Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La petite fille à papa

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La petite fille à papa   Mer 11 Juin - 16:54

La petite fille à papa

« Vas-tu le dire à papa pour moi? »

C’était le pire. À dix-sept ans, annoncer à ma mère que j’étais enceinte était déjà assez difficile, mais le dire à mon père était impossible. Papa avait été une source constante de courage dans ma vie. Il m’avait toujours regardée avec fierté, et j’avais toujours essayé de vivre ma vie de façon à le rendre fier. Jusqu’à ceci. Maintenant, tout serait détruit. Je ne serais plus la petite fille à papa. Il ne me regarderait plus jamais de la même façon. J’ai poussé un soupir de défaite et je me suis appuyée sur ma mère pour me réconforter.

« Je vais devoir t’emmener ailleurs pendant que je l’annonce à ton père. Comprends-tu pourquoi? »

« Oui, maman. » Parce qu’il ne serait pas capable de me regarder, voilà pourquoi.

Je suis allée passer la soirée avec le pasteur de notre église, le frère Lu, qui était la seule personne avec qui je me sentais à l’aise à ce moment-là. Il me conseillait et me consolait, tandis que maman retournait à la maison et téléphonait à mon père au travail pour lui annoncer la nouvelle.

C’était tellement irréel. À cette époque, être avec quelqu’un qui ne me jugeait pas était une bonne chose. Nous avons prié et parlé, et j’ai commencé à accepter et à comprendre le chemin qui s’ouvrait devant moi. Puis, j’ai vu les phares de l’auto dans la fenêtre.

Maman était revenue pour me ramener à la maison, et je savais que papa serait avec elle. J’avais tellement peur. J’ai couru hors du salon vers la petite salle de bain, fermant et verrouillant la porte. Le frère Lu m’a suivie et réprimandée gentiment.

« Jeune fille, tu ne peux pas faire ça. Tu dois lui faire face tôt ou tard. Il n’ira pas à la maison sans toi. Viens donc. »

« D’accord, mais allez-vous rester avec moi? J’ai peur. »

« Bien sûr, jeune fille, bien sûr. » J’ai ouvert la porte et j’ai suivi lentement le frère Lu au salon. Maman et papa n’étaient pas encore entrés. J’imaginais qu’ils étaient dans la voiture, et préparaient papa à ce qu’il devait dire ou faire en me voyant. Maman savait à quel point j’avais peur. Mais ce n’était pas la crainte que mon père crie après moi ou qu’il soit en colère contre moi. Je n’avais pas peur de lui. C’était la tristesse dans ses yeux qui m’effrayait. Qu’il sache que j’avais eu des ennuis et des peines, et que je ne sois pas venue vers lui pour obtenir aide et soutien. La conscience que je n’étais plus sa petite fille.

J’ai entendu les pas sur le trottoir et le cognement discret à la porte de bois. Ma lèvre s’est mise à trembler, donnant voie à un nouveau torrent de larmes, et je me suis cachée derrière le frère Lu. Maman est entrée en premier et l’a serré dans ses bras, puis, elle m’a regardée avec un faible sourire. Ses yeux étaient gonflés de ses propres larmes, et j’étais reconnaissante qu’elle n’ait pas pleuré devant moi. Et puis, il était là. Il n’a même pas serré la main de Luther, il a seulement fait un signe de tête en passant, venant vers moi et me prenant dans ses bras robustes, me tenant serrée en me chuchotant: « Je t’aime. Je t’aime et je vais aimer ton bébé aussi. »

Il n’a pas pleuré. Pas mon papa. Mais je le sentais trembler contre moi. Je savais qu’il employait toute sa maîtrise de soi pour ne pas pleurer, et j’étais fière de lui pour cette raison. Et reconnaissante. Quand il s’est écarté et qu’il m’a regardée, il y avait de l’amour et de la fierté dans ses yeux. Même en ce moment pénible.

« Je suis désolée, papa. Je t’aime tellement. »

« Je sais. Rentrons à la maison. » Et nous sommes rentrés. Toute ma peur avait disparu. Il y aurait encore des peines et des épreuves que je ne pouvais même pas imaginer. Mais je savais que j’avais une famille unie et aimante qui serait toujours là pour moi. Par-dessus tout, j’étais encore la petite fille à papa. Forte de cette connaissance, il n’y avait pas de montagne que je ne pouvais gravir ou de tempête que je ne pouvais surmonter.

Merci, papa. ordi

Michele Campbell
Revenir en haut Aller en bas
Tulipe Noire
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 8577
Age : 58
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: La petite fille à papa   Mer 11 Juin - 18:37

c'est bien! c'est ça aimer! fourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La petite fille à papa   Mer 11 Juin - 22:50

Très beau, Kimi ! J'ai vécu la même chose au même âge mais ça ne s'est pas passé du tout de la même manière.

Je sens encore la force de la gifle !

Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
melo-dy
Collaboratrice
avatar

Nombre de messages : 16489
Age : 63
Localisation : Stoneham
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: La petite fille à papa   Mer 11 Juin - 23:59

ordi Martine..............

Merci Kimi

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiwiette
Femme en action


Nombre de messages : 554
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: La petite fille à papa   Jeu 12 Juin - 0:57

martine...

je me sens exactement comme mélo-dy apres avoir lu ta réponse..

ordi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoilefilante
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 7476
Age : 52
Localisation : un petit coin perdu au Québec
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: La petite fille à papa   Jeu 12 Juin - 1:43

martine ordi ordi

Moi mon père m'a renié quand je me suis séparée d'avec le père à mon fils... Il était tellement en colère, les yeux sortis de la tête et la bouche tellement mais tellement crispée que j'étais certaine de voir de l'écume couler de sa bouche....Il a levé la main pour me frapper mais je suis partie en courant................

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La petite fille à papa   Jeu 12 Juin - 1:50

Pas facile, les parents d'autrefois, désolée pour mes chères amies ordi

moi, j'ai attendu une semaine avant d'annoncer à mes parents que j'étais séparée, j'ai vécu mon deuil toute seule, j'avais pas envie d'aller pleurer chez maman.

La crainte de ma mère quand j'ai rencontré mon Michel, un mois après, c'est que je passe d'un chum à un autre, cela fait maintenant 16 ans que je suis avec lui bière
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La petite fille à papa   Jeu 12 Juin - 18:02

Merci de vos bisous, les filles !

ordi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La petite fille à papa   

Revenir en haut Aller en bas
 
La petite fille à papa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La petite fille à papa
» Heidi, la petite fille des Alpes (1974)
» Inde : Jyoti Amge - la plus petite fille du monde
» Un petit garçon reprend l'école en tant que petite fille
» La petite fille dans l'ascenseur : une vidéo effrayante bat des records

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: Culture et littérature :: Poésie et Écriture-
Sauter vers: