Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des filles parlent de leur mère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nedjma
Admin


Nombre de messages : 28079
Age : 62
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Des filles parlent de leur mère   Sam 9 Fév - 18:50

LA DAME DU CHEMIN DES CRÊTES ALGER - MARSEILLE - TOZEUR DE JACQUELINE BRENOT
Chronique d'une mort pronostiquée !


«Que la terre s’arrête de tourner, ma mère est morte, que toutes les églises sonnent le tocsin, ma mère ne sera plus de la fête ! Résonnez darboukas, violons, flûtes, ma mère ne tournera plus à petits pas, en ondulant des hanches. Que les youyous stridents vibrent à l’unisson pour dire jusqu’au fin fond du désert que la belle et la rebelle, nous a quittés, laissant la tribu des gens d’ici et de là-bas, orpheline. »


Quel meilleur hommage pourrait-on rendre à sa mère disparue si ce n’est de lui dédier un livre. Un livre qui raconterait son passage sur terre, ses derniers instants de vie. Une trace qui survirait à la mort. Jacqueline Brenot a perdu sa mère. Aujourd’hui, c’est au travers d’un ouvrage intitulé la Dame du chemin des Crêtes. Alger- Marseille-Tozeur, qu’elle a choisi de lui redonner un souffle de vie. Jacqueline Brenot est revenue sur l’histoire d’amour que sa mère entretenait avec la vie. Ses craintes du noir et du rouge. Des couleurs bannies ! De sa passion pour son pays l’Algérie, sa nostalgie, sa mer de souvenirs : des jeux de garçonne à Taher (village à l’est d’Alger), des pentes raides descendues à plusieurs sur une planche à roulettes ; de toutes ses péripéties de son enfance, de sa jeunesse, du moindre caillou ramassé par curiosité, de tout ce qui a fait sa vie jusqu’à sa mort et même après… Son désert : sa demeure, le Sahara quel souhaitait comme ultime demeure. Jacqueline Brenot a fait ce voyage. Elle a exaucé probablement l’un des souhaits de sa mère. Elle a renoncé à souffrir en silence. Elle a écrit le récit d’une vie précieuse. Sa mère entre les lignes d’un ouvrage. Des mots figés sur une douleur intolérable même si le miracle temps parvient toujours à l’estomper. On n’oublie jamais. On vit avec ! On se souvient alors du moindre détail, une fois, deux puis trois… Et on grave ses moments, surtout les détails, la petite plus petite ride sur le plus beau visage du monde, le moindre tic. Une habitude, un parfum : citron ou orange. Elle se rappelle alors que sa mère n’est plus là. Et tout redevient important, voire vital à organiser. Gérer le temps qui reste. Prévenir les autres, tous. Penser et repenser les vœux de sa mère. Jacqueline Brenot s’est occupée de tout. Et c’est en lisant la Dame du chemin des crêtes. Alger-Marseille- Tozeur,de Jacqueline Brenot, que l’on prend conscience de toutes ses démarches importantes à faire tant que la vie est… mettre de l’ordre. Dire toutes ses choses qui au final ne peuvent pas attendre. Se rappeler aussi de celle qui a tant souffert pour donner la vie. La vôtre peut-être ! Jacqueline Brenot est née à Alger où elle a passé son enfance et sa jeunesse. Arrivée à Aix en 1969, elle s’est installée en région parisienne. Professeur de lettres, elle crée et anime des ateliers-théâtre et écriture. Auteur de nouvelles et de poèmes inédits. Photographe et artiste peintre, elle a exposé à Paris avec le Mouvement lettriste d’Isidore Isou (1981-1991).
Sam H.

La Dame du chemin des crêtes.
Alger-Marseille-Tozeur
de Jacqueline Brenot
Graveur de mémoire –
L’Harmattan.

Le Soir d'Algérie

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin


Nombre de messages : 28079
Age : 62
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Des filles parlent de leur mère   Sam 9 Fév - 18:51

Je vais voir si je le trouve au Maghreb des livres. J'aimerais bien le lire.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
 
Des filles parlent de leur mère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les filles qui quittent leur cpe !
» Le 23 août 2007, dans cette maison en Savoie, les cadavres de trois bébés sont découverts. Leur mère, Virginie L est jugée cette semaine
» Les apiculteurs parlent des OGM de leur problèmes face a l'envahisseur...
» Les bébés crient dans leur langue maternelle
» Un père Abuse de ces deux filles !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: Culture et littérature :: Littérature-
Sauter vers: