Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hommage à Soeur Emmanuelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
momolulu
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 17252
Age : 63
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Décès de sœur Emmanuelle hier !!!   Mar 21 Oct - 12:59

Elle leur a consacré vingt ans de sa longue vie. Soeur Emmanuelle, décédée, hier,à la veille de ses 100 ans, restera avant tout l'ange gardien des chiffonniers cairotes, les parias de l'immondice.Ils la surnommaient ' A bleti ',la grande sœur. fourire
Ce jour-là, elle fête ses vingt ans de bidonvilles, deux décennies au service des zabalins, les chiffonniers de la capitale égyptienne, et soixante années de vie religieuse. Au côté de cette sacrée bonne femme, nous déambulons dans le bidonville de Maadi-Tora planté entre le désert et les premiers faubourgs du Caire. Elle est attifée comme toujours de sa grande blouse grise, coiffée d'un maigre voile de même couleur, avec, aux pieds, des chaussettes retroussées dans des sandalettes. Au poignet elle arbore une large montre d'homme. Elle est en tenue de femme d'action, notre aventurière de Dieu.
En 1971, à l'heure de la retraite, elle aurait pu se retirer dans un couvent, après avoir enseigné le français et la philosophie à des générations de jeunes filles de la bonne société du Caire. Non. Elle souhaitait vivre auprès des lépreux. Ce n'est pas possible, alors elle se tourne vers les parias qui hantent les faubourgs de la ville.
«Yalla», a dit sœur Emmanuelle. « En avant », dans les fumerolles des immondices, les odeurs nauséabondes à vous révulser le coeur. Elle ne les sent pas, tant elle a partagé la vie de son petit peuple. Elle y vit dans un maigre cabanon de planches et de tôles, un gourbi à la fois infâme et merveilleux. « Le premier soir, j'ai rendu visite à mes voisins. Nous avons partagé le thé. Quel souvenir ! Ils m'ont accueillie à bras ouverts. Dans mon bidonville, jamais je n'ai eu peur. »
On lui parle des rats, des maladies, des puces. De sa voix maigrelette et flûtée, sœur Emmanuelle ricane devant tant d'appréhensions. « Les puces m'embêtent beaucoup moins maintenant. Il n'y a presque plus rien à manger sur une octogénaire ! » On croise dans le dédale d'ordures et de cabanons, des enfants pieds nus tirant des charrettes de détritus, un bébé aux yeux couverts de mouches, une femme aux mains calleuses aussi noires que ses vêtements. Elle trie des déchets, et, face à la « grande sœur », le regard s'éclaire, sourires et embrassades. Magique sœur Emmanuelle.

Auprès des zabalins, méprisés, traités de voleurs et d'assassins, elle a accompli des miracles. À l'époque, en 1991, après vingt ans de combat, elle a réussi à scolariser la moitié des enfants. La bataille de l'école est en passe d'être gagnée. Les chiffonniers acceptent de faire instruire leurs enfants. Résultat extraordinaire, non ? « Extraordinaire peut-être, mais insuffisant », répond-elle. Elle est préoccupée par la situation des femmes. « La femme pour un chiffonnier est un être secondaire, une esclave battue. » « Et moi, leur demandait-elle, pourquoi me respectez-vous, ne suis-je pas une femme ? » Non, « toi ce n'est pas pareil. »
lle est leur madone, mais veille à ne pas heurter leurs convictions religieuses. Les chiffonniers cairotes se partagent entre musulmans et chrétiens coptes. Les seconds élèvent des cochons avec les épluchures. Sur son cabanon, et sous le mot « amour », elle a accroché une croix et un croissant. Quand il le faut, elle sait surpasser les consignes de l'Église. Chez les zabalins, les petites filles sont mariées très tôt, pour la dot. Dès l'âge de 10-12 ans. Avec tous les risques qui s'ensuivent. Elles sont enceintes trop tôt. La mortalité maternelle et infantile est effrayante. Elle autorise donc les médecins de son dispensaire à distribuer la pilule.

Dans l'un de ses derniers livres, elle a raconté comment elle s'en est ouverte à l'époque au pape Jean-Paul II. Qui ne lui a pas répondu. « En ne me condamnant pas, en fait, il m'a approuvée. » Dans le coeur de soeur Emmanuelle ne coulait pas d'eau bénite. Elle bouillonnait intérieurement. « Je peux être soupe-au-lait », disait-elle. Pète-sec également. Au Caire, elle fut une femme d'action redoutable qui ne lâchait jamais les grands de ce monde quand ils passaient à portée de main. Elle tutoyait tout le monde. Face à ses yeux bleus perçants, tous répondaient à ses sollicitations. Car il lui fallait de l'argent pour sauver ses parias. Elle était prête à courir le monde et les plateaux télé pour y arriver. Elle appréciait d'être appréciée et rien ne lui résistait, sauf sa congrégation.
En 1993, après avoir refusé à trois reprises d'abandonner ses chiffonniers, l'âme en peine, elle se résout à rentrer en France. Elle se retire dans le Var dans une maison de retraite pour religieuses. Mais l'action lui manque. Elle découvre la détresse morale et spirituelle de notre société, et de nouveaux parias, les SDF. Ils furent sa nouvelle raison de vivre, de prier et de déployer sa formidable énergie.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa
Grande Femme en Action
avatar

Nombre de messages : 1366
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: Hommage à Soeur Emmanuelle   Mar 21 Oct - 13:10

Une grande dame ! Les gens comme elle sont rares hélas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aude
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 12055
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Hommage à Soeur Emmanuelle   Mar 21 Oct - 14:19

Chapeau à ce petit bout de femme qui en a fait plus pour les religions que tous les chefs d'Eglise réunis !!!!!!!!!!! :008:

Une grande figure de notre temps déboussolé..... ond1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tulipe Noire
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 8146
Age : 57
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Hommage à Soeur Emmanuelle   Mar 21 Oct - 15:07

j'ai lu ce matin sur le Figaro!" La mort, c'est le plus beau jour de ma vie !"
Elle a fait 5 jours avant sa mort une interview en vidéo sur le figaro!!
c'est très émouvant!
http://www.lefigaro.fr/
une des dernière "grande Dame"catholique admirée mondialement par sa sagesse!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marielle
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 5138
Age : 76
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Hommage à Soeur Emmanuelle   Ven 24 Oct - 0:33

Une femme humble, modeste, aimant la vie et les gens,

elle confesse les plaisirs solitaires, je l'aime encore mieux

pour sa franchise et pour son côté humain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 31871
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Hommage à Soeur Emmanuelle   Dim 26 Oct - 10:13

Je la connaissais grâce à ma belle-soeur qui travaille dans son association à Paris. Quand elle parlait d'elle, on sentait l'admiration, l'enthousiasme, l'amour, l'affection...
J'espère que son travail ne sera pas dénaturé ou dégénéré parce que la plupart du temps, les gens pensent plus à leurs intêrêts qu'à ceux des pauvres dont ils doivent s'occuper... on le constate partout, et ce n'est vraiment pas dans l'esprit de Soeur Emmanuelle.
N.
_____________________________________________________________

La religieuse s'est éteinte lundi à l'âge de 99 ans. Elle était devenue célèbre en s'installant au Caire pour s'occuper des chiffonniers d'un bidonville.

Soeur Emmanuelle, qui a dédié sa vie aux plus pauvres, est décédée dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 99 ans. De son vrai nom Madeleine Cinquin, elle s'est éteinte "dans son sommeil" dans la maison de retraite de Callian, dans le Var. "Fatiguée", mais ne souffrant "d'aucune maladie particulière" selon Asmae-Association Sœur Emmanuelle, la religieuse franco-belge allait célébrer son centième anniversaire le 16 novembre prochain.

"Conformément à sa volonté", ses obsèques auront lieu mercredi dans "la plus stricte intimité" à Callian, dans le Var, tandis qu'une messe d'hommage sera organisée à 15h en la cathédrale Notre-Dame de Paris, a indiqué la Conférence des Evêques. Une messe en sa mémoire sera également célébrée, selon ses souhaits, à la chapelle Notre-Dame de la Médaille miraculeuse, rue du Bac à Paris, samedi 25 octobre à 10h30. Selon le maire de Callian, la cérémonie se déroulera le matin "à la chapelle de la maison de retraite. Elle sera inhumée juste après au cimetière de Callian". La religieuse vivait depuis 1993 dans la maison de retraite du Pradon, à Caillan, qui appartient à l'orde de Notre-Dame-de-Sion, la congrégation où elle avait prononcé ses voeux.

Née à Bruxelles le 16 novembre 1908, elle est devenue célèbre en s'installant au Caire pour s'occuper des chiffonniers d'un bidonville et avait un statut d'icône en France. Elle avait mené une lutte acharnée contre la pauvreté et l'exclusion avec un franc-parler et une vitalité qui lui ont valu une popularité durable. Elle avait publié en août un livre entretien "J'ai cent ans et je voudrais vous dire", dans lequel elle tire les leçons du siècle qu'elle a traversé. Elle sera inhumée mercredi au cimetière de Callian, après une cérémonie à la chapelle de la maison de retraite.
LCI.fr

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
momolulu
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 17252
Age : 63
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Hommage à Soeur Emmanuelle   Dim 26 Oct - 23:19

Nedjma, on a beaucoup parlé de Sœur Emmanuelle aujourd'hui à la télé, mais je trouve que c'était beaucoup de cinéma tous ces gens, plein de sous qui parle d'une femme qui était parmi les miséreux!!! Sad
Avant ils ne pensaient pas à elles, pendant qu'elle s'occupaient des malheureux au Caire. Comme tu le dis ils pensent tous à leur intérêt avant tout et non d'aider les pauvres.
Je comprends ta belle-sœur, elle pouvait être fière de Sœur Emmanuelle, c'était une grande dame humble et humaine dans son cœur!!! fourire
Nedjma, pourrais-tu réunir les 2 sujets ensemble? Merci d'avance!!! ordi

http://femmesenaction.forumactif.fr/actualite-et-actualites-f19/deces-de-sour-emmanuelle-hier-t3051.htm

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hommage à Soeur Emmanuelle   Dim 26 Oct - 23:38

Ma belle soeur qui vit en Suisse a travaillé pour elle fourire je l'ai appelée aujourd'hui et elle écoutait justement cette émission
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hommage à Soeur Emmanuelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hommage à Soeur Emmanuelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soeur Emmanuelle
» LA CHARITE VUE PAR SOEUR EMMANUELLE
» Disparition de Soeur Emmanuelle: une vie d'action en faveur des plus pauvres
» hommage à Reiser
» Hommage aux mains magiques ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: Femmes d'action :: Traditions, sexualité et histoire du Maghreb et du Monde-
Sauter vers: