Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Il y a trente ans, disparaissait Claude François

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Simply
Collaboratrice
avatar

Nombre de messages : 5887
Age : 45
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Il y a trente ans, disparaissait Claude François   Mar 11 Mar - 13:48

Trente ans après sa mort, le 11 mars 1978, le chanteur a vendu plus de 61 millions d'albums. Et les hommages télévisés, les livres, les CD, DVD, voire même sur internet, sont nombreux.

Une centaine de personnes se sont retrouvées mardi 11 mars à Dannemois (Essonne) dans l'ancienne demeure de Claude François, pour honorer la mémoire du chanteur à l'occasion du trentième anniversaire de sa disparition.
Les fans se sont rassemblés au moulin de Dannemois, où Claude François a vécu et élevé ses enfants pendant près de dix ans. Plusieurs avaient fait le voyage depuis la Bretagne, le sud de la France ou encore la Belgique. Ils se sont ensuite rendus jusqu'au cimetière où repose l'artiste décédé le 11 mars 1978.
Certains ont fleuri la tombe et une gerbe a été déposée pour commémorer la date anniversaire de la mort du chanteur. D'autres ont laissé des mots ou des poèmes devant la statue à son effigie. Tous se sont recueillis pendant un quart d'heure dans le silence.
<!--[if !supportLineBreakNewLine]-->
<!--[endif]-->

Hommages divers

Trente ans après la mort prématurée de Claude François, la légende n'a rien perdu de sa puissance. Entre hommages télévisés et radiophoniques, sorties de livres et de CD, préparation d'un "agenda de sa vie" sur le web, messe du souvenir et spectacles de sosies, les variations commémoratives autour du succès de l'idole trop tôt disparue forment un kaléidoscope aux images pas toujours flatteuses mais révélatrices d'une histoire bien partie pour durer.
"Personne n'aurait soupçonné ces trente ans de carrière au-delà de son existence", observe Fabien Lecoeuvre, biographe "officiel" de Claude François, joint par l'Associated Press. "Ce qui se passe est unique. Je dis toujours que Claude François est à la France ce qu'Elvis Presley est à l'Amérique".
Mort accidentellement à l'âge de 39 ans le 11 mars 1978 en pleine gloire, "Cloclo" a avant tout laissé à ses yeux "une oeuvre musicale" composée de "277 chansons en 16 ans de carrière". Entre "Belles Belles Belles", son premier succès, et "Alexandrie Alexandra", l'artiste natif d'Egypte a tissé une toile de hits et conduit de main de maître ses relations avec son public.

61 millions de disques vendus

Son succès par delà la mort qui s'est traduit par la vente de plus de 61 millions de disques sur plus de quatre décennies, tient aussi à sa disparition à l'aube de ses 40 ans. Et "surtout, remarque Fabien Lecoeuvre, c'est une mort qui prête aux bavardages", un élément "essentiel" à "tous ceux qui ont eu des destins brisés" pour "traverser le temps".
Pour le biographe de l'artiste, nul doute que le chanteur du "Téléphone pleure" avait "dessiné toutes les lignes de sa destinée". "Il avait très bien compris le star-system" et "le culte de la personnalité", estime-t-il. S"'il avait un son particulier", "son image était essentielle. Il avait observé l'être humain", "il en usait et il en abusait. C'était du marketing avant l'heure".
Rien, à ses yeux, ne peut donc entamer l'aura de l'homme aux costumes pailletés et aux chorégraphies disco. Pas même ceux qui dévoilent la "face cachée" peu flatteuse de sa personnalité, ses penchants tyranniques, ses libertés avec la vérité pour briller un peu plus sous les feux des médias. Si "tout le monde déverse ses propres histoires", note-t-il, "si vous expliquez" qu'il y a des "zones d'ombre" et "qu'il est très controversé", c'est cet ensemble "qui fait que le personnage est attachant".

Il aurait détesté vieillir

Pour Claude François Jr, l'un des deux fils de l'idole, il est "normal" que des livres écornent l'image de son père. "Ce n'était pas un ange et je peux comprendre que certains lui en veuillent", expliquait-il récemment au Parisien.
Comme lui, Fabien Lecoeuvre imagine que le chanteur "aurait adoré Star Academy". En revanche, avance le biographe, le chanteur "mal aimé" "aurait totalement détesté" vieillir. La mort est "un drame affreux pour les enfants qui restent, mais professionnellement, je suis certain qu'il aurait adoré la 'sortie"' qu'il a faite, dit-il. Car elle "lui a permis de commencer son autre carrière".
Une carrière "intemporelle" et pourtant bien incarnée, comme en attestent les divers parcours des sosies de l'idole, qui, entourés ou pas de "Clodettes", permettent aux fans de revivre à l'infini leur coup de foudre pour la star, cette folle communion et l'énergie libératrice que chacun de ses passages provoquait. Un phénomène décrit dans un livre, puis dans un film "Podium" en 2004 par Yann Moix avec Benoît Poelvoorde dans le rôle titre.

Sosies

Aujourd'hui, Claude François revit pour ses admirateurs sous les traits de Franck D'Auria, sosie -stéphanois- particulièrement apprécié des fans qui avait quatre ans à la mort du chanteur, Mark Kevin, ou Bastien Remy, qui écument comités des fêtes, séminaires et autres cérémonies d'inauguration.
Chaque année aussi, au moment des hommages, son public accomplit son pèlerinage à sa "Mecque", le moulin de Dannemois, ancienne demeure de Claude François dans l'Essonne, abritant aujourd'hui un musée dédié au chanteur. L'émotion devrait être perceptible le 15 mars lors d'une messe de commémoration à 11h à l'Eglise Notre-Dame d'Auteuil, à Paris, au milieu du flot de parutions de livres et de CD, pour certains sous forme de coffrets, ou de DVD.
Sur le Net, Flèche Productions annonce le lancement d'un site officiel www.claudefrancois.fr , à l'occasion duquel tous ceux qui ont collaboré avec l'artiste, croisé sa route ou pris une photo sont invités à faire appel à leur mémoire et "réaliser l'incroyable: reconstituer jour après jour...l'agenda de sa vie!", ou tout au moins "les 16 années au cours desquelles il a construit sa légende". (AP)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simplylife.canalblog.com/
ANDORRA
Femme en action
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 63
Localisation : extreme sud est france
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: Il y a trente ans, disparaissait Claude François   Dim 16 Mar - 11:47

30 ans dejà.... inoui 30 ans...mais c'etait hier non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a trente ans, disparaissait Claude François   Dim 16 Mar - 17:07

Merci Andorra de ce beau souvenir... :043:


Ah! ce que j'ai aimé ce chanteur...on peut l'entendre sur ce lien...


http://www.20minutes.fr/article/219225/Television-Drucker-en-live-de-Belgique-Cloclo-repris-par-Lorie.php

Bonne journée...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il y a trente ans, disparaissait Claude François   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il y a trente ans, disparaissait Claude François
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il y a trente ans, disparaissait Claude François
» Claude François
» Claude François plus vrai que nature pour l'émission Champs-Elysées
» Claude François
» Ils nous ont quittés cette année 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: Culture et littérature :: Arts-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: