Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nicolas Sarkozy: «Ne pas laisser des monstres en liberté»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inès
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 2910
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Nicolas Sarkozy: «Ne pas laisser des monstres en liberté»   Dim 24 Fév - 7:53

Vous en pensez quoi les filles ? Moi je suis bien contente que ces assassins soient enfermés à vie, c'est normal non ? Je ne comprends pas qu'ils en fassent tout ce branle bas de combat....

Nicolas Sarkozy, interrogé samedi en marge de l’inauguration du 45e salon de l’Agriculture, a justifié le fait qu'il ait décidé de saisir la Cour de cassation pour obtenir une application immédiate de la rétention de sûreté.

«Ce qui est important pour moi, c'est qu'on ne laisse pas des monstres en liberté après qu'ils ont effectué leur peine», a déclaré le chef de l'Etat en marge de l'inauguration du 45e salon de l'Agriculture à Paris.

«Le devoir de précaution s'applique pour la nature, il doit s'appliquer pour les victimes», a poursuivi le président de la République.

Mais cette démarche est vivement critiquée, tant par le monde judiciaire que par le Parti socialiste.

«Incongruité constitutionnelle»

«Une dérive grave.» Voilà ce qu'en pense Me Lionel Escoffier, président de la Fédération nationale des unions des jeunes avocats (FNUJA).

«Nous considérons qu'il s'agit là d'une nouvelle violation des principes généraux du droit», a déclaré l’avocat à l'AFP.

L’homme de loi estime que «cette décision de saisir le Premier président de la Cour de cassation pour le forcer à trouver une solution pour rendre rétroactive cette loi est d'autant plus juridiquement et intellectuellement inconcevable que la Constitution de la Ve République impose aux juridictions administratives et judiciaires de respecter les décisions du Conseil Constitutionnel qui ne sont pas susceptibles de recours».

Egalement en désaccord, l'Union syndicale des magistrats (USM, majoritaire) voit dans cette requête présidentielle «une incongruité constitutionnelle: ce n'est pas le premier président de la Cour de cassation qui peut décider de modifier une décision du Conseil constitutionnel». Le syndicat de la magistrature (SM, gauche) est sur la même ligne. Pour lui, il s'agit d'un «coup de force inacceptable» dans laquelle il voit une «surenchère du pouvoir au péril de la démocratie». La Conférence des bâtonniers, qui représente les avocats de province et de la banlieue parisienne, a pour sa part considéré samedi que la démarche présidentielle constitue «une violation du respect dû aux principes constitutionnels».

«Une période sombre pour notre justice»

A gauche aussi, la décision présidentielle fait grincer des dents. André Vallini, secrétaire national du Parti socialiste chargé de la justice, a accusé samedi Nicolas Sarkozy de «chercher à porter atteinte à l'état de droit», en mettant en cause, dans «une dérive dangereuse», l'autorité du Conseil constitutionnel.

Robert Badinter, sénateur PS, se montre très sévère envers l’initiative présidentielle: «Aujourd’hui, nous sommes dans une période sombre pour notre justice», déclare-t-il dans une interview au «Monde» daté de dimanche-lundi.
«Si le président entend passer outre la décision du Conseil, une voie lui est ouverte : demander au Parlement la révision de la Constitution. Rendez-vous au Congrès!», lance-t-il.
Concernant la réforme elle-même, le socialiste déplore que le Conseil ait admis la conformité de la rétention de sûreté à la Constitution, même s'il l'a rendue «quasiment inapplicable».
«Nous passons d’une justice de responsabilité à une justice de sûreté. C’est un tournant très grave de notre droit. Les fondements de notre justice sont atteints», analyse l’ancien garde des Sceaux.

«Le PS du côté des assassins»

En revanche, Rachida Dati, interviewée par «Le Figaro», ne voit là aucune remise en cause de la décision du Conseil constitutionnel.
Pour la garde des Sceaux, il s’agit de «proposer de nouvelles solutions pour répondre concrètement au problème qui demeure: comment empêcher effectivement tous les criminels dangereux qui vont sortir de prison de récidiver».

Nadine Morano est également montée au créneau pour défendre la position présidentielle. «Je laisse le soin aux Français de juger le Parti Socialiste qui se met clairement du côté des assassins et oublie toutes les victimes. C'est irresponsable de jouer avec la sécurité des Français», a déclaré la porte-parole de l’UMP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vieux schnock

avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy: «Ne pas laisser des monstres en liberté»   Jeu 28 Fév - 20:36

c'est de la démagogie éhontée.

cette mesure n"empèchera pas d'autres affaires, et alors on élargira les critères, encore et encore! jusqu'où?

c'est le type même de l'arbitraire! les gens ne sont pas jugés en fonction de ce qu'ils
ont fait mais de ce qu'ils risquent de faire!

dis moi Ines que risques-tu de faire toi?
tu n'en sais rien, mais moi je pense que pour le bien de la communauté, il faudrait d'interner.
qu'en penserais-tu? on peut trouver un ou deux médecins complaisants qui assureront de ta dangerosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inès
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 2910
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy: «Ne pas laisser des monstres en liberté»   Sam 8 Mar - 20:41

Citation :
dis moi Ines que risques-tu de faire toi?
tu n'en sais rien, mais moi je pense que pour le bien de la communauté, il faudrait d'interner.
qu'en penserais-tu? on peut trouver un ou deux médecins complaisants qui assureront de ta dangerosité.

Il est question d'enfermer des gens dangereux...
Franchement VS, pour moi un pédophilie récidiviste doit être enfermé à vie, point !
Tu trouves ça normal qu'on les libère et qu'ils continuent à violer des enfants parce qu'ils ne peuvent pas retenir leurs pulsion ? Moi non, et oui je pense qu'ils doivent être enfermés à vie ! Idem pour les assassins en série !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy: «Ne pas laisser des monstres en liberté»   Dim 9 Mar - 10:08

Inès a écrit:
Citation :
dis moi Ines que risques-tu de faire toi?
tu n'en sais rien, mais moi je pense que pour le bien de la communauté, il faudrait d'interner.
qu'en penserais-tu? on peut trouver un ou deux médecins complaisants qui assureront de ta dangerosité.

Il est question d'enfermer des gens dangereux...
Franchement VS, pour moi un pédophilie récidiviste doit être enfermé à vie, point !
Tu trouves ça normal qu'on les libère et qu'ils continuent à violer des enfants parce qu'ils ne peuvent pas retenir leurs pulsion ? Moi non, et oui je pense qu'ils doivent être enfermés à vie ! Idem pour les assassins en série !

Les pédophiles récidivistes devraient être castrés !
Revenir en haut Aller en bas
aude
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 11542
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy: «Ne pas laisser des monstres en liberté»   Dim 9 Mar - 10:34

Les pédophiles et récidivistes meurtriers devraient être enfermés à vie Anniv

Protéger nos enfants et la société d'abord !!!!!! :009:
Chez nous, la soi-disant justice est bien trop laxiste aussi ! Sad
Si le cher ministre Wathelet père - oui, on a le fils maintenant, c'est LA dynastie! - n'avait pas signé l'avis de sortie d'un certain Dutroux, contre les avis négatifs de psys, directeur de prison , etc, certaines choses ne seraient JAMAIS arrivées....

Sorry, mais il y a des gens IRRECUPERABLES.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inès
SuperFemme en action
avatar

Nombre de messages : 2910
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy: «Ne pas laisser des monstres en liberté»   Dim 9 Mar - 10:41

Citation :
Sorry, mais il y a des gens IRRECUPERABLES.

Tout à fait d'accord avec toi aude !

Citation :
Les pédophiles récidivistes devraient être castrés !

Même s'ils sont castrés, ils sont tellement atteints qu'ils trouveraient un auter moyen pour faire du mal aux enfants. La solution, les enfermer à vie pour protéger nos enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy: «Ne pas laisser des monstres en liberté»   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nicolas Sarkozy: «Ne pas laisser des monstres en liberté»
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les amis du barrage s’adressent à Nicolas Sarkozy
» Polémique au Québec après la visite de Nicolas Sarkozy
» Pédophilie : Nicolas Sarkozy ne veut pas polémiquer
» Que va devenir Nicolas Sarkozy ?
» A Cannes, Nicolas Sarkozy s’est fait remonter les bretelles par sa femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: La vie de tous les jours :: Actualité et actualités-
Sauter vers: