Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mon père, ce harki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mon père, ce harki   Dim 15 Avr - 15:39

Un livre que je viens de lire et que je vous conseille. Un livre qui permet de mieux comprendre pourquoi les harkis ont choisi de trahir leur pays et leurs frères, pour un pays, la France, qui , en contre-partie, les a complètement abandonnés à leur sort misérable .....

"Enfant, j'ai adoré mon père. Adolescente, je l'ai détesté. Parce qu'il était harki, parce qu'il a soutenu l'armée française pendant la guerre d'Algérie, j'ai longtemps cru que mon père était un traître. Il n'a jamais nié. Il ne m'a jamais rien dit. Devant son silence, j'ai décidé de partir sur les traces d'un fellah et d'une bergère, mes parents, dont la vie a basculé un matin de juin 1962.

Quarante ans après, j'ai refait leur parcours dans les camps où la France les a parqués : leur passé et mon présent se sont tissés, noués, intimement mêlés. Ces pages sont leur histoire et ma quête. Dans ce voyage au bout de la honte, j'ai découvert une horrible machinerie d'exclusion sociale et de désintégration humaine.

Et puis, j'ai traversé la Méditerranée. En Algérie, j'ai poursuivi ma quête, dans une région en guerre contre l'islamisme, j'ai retrouvé des membres de ma famille et le village de mes parents qu'ils n'ont jamais revu. Là-bas, j'ai compris qui étaient vraiment les harkis, leur rôle dans la guerre d'Algérie, leurs tiraillements, leurs secrets aussi. J'ai enfin percé le silence qui pèse sur cette histoire. J'ai su, alors, pourquoi j'avais écrit ce livre : pour parler à mon père."

Dalila Kerkouche, l'auteur, est née en 1973 dans un camp de harkis, la dernière d'une grande fratrie. Elle est journaliste à l'Express.
Revenir en haut Aller en bas
Elisa
Grande Femme en Action


Nombre de messages : 1366
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: Mon père, ce harki   Dim 15 Avr - 21:08

oui j'ai vu l'auteur de ce livre plusieurs fois à la télévision. Elle était également au salon du livre de ma ville il y a 2 semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon père, ce harki   Lun 16 Avr - 17:48

kikou les filles voila une video tres tres emouvente ,j avait les larmes au yeux. c est horrible ce qu ils ont veçu

www.dailymotion.com/visited/search/dalila/video/xnelm_harkis-sauvages

durée 26 min 50
donner moi votre avis
au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon père, ce harki   Mar 17 Avr - 13:55

Hajour, merci pour la vidéo !

Puisque tu sollicites notre avis, je vais te donner le mien concernant les harkis. J'ai voulu lire ce livre parce que le sujet "harkis" est un tant soi peu tabou dans la communauté algérienne,donc le sujet m'intriguait. On ne parle pas de ces "gens là", on les fréquente le moins possible. C'est ainsi que j'ai vécu les choses étant petite là où j'habitais. Il y avait une communauté algérienne très importante, avec une petite partie d'entre eux qui étaient harkis.

Les 2 communautés ne se mêlaient jamais, que ce soient pour les fêtes de famille, les réunions chez les uns et chez les autres, les simples discussions sur les bancs des parcs environnants. Les adultes se saluaient, mais ça s'arrêtait là.

Pour ma part, je n'ai aucune compassion vis à vis des harkis. Ils ont trahi leur patrie, dénoncé leurs frères, collaboré avec l'occupant. Le sort qui leur a été réservé en France n'aurait pas dû être une surprise pour eux, sachant la façon dont les français traitaient les algériens à l'époque. Pourquoi en aurait-il été autrement à leur égard une fois en France ?

J'ai, par contre, plus de considération pour les enfants de karkis qui se sont trouvés engagés dans cette galère, sans avoir rien demandé. Ce sont des victimes, comme l'a bien décrit l'auteur dans son livre avec cet extrait par exemple où elle parle de son frère Kader :

"Ce brillant chef d'entreprise a quitté Paris, il y a deux ans, pour vivre dans le sud, à Montpellier, où il a délocalisé sa société d'informatique, une belle affaire qui a pignon sur rue et qu'il gère avec mon frère Djill. Un modèle d'intégration en somme. Mais depuis plus d'un an, il cherche à se loger en centre-ville. Pas simple : "dès que je donne mon prénom, je ne peux même pas visiter l'appartement !" Kerbouche, passe encore, ça fait breton. Mais impossible de cacher longtemps ses origines quand on s'appelle Abdelkader ... Il a tout essayé : cautions béton, soutien bancaire total, assurances multiples données aux propriétaires et aux agences. "Ca va pas être possible", chantaient les toulousains de Zebda. C'est à peu près la réponse qu'il a obtenue à chaque demande. Il ne s'en remet pas : "j'aurais quitté le pays depuis longtemps si mes parents ne me retenaient pas ici. Les enfants de karkis ne sont pas considérés comme Français. On est sortis des camps mais on est restés derrière la grille.". Terrible constat ...

Pour contourner le problème, il a entamé une procédure en vue de changer de prénom. Abdelkader est devenu Paul Yann Gaétan. Quarante ans d'intégration pour en arriver là .... La première fois qu'il m'en a parlé, j'ai été choquée. J'ai pensé, je l'avoue, à une deuxième trahison. Après celle du père, celle du fils. L'un a trahi son pays, l'autre ses origines. Maintenant, je me rends compte que tous les deux n'ont peut-être pas eu le choix. "Evidemment, je n'ai pas entamé cette démarche de gaieté de coeur, conclut mon frère. Mais, c'est le système qui est ainsi. Si j'avais pu l'éviter, je ne l'aurais pas faite".

Pathétique .....
Revenir en haut Aller en bas
Elisa
Grande Femme en Action


Nombre de messages : 1366
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: Mon père, ce harki   Mar 17 Avr - 15:47

par rapport aux harkis mon époux a sensiblement le même avis que toi sur eux.

Pour ma part je trouve absolument dégueulasse ce que la france leur a fait. Certains laissés là bas à la merci du FLN et d'autres parqués comme des animaux dans des centres en france. Une honte !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inès
SuperFemme en action


Nombre de messages : 2910
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Mon père, ce harki   Mar 17 Avr - 16:15

Mon mari aussi, moi je sais pas trop quoi penser....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simply
Collaboratrice


Nombre de messages : 5885
Age : 44
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Mon père, ce harki   Mar 17 Avr - 17:10

Citation :
Pour ma part je trouve absolument dégueulasse ce que la france leur a fait. Certains laissés là bas à la merci du FLN et d'autres parqués comme des animaux dans des centres en france. Une honte !!!!

tout ce que je sais c'est que certains ont étaient arraché de force à leur famille par l'armée française !!!
avec des menaces sur leur famille si il ne combattaient auprès de l'armée française.
c'est facile de les considérés comme des traites, au lieu d'essayer de comprendre pourquoi il ont combattus auprès de la France.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simplylife.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon père, ce harki   Mar 17 Avr - 18:00

Tu as raison Simply. Le sujet des harkis est complexe. C'est pourquoi, je disais en préambule de mon post que le sujet était tabou chez les algériens. Pour ma part, j'ai toujours entendu des propos très désobligeants à leur égard, de la part de tous les algériens que j'ai pu rencontré, ou des messages que j'ai pu lire ici et là. Leur image est très négative. C'est très difficile, je le reconnais de leur trouver des circonstances atténuantes.

Lire ce livre est pour moi un moyen de mieux connaître la réalité des choses, afin de me faire ma propre opinion. Mais, j'avoue que les considérer comme des victimes, c'est très difficile .....
Revenir en haut Aller en bas
Simply
Collaboratrice


Nombre de messages : 5885
Age : 44
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Mon père, ce harki   Mar 17 Avr - 18:07

Citation :
Lire ce livre est pour moi un moyen de mieux connaître la réalité des choses, afin de me faire ma propre opinion. Mais, j'avoue que les considérer comme des victimes, c'est très difficile .....

Et pourtant certains le sont.

" j'adore ton noveau avatar ! "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simplylife.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon père, ce harki   Mar 17 Avr - 19:35

Simply a écrit:


" j'adore ton noveau avatar ! "

moi aussi, il a l'air de pas se laisser marcher sur les pieds le môme !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon père, ce harki   Mer 18 Avr - 0:03

Simply a écrit:
Citation :
Pour ma part je trouve absolument dégueulasse ce que la france leur a fait. Certains laissés là bas à la merci du FLN et d'autres parqués comme des animaux dans des centres en france. Une honte !!!!

tout ce que je sais c'est que certains ont étaient arraché de force à leur famille par l'armée française !!!
avec des menaces sur leur famille si il ne combattaient auprès de l'armée française.
c'est facile de les considérés comme des traites, au lieu d'essayer de comprendre pourquoi il ont combattus auprès de la France.
Sincèrement je suis dégoutté de voir la france d avoir ignoré c est harki don bcp d entre eux n avait pas le choix que de suivre l armer française.
La meilleur amie de ma mère est une harki,je me souvient à l époque j'était très jeune donc ne connaissez pas vraiment ce problème. mais une choses m avait choqué a chaque fois quel parler de la guerre d algerie ,elle pleuré et maman aussi.
Après des années j avait demander a maman pk elle pleuré a chaque fois quel parler de cette guerre
et ca réponse était ils ont victimes ,victime de l armer française et ils n avaient vraiment pas le choix et que toute ca famille avaient était tuer par l armer française devant c est yeux.
Bref aujourd'hui il sont rejeté par le propre pays d 'origine,rejeté par les algériens même en france,et rejeté par la france.
Bon OK y en a vraiment qui on trahie leur pays je suis d accord sur ca.
Mais le problème c est leur enfants qui doivent subir et vivre avec ce fardeau sur les épaules.
Même après des années ils sont encore rejeté par tous et cela me fait mal de savoir qu on est en 2007 que le pardon existe et surtout pour leur enfants qui n on rien fait ,ils sont juste enfants de harki.
Donc tous les arabes sont rejeté par tous dans le monde ,ils seraient temps qu on ce sert les goude et voir que faire ou comment faire et non de rejeté la faute a l autres.
voilà c juste mon avis.
au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon père, ce harki   Aujourd'hui à 3:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon père, ce harki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petite lettre au père noël
» 1 blague par jour du Père Noël ^^
» Le secrétariat du Père Noël est ouvert !!!!!!
» Décès du père de notre collègue ATTIOUI à DTM
» Italie: reprise des recherches de soeurs jumelles enlevées par leur père, qui s'est suicidé (4ème jour de recherche)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: Culture et littérature :: Littérature-
Sauter vers: