Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un lion en cavale....................

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
melo-dy
Collaboratrice
avatar

Nombre de messages : 16152
Age : 62
Localisation : Stoneham
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Un lion en cavale....................   Jeu 1 Mai - 19:26

La fuite d'un lion africain de 150 livres a causé tout un émoi dans la région de Maniwaki, hier, où policiers et agents de protection de la faune se sont mobilisés avec l'aide de la population autochtone pour sécuriser la zone et traquer le fauve jusqu'au fond des bois.


«Si on le voit, on va faire du steak avec. On est capable de tirer des orignaux, on va être capable de le tirer lui aussi», dit Raymond Major, un résidant de la réserve algonquine de Kitigan Zibi, adjacente à la ville de Maniwaki, en Outaouais.


La population était sur un pied d'alerte après que Boomer, un lion africain âgé de six mois à deux ans, eut brisé le crochet qui retenait sa chaîne pour s'échapper de chez Stanley Dumont Whiteduck, un résidant de la réserve.


La Sûreté du Québec ignorait toujours hier soir comment l'homme a pu se trouver en possession d'un animal exotique et potentiellement dangereux.


M. Dumont Whiteduck a lui-même appelé la police autochtone pour lui dire que le lion s'était échappé, vers 21 heures mardi soir.


Hélicoptère


Trois citoyens ont déclaré aux policiers avoir vu l'animal près du domicile de M. Whiteduck sur la route 105, peu après.


Boomer n'a pas été revu depuis. Ce n'est qu'hier matin que la Sûreté du Québec a été appelée en renfort.


Stanley Dumont Whiteduck était absent lorsque le Journal a cogné à sa porte. Peu bavards, ses proches ont qualifié l'animal de très amical et ont dit qu'ils l'ont nourri de restes de viande.


Des os étaient visibles sur le terrain près de la petite chaîne brisée.


La sécurité avant tout


La trentaine de patrouilleurs de la SQ, de policiers autochtones et d'agents de protection de la faune s'est dispersée autour de la zone de 25 kilomètres carrés ciblée pour les recherches.


L'hélicoptère quadrillait le secteur avec un détecteur à infrarouge pour repérer la bête qui pèse 150 livres et mesure cinq pieds de long.


«Notre but, c'est de le capturer en vie, mais la sécurité des agents et du public demeure la priorité», a déclaré l'agente Mélanie Larouche, porte-parole de la SQ.


Les résidants du coin ont été avisés de garder l'œil ouvert, d'entrer leurs animaux domestiques à l'intérieur et de contacter la police s'ils croisent Boomer.


«On ne veut pas affoler la population, mais on demande aux gens d'être aux aguets», dit l'agente Larouche.


Le conseil de bande a disposé des cages à ours sur son territoire et diffusé la nouvelle dans la communauté.


«Je ne sais pas pourquoi il garderait un animal comme ça. S'il s'approche des enfants, le mieux serait de le tirer», a commenté Raymond Whiteduck, cousin de Stanley Whiteduck, en scrutant la forêt

Shocked Shocked Shocked Ils sont fous ces Québécois..........

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un lion en cavale....................
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un an de cavale
» Le lion
» Le Roi Lion 2 : L'honneur de la tribu
» Un Lion à la Maison !!
» La blonde et le lion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: La vie de tous les jours :: Actualité et actualités-
Sauter vers: