Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les ainés au Québec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
melo-dy
Collaboratrice
avatar

Nombre de messages : 16152
Age : 62
Localisation : Stoneham
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Les ainés au Québec   Dim 20 Juil - 14:44

Pas de place pour les aînés

Phénomène inhabituel en juillet: un nombre significatif d’aînés nécessitant des soins de longue durée ne trouvent pas de place en ce moment dans les centres d’hébergement de la région, remplis à pleine capacité.


Cette semaine, jusqu’à 91 patients âgés occupaient des lits de soins aigus dans les hôpitaux de Québec, en attente que des places se libèrent en soins de longue durée. C’est le double du taux moyen d’occupation pour cette clientèle enregistré au cours de la dernière année, a confirmé l’Agence de santé de Québec au MédiaMatinQuébec.

Ces aînés sont souvent dirigés vers un centre d’hébergement transitoire, en attendant d’obtenir une place permanente dans un établissement de soins de longue durée. Le problème, c’est que les 400 lits transitoires offerts dans la région sont actuellement tous comblés, prolongeant ainsi l’attente dans les hôpitaux de courte durée.

Ce faisant, ces derniers sont privés de lits de soins aigus, ce qui retarde les admissions et contribue à l’engorgement à l’urgence. «Tout est plein, tant en hébergement transitoire que dans les centres de soins de longue durée. On évalue la situation afin de mettre en place des solutions de rechange», stipule Marco Thibault, de l’Agence de santé.

Avenues envisagées

Selon M. Thibault, on constate un nombre plus élevé qu’à l’habitude de personnes âgées en perte d’autonomie admises aux urgences et dont l’état nécessite une prise en charge en soins de longue durée.

«On regarde différentes avenues. Certains patients pourraient retourner chez eux, avec le soutien nécessaire. Des lits polyvalents et de réadaptation (à Chauveau et à Christ-Roi notamment) pourraient également être utilisés pour de l’hébergement transitoire. Nous avons aussi réduit les délais lorsque des places se libèrent en hébergement», affirme M. Thibault.

Ce dernier n’est pas d’avis qu’on manque de lits en soins de longue durée dans la région de Québec. On doit d’abord optimiser les ressources déjà existantes et favoriser la création d’autres modèles d’hébergement, croit-il.

«Nous avons déjà un taux d’hébergement important dans la région. L’accroissement actuel de la demande est-il ponctuel ou est-ce une tendance plus lourde, liée au vieillissement de la population? C’est ce que nous devrons valider», nuance M. Thibault.

:028:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les ainés au Québec
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marche pour poussette pour l'ainé
» Pour Lambert Mende :Tshisekedi est mon ainé, il m'a qualifié de Shaku National Perroquet............
» Gérer l'ainé à l'arrivée de bébé...
» Votre relation avec votre ainé est-elle plus complexe qu'avec vos autres enfants?
» Regression de l'ainé ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: La vie de tous les jours :: Actualité et actualités-
Sauter vers: