Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 une vraie cata !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elisa
Grande Femme en Action
avatar

Nombre de messages : 1366
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: une vraie cata !   Lun 17 Déc - 11:41

EL WATAN 17 décembre 2007

La grève des laitiers s’étend à l’ensemble du pays
L’inquiétude des ménages
La cessation d’activité de production de lait en sachet par les transformateurs risque de durer dans le temps, étant donné que jusqu’à présent aucune solution concrète n’a été apportée par les pouvoirs publics.

La réunion qui a regroupé hier ces opérateurs et les responsables de l’Office national interprofessionnel du lait (ONIL) n’a pas abouti à des résultats de nature à pousser les concernés à reprendre la production. L’ONIL a proposé aux industriels du lait un projet de convention qui devrait lier cet organisme à ses clients pour l’approvisionnement en poudre de lait. Mais de l’avis des transformateurs, il ne s’agit là que d’une mesure conjoncturelle qui ne règle pas leurs problèmes de façon définitive. Selon l’un d’entre eux, de nombreuses unités travaillent à perte, elles sont actuellement déficitaires et vivent une véritable asphyxie financière du fait qu’elles n’ont pas perçu les subventions accordées par l’Etat et qui sont, selon eux, non adaptées aux fluctuations du prix de la poudre de lait sur le marché international. Pour eux, la valeur de la subvention doit être ramenée à au moins 25 DA par sachet de lait au lieu de 15 DA actuellement. L’arrêt de production des transformateurs de lait au nombre de 90 répartis sur le territoire national s’est traduit par une tension intenable sur le marché du lait en sachet. Les consommateurs ressentent de plus en plus les effets de cette pénurie et faute de pouvoir se procurer cet aliment de base, ils sont contraints de se rabattre sur le lait UHT ou en poudre instantané qui, évidemment, coûtent beaucoup plus cher. Le sachet de lait au prix administré est devenu un luxe. Le pouvoir d’achat déjà lourdement érodé par la rentrée sociale, le Ramadhan et la cherté de nombreux autres produits de base prend encore un coup. La crise du lait et avant elle celle de la pomme de terre, de la semoule, de l’huile et de bien d’autres denrées alimentaires ne sont en fait que l’arbre qui cache la forêt. Il s’avère, en effet, que les citoyens sont de moins en moins en mesure de faire face à cette poussée inflationniste. Les revenus des ménages sont trop bas pour faire face à toutes ces dépenses. Le paradoxe d’un pays riche et d’une population pauvre. Les Algériens ne se préoccupent plus de la hausse du prix du baril de pétrole qui constitue la principale source de revenus de l’Algérie, car ils ont constaté que le changement de cette donne n’influe nullement sur leur quotidien. Leurs maigres salaires ne sont même plus suffisants pour couvrir les besoins les plus élémentaires. La classe moyenne telle que désignée par le jargon des économistes se dissout sous l’effet d’une paupérisation avancée grossissant les rangs des couches défavorisées. Les hautes autorités du pays sont appelées dans ce contexte à réagir sur le front social afin d’éviter que cette situation ne dégénère tant le mécontentement au sein de la population va crescendo. Les augmentations de salaires au compte-gouttes ont démontré leur impact limité sur l’amélioration du pouvoir d’achat des citoyens. Ces derniers aspirent à avoir des revenus qui leur permettront de vivre décemment.

Nora Boudedja


La vie chère devient une vraie cata en algérie ! Les prix des denrées sont quasiment les memes qu'en france et meme parfois plus chères alors que les gens gagnent parfois un dizième de ce que nous gagnons nous ici ! Vous imaginez ???? De la folie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30167
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: une vraie cata !   Sam 22 Déc - 23:36

Ca me fait penser aux années 1970-80 où il y avait des pénuries de tout... on avait du lait en poudre importé d'Allemagne, de France et de Hollande... on était obligé de faire des réserves et des stocks... il y avait des arrivages... dans des boîtes bleues marque LAHDA, mais le contenu était différent selon le pays exportateur... et le lait hollandais était infect... mais on n'avait pas le choix...
Et il n'y avait pas de pommes de terre... pas de fruits... pas de beurre... apparemment, c'est la même chose maintenant...

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: une vraie cata !   Ven 28 Déc - 14:52

mon mari m'a parlé de ces fameuses pénuries des années 70/80. il m'a expliqué le café coupé à la farine de poix chiches, les pénuries organisées de tomates.....et il m'a raconté ce jour formidable dans sa vie d'ado en 1988: LE SACCAGE DU SOUK EL FELLAH. ça c'est un souvenir d'une journée pas comme les autres, de lâchage total et inconditionnel! :018:
Revenir en haut Aller en bas
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30167
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: une vraie cata !   Sam 29 Déc - 21:12

Les Souk el fellah, ça, c'était une chose!!!!
Ils étaient pratiquement toujours vides, et de temps en temps, il y avait un arrivage de quelque chose... Alors, les gens y allaient le matin très tôt, ils faisaient la queue (en Algérie, ils disaient "faire la chaîne"), et souvent, personne ne savait ce qu'il y avait à acheter... comme on manquait de tout, les gens étaient prêts à tout acheter... quitte à stocker pour le cas où... et alors, imaginez un peu, on voulait acheter quelque chose de nécessaire, et le vendeur obligeait les clients à prendre autre chose... complètement inutile... par exemple, un manche à balai sans balai ou une bêche alors que les gens habitaient dans un F2 au 5ème étage... ou... ou... ou... et quand ils disaient: Bon, je paie cette bêche ou ce rateau ou... mais je ne le prends pas... c'était encore pire... ils étaient obligés!
Maintenant, on peut en rire, mais avant les gens ne riaient pas... C'était vraiment affreux...

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: une vraie cata !   

Revenir en haut Aller en bas
 
une vraie cata !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les objets nécessaires à l'homme....et dans la vraie vie
» Vraie fausse manif de droite
» Omelette bizontine, la vraie !
» Céline ? Une vraie blonde....
» La "vraie" Normandie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: La vie de tous les jours :: Actualité et actualités-
Sauter vers: