urgence Smile

Quel choc ! Heureusement, les parents se sont immédiatement adaptés.
Revenir en haut Aller en bas
Inès
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 2910
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: retour sur un fait divers   Mar 1 Mai - 13:13

Oh la la, 3 kg ? Bah avec moi ça ne risquerait pas de passer inaperçue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: retour sur un fait divers   Mer 2 Mai - 8:47

A propos de cette malheureuse affaire, de nouvelles précisions pour le moins très difficiles à comprendre. La cruauté de la nature humaine n'a vraiment pas de limites :

Bébés congelés: des traces de violence découvertes sur un des nouveau-nés ( AFP, mercredi 2 mai 2007, 7h33)

Des traces de violence ont été découvertes sur le visage d'un des nouveau-nés du couple Courjault selon une seconde expertise réalisée en France et remise au juge d'instruction de Tours, révèle Le Parisien/Aujourd'hui en France, mercredi.
Revenir en haut Aller en bas
Inès
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 2910
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: retour sur un fait divers   Mer 2 Mai - 8:49

Ca m'écoeure....on devrait les enfermer à vie ces gens là ! Moi je serais sans pitié si j'étais le juge !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inès
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 2910
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: retour sur un fait divers   Mer 2 Mai - 8:52

PARIS (AFP) - Des traces de violence ont été découvertes sur le visage d'un des nouveau-nés du couple Courjault selon une seconde expertise réalisée en France et remise au juge d'instruction de Tours, révèle Le Parisien/Aujourd'hui en France, mercredi.

"Sur l'un des nouveau-nés, on constate un écrasement du visage", indique l'avocate de Véronique Courjault, Me Hélène Delhommais qui ajoute que "l'autopsie est plus précise" et qu'elle indique "les causes de la mort par étouffement", rapporte le quotidien.

Selon une source judiciaire citée par Le Parisien/Aujourd'hui en France, "la mère de famille mise en examen pour assassinat, aurait pu exercer une pression de la main avec un coussin sur le front d'un de ces nourrissons, né viable".

Selon ce journal, le rapport du médecin légiste français remis à la juge d'instruction de Tours Marie-Dominique Boulard-Paolini "sous-entend l'implication active de cette mère de famille dans au moins un cas".

Une première expertise coréenne n'avait décelé aucune plaie ni fracture sur les dépouilles, rappelle Le Parisien/Aujourd'hui en France.

Mme Courjault, 38 ans, a été mise en examen le 12 octobre et incarcérée depuis cette date pour un triple infanticide après avoir avoué avoir étranglé deux bébés nés clandestinement en 2002 et 2003 à Séoul.

Elle a également avoué avoir, durant l'été 1999 à Villeneuve-la-Comtesse (Charente-Maritime), accouché une première fois en secret d'un nouveau-né qu'elle avait étranglé puis brûlé dans la cheminée de la maison que le couple occupait alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inès
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 2910
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: retour sur un fait divers   Mer 2 Mai - 11:11

J'ai vu la photo de la mère sur internet, je n'ai pas réussi à la mettre !
Elle n'a vraiment pas l'air méchante, c'est incroyable, et pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: retour sur un fait divers   

Revenir en haut Aller en bas
 
retour sur un fait divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fait divers tragique à VIRVILLE en 1866
» Fait divers : opération de commerçants !
» 14 juillet... Faits divers
» 24 mai... Faits divers
» Londres : un couple accusé d'avoir battu à mort un Parisien qu'ils soupçonnaient de sorcellerie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: La vie de tous les jours :: Actualité et actualités-
Sauter vers: