Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Formation religieuse en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 31422
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Formation religieuse en France   Mar 5 Fév - 14:35

Il était temps!!!!!!!!!!!!!!!!
_____________________________________________________________


Formation religieuse en France

Des imams à la « catho » !

C’est une première, l’Institut catholique de Paris accueille des élèves musulmans de l’Institut de formation de la Mosquée de Paris.Ils vont étudier à l’Institut catholique pour devenir Imams.

Difficile à croire, mais ce n’est pas une blague ! Depuis une semaine, une vingtaine d’élèves musulmans ont intégré ce nouveau cycle de cours intitulé « religion, laïcité, interculturalité », faisant fi des polémiques qui entourent cette initiative. Après l’Allemagne, les Pays-Bas et la Belgique, la France est le quatrième pays de l’UE à créer une filière de formation des imams. Cela fait plusieurs années que le ministère de l’Intérieur tente de convaincre, sans succès, une université publique parisienne de créer ce cursus. Au final, c’est la « catho » qui a accepté de relever le défi. Le sociologue des religions, Olivier Bobineau, responsable de la formation, assure qu’il s’agit d’« une intégration républicaine » et que « ce diplôme universitaire est complètement sécularisant ». L’enseignement portera principalement sur les fondements de la société française et comprendra quatre pôles : culture générale, droit, ouverture sur le monde et interculturalité. Le cursus prévoit 400 heures de cours répartis sur six mois. La filière sera en partie financée par des subventions du ministère de l’Immigration, a indiqué le Bureau central des cultes, chaque élève devant s’acquitter de 4167 euros de frais d’inscription. La France et ses 2 200 lieux de culte musulman connaît une véritable pénurie d’imams et c’est en Ile-de-France que la situation est la plus critique : une cinquantaine d’imams sont répertoriés pour 350 salles de prières et mosquées. 80% d’entre eux sont issus de pays étrangers, essentiellement du Maghreb et de Moyen-Orient où ils sont formés. Seule une minorité se dirige vers l’un des trois centres de formation français : l’Institut européen des sciences humaines dans la Nièvre, l’antenne de l’Institut européen à Saint-Denis et la Mosquée de Paris. 20 des 25 élèves étudient parallèlement à la Mosquée de Paris. Parmi eux, 3 femmes d’une trentaine d’années souhaiteraient devenir aumônières. La majorité d’entre eux sont de nationalité française, les autres sont d’origine maghrébine ou africaine. Avec ce partenariat, la grande Mosquée de Paris « entend pouvoir faire bénéficier ses futurs imams et aumôniers d’une formation complémentaire, facultative et ponctuelle, reconnue par l’Education nationale et ouverte sur la société civile, dans le seul but de favoriser leur bonne intégration républicaine », avait déclaré son recteur, Dalil Boubakeur, au moment de l’annonce de ce cycle de cours. De son côté, l’Union des organisations islamiques de France a déjà exprimé son inquiétude à l’idée que ses cadres soient formés dans une institution catholique, réclamant un lieu plus neutre.

S. Lille
El watan

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Mar 5 Fév - 15:12

je trouve que c'est une bonne chose, qu'un cadre soit enfin mis à la formation des imams français comparable au séminaire.

c'est vraiment déplorable quand on voit des imams importés, qui ne connaissent rien à la culture, au contexte de la france, à la läîcité, obtenir droit de prèche parce qu'ils connaissent 3 mots d'arabe.

l'imam qui nous a marié était un turc, il ne connaissait pas du tout le français.

mon mari a tenter une approche en arabe classique!
manque de bol, l'autre ne comprenait pas.

on se demande ce qu'il a du étudier en dehors du coran celui là scratch
Revenir en haut Aller en bas
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 31422
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Mar 5 Fév - 15:23

Ben rien, justement, Tilleli!
Je sais que les Turcs apprennent l'arabe à la mosquée pour pouvoir lire le coran, pas plus...

Alors, imagine un peu, j'avais une élève qui a assisté à mes cours jusqu'à son accouchement. Et on discutait de tout et de rien... elle nous a demandé de lui trouver un prénom pour sa fille... on a cherché, réfléchi ensemble... et quelques mois plus tard, elle est revenue... elle avait donné à sa fille un prénom "du coran"... alors, je lui ai demandé lequel c'était, et elle m'annonce toute fière: Khaïrounnissa avec orthographie turque, bien sûr (Heirunissa) ... j'ai commencé à me demander si j'entendais bien... et elle me dit: Oui... oui... c'est le prénom d'une des femmes du prophète et qu'elle l'a trouvé dans Sourate ennissa... et moi, je me tracasse encore plus... et je lui demande laquelle des femmes s'appelle comme ça...après tout, je ne suis une experte ... j'ai failli tomber à la renverse quand elle m'a répondu: Aïcha Khaïrounnissa*... et plein de garçons s'appellent "Moudjahid"**





* la plus exceptionnelle des femmes, la meilleure des femmes
** combattant

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Mar 5 Fév - 15:42

c'est clair......

mais bon j'ai déjà eu des discussions polémiques quand au choix d'un prénom dit "musulman"

l'amalgame musulman= arabe est vraiment saoulant à la longue....

comme le fait que les convertis se sentent obligé de changer de prénom....je trouve ça d'un débile! :051:
Revenir en haut Aller en bas
yeti
Femme en action
avatar

Nombre de messages : 606
Localisation : Yvelines (région parisienne)
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Mar 5 Fév - 21:23

tilleli a écrit:
c'est clair......

je trouve que c'est une bonne chose, qu'un cadre soit enfin mis à la formation des imams français comparable au séminaire.

Ce n'es pas vraiment comparable au séminaire : cette formation ne comprend pas de cours de théologie, ce n'est qu'un cours d'aculturation française .

tilleli a écrit:
comme le fait que les convertis se sentent obligé de changer de prénom....je trouve ça d'un débile! :051:

Les convertis ne se sentent pas obligés de changer de prénoms: on leur dit qu'ils doivent adopter un prénom arabe... Dans la majorité des pays musulmans, quand tu te convertis (même une conversion pipo) on te demande de prendre un prénom arabe et on ne te laisse pas le choix de ne pas le faire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 31422
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Mar 5 Fév - 22:01

en général., ils ont le prénom musulman suivi du prénom chrétien et ensuite le nom de famille original.

Par exemple... un illuminé allemand s'appelle Mourad Wolfgang Hoffmann...

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Simply
Collaboratrice
avatar

Nombre de messages : 5887
Age : 45
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Mar 5 Fév - 22:03

Nedjma a écrit:

Par exemple... un illuminé allemand s'appelle Mourad Wolfgang Hoffmann...

:018: :018: :018:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simplylife.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Mar 5 Fév - 22:16

je trouve cette discussion intéressante mais je ne peux me prononcer, n'y connaissant absolument rien (enfin surtout au niveau du choix des noms) !
je découvre ça en vous lisant et c'est :010:

je crois que la France essaie de rattraper son retard et c'est une bonne façon d'intégrer les futurs imams à la culture française !
mais j'ai une question : quel rapport avec le coran ?

je suis peut-être complètement à côté de la plaque alors d'avance, je m'excuse... mais je voudrais comprendre la relation de cause à effet !
Revenir en haut Aller en bas
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 31422
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Mar 5 Fév - 22:25

Ne t'excuse pas, Nat, tu as le droit de poser des questions et de t'informer... c'est ça aussi le but du forum... sans être intello, il est un lieu d'information et d'échanges.
Je répondrai à ta question demain (chuis fatiguée, maintenant), et je pense que tu vas avoir plusieurs réponses... et avis différents

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Mar 5 Fév - 22:28

très bien énervé

je suis impatiente de lire tout ça !

merci
Revenir en haut Aller en bas
Mafalda
Femme en action
avatar

Nombre de messages : 453
Age : 48
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Mer 6 Fév - 2:00

Moi aussi j ai hâte de lire la suite.
Je sens que je vais élargir mes horizons et faire tomber quelques barrière sur ce forum. Paperasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Mer 6 Fév - 14:22

yeti a écrit:
tilleli a écrit:
c'est clair......

je trouve que c'est une bonne chose, qu'un cadre soit enfin mis à la formation des imams français comparable au séminaire.

Ce n'es pas vraiment comparable au séminaire : cette formation ne comprend pas de cours de théologie, ce n'est qu'un cours d'aculturation française .

tilleli a écrit:
comme le fait que les convertis se sentent obligé de changer de prénom....je trouve ça d'un débile! :051:

Les convertis ne se sentent pas obligés de changer de prénoms: on leur dit qu'ils doivent adopter un prénom arabe... Dans la majorité des pays musulmans, quand tu te convertis (même une conversion pipo) on te demande de prendre un prénom arabe et on ne te laisse pas le choix de ne pas le faire!

cela dit je ne vois pas pourquoi tu parle d'acculturation française.

l'islam est une religion présente en france à hauteur aproximative de 10% de la population, c'est normal que ses cadres religieux soient formés en france et au fait du système français (ne serait ce que de la loi).
ça me dérange plus par exemple les mosquées tenues par le maroc, l'algérie, la turquie.....elles ne sont pas universelles....

pour les convertis l'amalgame est vite fait prénom musulman= prénom arabe.

c'est une erreur, on peut s'appeler jean pierre et être musulman. c'est pas obligé de s'appeler bilal ou hamza.

il y a plusieurs hadiths connus qui parle de ça (changement de nom).

bon moi je dis comme je les connais: "quand souleyman le perse, est venu voir le prophète pour lui demander de changer de nom, car il ne voulait plus porter celui de son père, un zoroastrien adorateur du feu (persan), il voulait un nom arabe".

- le prophète (saws) lui a répondu: l'arabe ce n'est ni ton père ni ta mère, c'est ta langue! tu dois garder ton nom....

le seul cas ou le prophète a "rebaptisé" quelqu'un c'était je crois pour une des filles d'othman (je suis pas sure du compagnon) qui avait un prénom signifiant "laideron", il l'a rebaptisé "djamila, la belle" e à dit qu'un prénom de musulman c'est un prénom qui a une belle signification.

c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 31422
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Mer 6 Fév - 16:24

NatNit a écrit:
je trouve cette discussion intéressante mais je ne peux me prononcer, n'y connaissant absolument rien (enfin surtout au niveau du choix des noms) !
je découvre ça en vous lisant et c'est :010:

je crois que la France essaie de rattraper son retard et c'est une bonne façon d'intégrer les futurs imams à la culture française !
mais j'ai une question : quel rapport avec le coran ?

je suis peut-être complètement à côté de la plaque alors d'avance, je m'excuse... mais je voudrais comprendre la relation de cause à effet !

Quel rapport avec le coran? Je ne comprends pas très bien la question, mais je vais essayer de répondre quand même.

Le coran est le livre sacré des musulmans, et en principe, il est "intraduisible".
Il est écrit en arabe classique, une langue très difficile, et malgré toutes les très bonnes traductions qui ont pour sous-titre "Le Coran - inimitable -", il y a des divergences d'interprétation.
Les musulmans purs et durs interdisent aussi les interprétations, les explications, ils disent et exigent qu'on doit prendre le coran et le suivre à la lettre. Ce qui est un peu difficile à notre époque.
Il y a des scientifiques musulmans qui sont pour une évolution, un ijtihad, mais ils se heurtent aux fondamentalistes.

Il y a encore quelques décennies, on était musulman(e) pour soi-même, discrètement, chez soi, dans ses 4 murs. Mais il y a eu une révolution, depusi Khomeini, et l'islam a envahi les rues, les écoles, les entreprises... enfin, tout...

Les musulmans qui vivent à l'étranger ont senti le besoin de se rattacher à leur religion, et il s'est trouvé des charlatans, des intégristes, des fondamentalistes qui ont commencé à prêcher aussi bien dans les pays musulmans qu'en Europe. La plupart ne connaissaient même pas l'arabe, ils interprétaient le coran à leur manière: contre les femmes, les étrangers, la modernité.
Malheureusement, les pays occidentaux n'ont pas pris ca au sérieux, et des "imams" sont arrivés, qui ne parlaient pas un mot de francais, d'allemand, d'anglais, et qui ont fait de la propagande...
Maintenant, les pays européens essaient de mettre un frein en formant des imams et des profs de religion musulmane en langue francaise, allemande, anglaise, etc...

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Mer 6 Fév - 21:26

ok Nedjma, je comprends !

mais tu crois que même si les imams sont formés à la culture du pays où ils vivent, les fondamentalistes, anarchistes, istes-istes n'arriveront pas à leur fin ?
Et n'arriveraient pas à dénaturer la chose et embarquer les gens ?
Revenir en haut Aller en bas
vieux schnock

avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Mer 6 Fév - 21:57

Comme en France, 80% des imams sont étrangers et que 70% ne connaissent rien aux lois et la culture nationale,le but de cette formation est de leur expliquer qu'ils n'ont pas le droit
- de célébrer un mariage religieux avant la version civile,
- d'appeler à la violence
- d'avoir des propos antisémites
- de proner une loi religieuse qui serait supérieure à la loi civile.

Leur expliquer ce qu'est la laicité, comment gérer une association cultuelle, les institutions,
la comptabilité etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Mer 6 Fév - 22:08

merci vieux schnok, c'est effectivement plus clair maintenant... :006:
Revenir en haut Aller en bas
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 31422
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Mer 6 Fév - 22:11

Tu vois, 10 femmes peuvent essayer d'expliquer quelque chose, ça ne marche pas, un mec arrive, et tout est clair... et on le remercie en plus... ah!!!!!!!!!!!!!! que deviendrions-nous sans eux!!!!!

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Mer 6 Fév - 22:15

:018: :018:

sadikati, ne serais-tu pas piquée au vif ???

je te frai dire que j'ai compris ton n'esplikation mais que vieux schnock (purée, il n'aurait pas pu choisir un autre pseudo plus facile à écrire scratch ) l'a illustré d'exemples concrets ordi

il a vite pigé que je suis banana :018: , lui ....
Revenir en haut Aller en bas
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 31422
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Dim 10 Fév - 14:09

D'abord, ce n'est pas lui qui a choisi ce pseudo, c'est moi qui l'ai appelé comme ça, avant, il s'appelait Pense-bête, ce qui n'est pas mieux...
Et puis, comme avant, on avait abrégé PB, aujourd'hui, c'est VS pour les intimes...
Et si tu n'arrêtes pas de faire de la chaklala, Natnit, je vais te changer ton pseudo, parce qu'il n'est pas plus pratique que Vieux Schnock

Mais bon, comme je ne suis pas piquée, et de plus, j'ai le sens de l'humour, et de plus, je reconnais que VS a l'esprit rationnel et cartésien, après tout, il est issu de ce peuple intelligent et super développé que sont les Français, je reviens à notre sujet, qui est l'islam.

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 31422
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Dim 10 Fév - 14:11

Soheib Bencheikh. Directeur de l’Institut des sciences islamiques de Marseille
« Nicolas Sarkozy a syndicalisé l’Islam »

Adepte d’un islam « spirituel », pourfendeur acharné des tenants du discours néofondamentaliste, Soheib Bencheikh, le mufti progressiste de Marseille, revient dans cet entretien sur les raisons qui l’ont amené à créer l’Institut supérieur des sciences islamiques de France. Il aborde également les rapports qu’entretiennent les jeunes musulmans de France avec la religion musulmane, peint un portrait sans fard du président français Nicolas Sarkozy et avoue son rêve de voir l’islam des « lumières » triompher de la « rue » et des « élites » occidentales.

De mufti de la « grande mosquée » de Marseille, vous devenez, depuis avril 2007, directeur d’une institution de formation et de recherches, l’ISSI, pourquoi ce passage du théologique au scientifique ?
L’Institut supérieur des sciences islamiques est une institution très importante. Elle n’a pas vocation théologique, elle est académique et de recherches. Je voudrais souligner à ce titre son caractère apolitique. L’ISSI est ouvert à tous et pas uniquement aux musulmans. Formation continue et sensibilisation publique sont entre autres ses principaux objectifs. En ce moment, il est subventionné par une seule collectivité (Conseil général de Marseille, Ndlr) et je dois dire que pour devenir autonome, il faudrait des aides. Les aides publiques : moi je n’y crois pas trop, c’est pour cela que je sollicite ici en Algérie, mon pays d’origine, les donateurs privés pour nous soutenir financièrement.
« Sensibilisation publique », pourquoi une telle mission pour une institution académique ?
L’ISSI, dont l’ambition est d’être la vitrine de l’Islam en France, se veut d’abord une université populaire, gratuite, qui s’adresse aussi bien aux musulmans qu’aux non musulmans. On s’adresse notamment aux jeunes musulmans qui du fait de leur appartenance à l’Islam se retrouvent face à un dilemme. Certains en font un complexe, d’autres, par révolte, brandissent l’Islam comme un défi devant une société jugée raciste, injuste avec toutes les exagérations que cela comporte. Il s’adresse aux non musulmans, parce que l’Islam fait peur. Il fait peur à juste titre d’ailleurs : car c’est au nom de cette religion que sont commis des crimes horribles. Ceux qui légitiment ces derniers ne sont pas tous théologiens ou politologues pour faire la part des choses, c’est à nous de nous exprimer, d’expliquer qu’il n’y a qu’un Islam scientifique, civilisationnel, humaniste, etc. qui peut être l’antidote à l’islamisme. Si vous voulez remplir une salle en France, annoncez une conférence qui porte sur un thème concernant l’Islam, vous aurez plusieurs types de personnes qui viennent dare-dare. On y trouve ceux qui veulent régler leurs problèmes avec l’Islam, ceux qui viennent par fascination ou par volonté d’apprendre et/ou par simple curiosité.
Une voix de l’Islam, autre que celle de l’Islam « officiel » ou des salles de culte clandestines ?
Celui qui a engendré l’Islam contestataire, c’est l’Islam officiel. Il est la voix de son maître. Nous sommes au bon milieu d’un tunnel, sans filet de lumière. En cours de route, nous avons perdu l’érudition, la maîtrise totale des « mères des livres », « Oussoul eddine oua oussoul el fiq’h », maîtriser les précieuses pensées d’oulémas comme Tahar Ben Achour, Mohamed Abdou, Ibn Badis. Aujourd’hui, on avance sans savoir réellement où on va, puisqu’on n’a pas balisé le terrain : nous n’avons pas préparé une école capable d’adapter au contexte actuel l’Islam pour qu’il soit vivable en tant que valeurs, en tant que vertus.
L’ISSI, avez-vous dit, sera apolitique, il ne sera pas appelé à faire de l’ombre au Conseil du culte musulman (CFCM) par exemple...
Non. Il est purement académique. En France, on fait le distinguo entre ce qui est enseignement académique, et ce qui est confessionnel. En la matière, les meilleurs instituts en France sont des instituts de type privé. Nous sommes actuellement une association de type 1901, de droit français. Comme je vous l’ai dit, l’ISSI est apolitique mais il peut être politique parce qu’il s’intéresse à la chose publique. Toutefois, il n’adhère, ni s’oppose à un aucun parti, ni en France, ni en Algérie et n’émet d’avis que lorsqu’il est sollicité.
Dans votre analyse, vous avez mis le doigt sur un certain « complexe d’appartenance à l’Islam », est-ce une tendance lourde chez les jeunes musulmans de France ?
Pas tous. La majorité des jeunes s’épanouit tous les jours et ne rêve que de cohésion entre leur foi et leur réussite sociale. Je peux vous assurer qu’aujourd’hui que les musulmans grimpent la pyramide sociale dans tous les domaines. Nous avons une minorité de jeunes, notamment les exclus qui accumulent toutes sortes de maux sociaux et économiques, celle-là cherche à minimiser son appartenance à l’Islam ou n’affiche l’Islam qu’à travers certains comportements et apparences.
Les rapports qu’entretiennent les jeunes musulmans de France, ceux des banlieues notamment, sont souvent décrits et présentés comme empreints d’intégrisme religieux, discours d’islamophobes ou réalité menaçante de banlieues ?
Ce n’est pas vraiment de l’intégrisme, c’est une révolte socioéconomique qui risque d’être perçue comme de l’intégrisme religieux. La crise des banlieues de 2005 a été une révolte socioéconomique. D’ailleurs, il y a eu des tentatives de récupération par certains organismes de tendance islamiste. Des organismes qui n’ont pas hésité à lancer des fetwas pour soi-disant apaiser les esprits alors que la crise elle-même n’est pas le fait des seuls musulmans. Oui, il y a ce qu’on appelle de l’intégrisme. Je n’aime pas ce mot parce qu’on peut assimiler avec intelligence l’intégralité d’une religion. En réalité, il s’agit de néo-fondamentalisme salafite qui assure au jeune musulman ce qui lui manque pour être lui-même, à savoir la fierté, une cause, un objectif, un sens à donner à sa propre vie. C’est un Islam à bas prix, facile à avaler dont le discours s’adresse à des jeunes aisément manipulés, vulnérables, parce qu’on ne leur a pas inculqué l’Islam du savoir et de la civilisation, un Islam spirituel.
Le CFCM, le Conseil français du culte musulman, la première structure officielle et représentative des musulmans de France, est sorti de l’ombre en 2003 sous l’impulsion de Nicolas Sarkozy. Devenu président de la République depuis mai 2007, Sarkozy a-t-il d’après-vous poursuivi son projet de réorganisation de l’Islam de France ?
On ne comprend pas trop. Aussi étonnante que puisse paraître sa capacité de travail, Sarkozy est surtout capable de faire la chose le matin et son contraire le soir. Il n’a pas une conviction ferme, pas de visibilité : il navigue à vue, déroute ses observateurs. Cette façon de faire est en soi une véritable rupture avec ce qu’a longtemps été la tradition française.
Lors de son voyage au Vatican en décembre 2007, Sarkozy avait mis en avant les « racines chrétiennes » de la France, comment les musulmans de France avaient pris cette déclaration ?
Personnellement, j’étais déçu. Afficher que l’Europe a des « racines chrétiennes » c’est peu pour moi. Il va de soi qu’une telle déclaration vise à exclure d’abord la Turquie et la maîtrise, voire même l’assimilation totale de la minorité musulmane. L’argument est décevant parce que moi-même j’ai toujours pensé que le christianisme est à l’origine du monde entier. L’Islam lui-même est d’origine aussi chrétienne : il est la continuité des deux grandes religions avant lui et si vous coupez les racines juive et chrétienne à l’Islam, il est hybride, une invention. Les chrétiens sont nommés dans le Coran comme « musulmans ». Les « apôtres » de Jésus, « Al Haourioun » se revendiquant eux-mêmes dans le Coran comme « musulmans ». En plus, Sarkozy a fait le plus mauvais choix en désignant l’Europe. C’est le continent le plus laïcisé, l’endroit le plus sécularisé, le plus athéiste et agnostique. Ce n’est ni l’Amérique du Nord ou du Sud ou même l’Afrique ou l’Asie, où il y a une forte religiosité. Le christianisme européen lui-même est d’origine orientale. Le fondateur de l’Eglise catholique latine est l’Algérien Saint Augustin. Le premier juriste catholique de droit canon est Tertullien, il est Tunisien et j’en passe. Je crois à ce propos que le politique n’a vraiment pas le droit de s’autoproclamer théologien. Alors évitons ces cadastres célestes, car tout cela doit être l’apanage des penseurs théoriciens.
Vous reprochez à Sarkozy de vouloir « assimiler » la communauté musulmane, pouvez-vous être plus explicite ?
Ce que je reproche à Sarkozy, que je voyais à la création du CFCM presque quotidiennement, c’est de n’avoir pas accédé à notre désir d’offrir une représentation savante de l’Islam, une représentation scientifique basée sur les universités théologiques. En Islam, nous n’avons ni église ni prêtre. Pas d’intermédiaire entre Dieu et le croyant. La relation est directe. Aucun musulman ne peut juger la foi de l’autre. La religion est basée sur l’adhésion volontaire et la liberté totale. Sarkozy a choisi le contraire. Au lieu d’envoyer des représentants qui brillent par leur magistère et leurs connaissances, capables de mener un travail de réflexion et de pédagogie pour éclairer un terrain assez peu éclairé, il a syndicalisé l’Islam, avec une base élective, etc. L’absence de clergé dans l’Islam ne signifie pas absence de toute organisation. Nous avons besoin d’organisation et d’un interlocuteur identifié et consensuel. Mais ce n’est pas de cette manière. J’ai vu comment Sarkozy a mis en avant les personnalités « qualifiées » de l’OIF, comment elles ont été « officialisées », invitées à l’Elysée, à Matignon, et de l’autre côté comment cette surexposition a nourri notamment l’extrême droite. Chaque Bush a besoin de son Ben Laden. Moi, je ne me voyais pas dans ce schéma, je me suis donc retiré et me consacre exclusivement à l’enseignement, à la recherche où je suis dans mon élément.
Comment voyez-vous l’avenir de l’Islam en Europe, et en France en particulier ?
J’ai lu – il y a longtemps – un livre du penseur chrétien Salama Moussa. Il disait lui-même que dans le monde entier, « la rue sera musulmane et l’élite sera partagée ». En Europe, la prophétie de ce penseur est en train de se réaliser. Mais moi personnellement, je préfère un autre Islam, plus spirituel. Je ne crois pas que l’Ange Gabriel a passé son temps à monter et descendre uniquement pour apprendre aux Arabes comment s’habiller. Si révélation il y a, c’est pour être une médecine de l’âme pour propulser les hommes dans la civilisation. Si on ne conçoit pas l’Islam comme cela, c’est que l’on n’a rien compris.

Bio-express
Soheib Bencheikh est un intellectuel et théologien musulman. Ancien grand mufti de la mosquée de Marseille, président du Conseil de réflexion et d’action sur l’Islam (CORAI) et directeur de l’Institut supérieur des sciences islamiques (ISSI), M. Bencheikh est l’un des musulmans progressistes les plus connus en France. Né en 1961 à Djeddah (Arabie Saoudite), issu d’une famille d’imams algériens, Soheib Bencheikh a étudié la théologie islamique à l’université Al Azhar du Caire et a obtenu un doctorat en études religieuses de l’Ecole pratique des hautes études (EPHE) à Paris. En 1995, il est nommé grand mufti pour la ville de Marseille par Dalil Boubekeur, recteur de la Mosquée de Paris depuis 2003, il est membre du Conseil français du culte musulman (date de sa création). M. Bencheikh n’est pas un chef religieux, mais il est engagé dans un combat antifondamentaliste. Il adhère aux valeurs de la démocratie et de la laïcité et les défend avec vigueur. Il plaide pour que les musulmans de l’Europe vivent en citoyens dans la société européenne par une adoption sans précondition des lois civiles. M. Bencheikh dénonce la dérive wahhabite et salafiste. Il est en outre très connu pour sa participation aux dialogues interreligieux. Il est l’auteur de Les Grandes Religions et Marianne et le Prophète : l’Islam dans la laïcité. Il est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la décennie de la culture de paix et de non-violence. Il prône une réforme de l’Islam passant par « un travail de désacralisation, par une relecture des textes à la lumière de l’intelligence moderne ». Le 16 février 2004, un manifeste est publié dans le quotidien Libération pour une « laïcité vivante » signé par des femmes et hommes de culture musulmane - croyants, agnostiques, ou athées - « contre la misogynie, l’homophobie, l’antisémitisme et l’Islam politique ». Le 4 mai 2006 à Marseille, il annonce sa candidature à l’élection présidentielle de 2007 pour dénoncer la peopolisation du débat politique. Il devient ainsi le 17e candidat officiel, mais ne sollicite pas les 500 signatures requises.

Aziri M.
El watan

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
vieux schnock

avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Dim 10 Fév - 16:05

Nedjma a écrit:
D'abord, ce n'est pas lui qui a choisi ce pseudo, c'est moi qui l'ai appelé comme ça, avant, il s'appelait Pense-bête, ce qui n'est pas mieux...
Et puis, comme avant, on avait abrégé PB, aujourd'hui, c'est VS pour les intimes...
Et si tu n'arrêtes pas de faire de la chaklala, Natnit, je vais te changer ton pseudo, parce qu'il n'est pas plus pratique que Vieux Schnock

Mais bon, comme je ne suis pas piquée, et de plus, j'ai le sens de l'humour, et de plus, je reconnais que VS a l'esprit rationnel et cartésien, après tout, il est issu de ce peuple intelligent et super développé que sont les Français, je reviens à notre sujet, qui est l'islam.

c'est connu les français peuvent être découpés en rondelles et ont des pectoraux super développés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melo-dy
Collaboratrice
avatar

Nombre de messages : 16199
Age : 62
Localisation : Stoneham
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Dim 10 Fév - 17:29

Ben je vous lis et je me dis: c est moins compliqué de comparer
un ours noir à un Grizzli..........

Voila Embarassed

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 31422
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Dim 10 Fév - 17:43

Il ne s'agit ni de pectoraux, ni de grizzlys

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Lun 11 Fév - 13:50

je trouve cette interview de bencheikh très intéressane.

ça rejoins tout à fait ma position.
Revenir en haut Aller en bas
yeti
Femme en action
avatar

Nombre de messages : 606
Localisation : Yvelines (région parisienne)
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   Lun 11 Fév - 21:13

Je le suis sur quelques points comme le malaise des jeunes, sur sa description de notre cher président et sur les "brillants éléments" du CFCM (de l'ironie biensûr).

mais je ne suis pas d'accord sur d'autres :

Soheib Bencheikh a écrit:
Personnellement, j’étais déçu. Afficher que l’Europe a des « racines chrétiennes » c’est peu pour moi. Il va de soi qu’une telle déclaration vise à exclure d’abord la Turquie et la maîtrise, voire même l’assimilation totale de la minorité musulmane. L’argument est décevant parce que moi-même j’ai toujours pensé que le christianisme est à l’origine du monde entier.

Le christianisme n'est pas à l'origine du monde, c'est nier les autres civilisations, religions pas forcément monotéïstes, les autres cultures et sagesses (comme le boudhisme ) qui n'ont rien à voir avec le christanisme, ni les livres sacré. Toujours cette idée réductrice de la pensée musulmane où tout tourne autour des religions du livre....

Soheib Bencheikh a écrit:
L’Islam lui-même est d’origine aussi chrétienne : il est la continuité des deux grandes religions avant lui et si vous coupez les racines juive et chrétienne à l’Islam, il est hybride, une invention.


l'islam n'est pas d'origine chrétienne même si le coran le dit (d'ailleurs ce n'est pas parce que le coran dit quelque chose que celle-ci doit être la vérité)
Au contraire, l'islam est un retour au judaïsme, il fait la rupture avec le christianisme en affirmant que le christ n'est pas dieu et en niant catégoriquement la trinité. Je ne vois pas comment il peut en être après la continuité..

Soheib Bencheikh a écrit:
Les chrétiens sont nommés dans le Coran comme « musulmans ». Les « apôtres » de Jésus, « Al Haourioun » se revendiquant eux-mêmes dans le Coran comme « musulmans ».


c'est de l'auto-justification qui n'a aucun sens et ne peut en aucun cas prouver quoi que ce soit.. le coran dit... ridicule

Soheib Bencheikh a écrit:
Le christianisme européen lui-même est d’origine orientale. Le fondateur de l’Eglise catholique latine est l’Algérien Saint Augustin. Le premier juriste catholique de droit canon est Tertullien, il est Tunisien et j’en passe.

Saint augustin est un berbère chrétien qui a vécu sous l'empire romain, dans une ville qui se trouve aujourd'hui algérienne.... Il n'est pas algérien
Tertulien est aussi un berbère chrétien carthagénois , il n'est pas tunisien..

D'ailleurs peu importe, tout ça ne contredit pas le fait que l'europe est chrétienne ou d'histoire et de construction chrétienne. Je ne comprends vraiment pas ce qu'il bveut démontrer par ça..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Formation religieuse en France   

Revenir en haut Aller en bas
 
Formation religieuse en France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Appel pour les lauréats du centre de formation
» Formation bibliothécaire
» Formation obligatoire hygiène et salubrité
» déformation des pieds
» formation médiat ou dut métier du livre en année spéciale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: La vie de tous les jours :: Actualité et actualités-
Sauter vers: