Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fonte record des glaces arctiques pendant l'été 2007

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Simply
Collaboratrice


Nombre de messages : 5885
Age : 44
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Fonte record des glaces arctiques pendant l'été 2007   Lun 17 Déc - 9:24

Fonte record des glaces arctiques pendant l'été 2007
Les glaces arctiques ont connu une fonte spectaculaire et sans pareil pendant l'été 2007 par comparaison aux années précédentes, ont indiqué cette semaine des scientifiques américains lors d'une conférence. "Le taux moyen de perte de glace de la banquise arctique au cours des étés jusqu'en 2006 était en moyenne équivalent à la superficie de l'état de Virginie occidentale (62.809 kilomètres carré), et durant l'été 2007 il a été multiplié par 30, une surface représentant la taille de l'Alaska (1,7 million de km2)", soit plus de trois fois la taille de la France, a expliqué jeudi l'océanographe américain Michael Steele.

M. Steele a été l'un des chercheurs à faire une présentation sur ce sujet mercredi à la conférence annuelle de l'American Geophysical Union (AGU) à San Francisco (Californie, ouest). "C'est un énorme recul des glaces", a-t-il commenté. La banquise arctique ne recouvrait plus au cours de l'été que 4,13 millions de km carrés, la superficie la plus petite des temps modernes, avait souligné mercredi Wieslaw Maslowski, océanographe de l'école navale de Monterey en Californie, un autre intervenant à la conférence de l'AGU. Les glaces arctiques pourraient ainsi complètement disparaître pendant les trois mois d'été d'ici 2013, a-t-il dit.

Température élevée
Tout en se refusant à faire la même projection, Michael Steele, océanographe à l'université de l'Etat de Washington à Seattle (nord-ouest) a relevé que l'océan arctique n'avait jamais été aussi chaud en été. "Cet océan a connu une élévation de température sans précédent de cinq degrés Celsius au-dessus de la moyenne, ce qui est énorme", a-t-il dit. Dans les zones arctiques où la glace perdure habituellement l'été, la hausse de température a été "de deux ou trois degrés au-dessus de la moyenne", a précisé ce scientifique. En Alaska, les températures ont atteint durant l'été 12 à 13 degrés Celsius. "On n'avait jamais vu cela avant", insiste Michael Steele qui a basé ses recherches sur des données historique remontant à un siècle, fournies par différents instruments placés à différents endroits de l'océan et aussi avec des mesures satellitaires.

Comme les autres scientifiques l'ont expliqué à la conférence de l'AGU, le réchauffement de l'océan arctique a été auto-entretenu avec les eaux plus chaudes de l'Atlantique et du Pacifique qui remontent vers le nord, accélérant la fonte des glaces. Mais le réchauffement climatique, dû aux émissions de gaz à effet de serre d'origine humaine, "est fondamentalement responsable du fait que la banquise devient plus fine et donc plus vulnérable aux vents qui poussent au loin les glaces d'Alaska et de Sibérie orientale" les faisant fondre plus vite, a relevé l'océanographe de l'université de Washington. "C'est un fait que les glaces arctiques disparaissent et que l'océan absorbe plus de lumière solaire", a ajoute M. Steele. (afp)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simplylife.canalblog.com/
Simply
Collaboratrice


Nombre de messages : 5885
Age : 44
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Fonte record des glaces arctiques pendant l'été 2007   Lun 17 Déc - 9:26

Des experts nient encore le facteur humain dans le réchauffement climatique



Envers et contre tous, une poignée de scientifiques américains irréductibles persistent, courbes et chiffres à l'appui, à rejeter l'importance du facteur humain dans le réchauffement climatique, résultat selon eux de phénomènes naturels. Ces conclusions sont en totale contradiction avec celles du groupe intergouvernemental d'experts sur le changement climatique des Nations unies (GIEC), pourtant basées généralement sur les mêmes données. Dans leur dernier rapport, les experts du GIEC estiment à plus de 80% les probabilités que le facteur humain, à savoir la combustion d'hydrocarbure et les gaz à effet de serre qu'elle produit, soit responsable du réchauffement du climat depuis un siècle, dont selon eux les conséquences sont potentiellement catastrophiques.

Contribution humaine négligeable
Ils citent la montée du niveau des océans résultant de la fonte des glaces polaires et la multiplication des perturbations climatiques comme les cyclones. "L'observation des données (réelles) du réchauffement du climat, en comparant les évolutions des températures à la surface du globe et dans l'atmosphère, ne montre pas de caractéristique d'une montée des températures provoquée par l'effet de serre atmosphérique", affirme David Douglass un climatologue de l'université de Rochester (New York, nord-est). Il est le principal co-auteur d'une étude publiée dans l'édition de décembre de la revue britannique "The International Journal of Climatology of the Royal Meteorological Society". "La conclusion, souligne cet expert, est que la contribution humaine par l'accroissement des émissions de dioxyde de carbone (CO2) et des autres gaz à effet de serre est négligeable".


En effet, explique John Christi, co-auteur de l'étude, climatologue de l'Université d'Alabama (sud), une comparaison de l'évolution des températures recueillies par satellites et des ballons montrent que la tendance au réchauffement atmosphérique n'excède pas celle observée à la surface du globe. Les modèles du GIEC indiquent au contraire une hausse des températures atmosphériques de deux à trois fois plus grande qu'au sol, ce qui selon John Christi ignore les effets refroidissant des nuages et de la vapeur d'eau.

Pour Fred Singer, professeur de climatologie à l'Université de Virginie (est) qui a aussi contribué à cette étude, "la tendance actuelle s'inscrit dans un cycle naturel de réchauffements et de refroidissements du climat depuis des millénaires que l'on peut lire dans les carottes glaciaires, les couches sédimentaires des fonds marins ou dans les stalagmites.""La question de savoir si les humains peuvent ou non produire un changement du climat est importante et n'est pas encore résolue", a-t-il toutefois dit vendredi lors d'une présentation au Club national de la presse à Washington. "On peut seulement y répondre avec des prélèvements de données réelles" et non pas avec des modèles théoriques, a ajouté ce climatologue.

Chiffres ambigus
Et ces chiffres sont ambigus, ajoute-t-il. A titre d'exemple, les relevés de températures montrent que le climat terrestre s'est réchauffé entre 1900 et 1940, bien avant que l'humanité brûlent les énormes quantités d'hydrocarbures d'aujourd'hui. Ensuite, alors que la combustion de pétrole et de charbon augmentaient, le climat s'est refroidi entre 1940 et 1975, souligne l'expert notant que ces données ne collent pas avec le modèle du GIEC. Selon lui, les variations des vents solaires et du champ magnétique terrestre ont plus d'impact sur les formations nuageuses et la lumière solaire atteignant la Terre qui sont des facteurs déterminants pour les températures. (7s7)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simplylife.canalblog.com/
Elisa
Grande Femme en Action


Nombre de messages : 1366
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: Fonte record des glaces arctiques pendant l'été 2007   Lun 17 Déc - 11:36

Ils le nient forcement, il y a les raisons économiques là dessous ! Tant pis pour le reste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fonte record des glaces arctiques pendant l'été 2007   Lun 17 Déc - 19:22

Elisa a écrit:
Ils le nient forcement, il y a les raisons économiques là dessous ! Tant pis pour le reste !

Tout à fait d'accord avec toi Elisa!

Ce qui me tue c'est que l'augmentation de la fréquence des cyclones est justement causé par le rechauffement de l'eau de mer!!!!!
031
Revenir en haut Aller en bas
Nedjma
Admin


Nombre de messages : 28082
Age : 62
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Fonte record des glaces arctiques pendant l'été 2007   Lun 17 Déc - 21:25

Ehhhh les filles, arrêtez de vous exciter comme ça... vous n'avez pas remarqué que le réchauffement c'est ici dans les pays qui étaient avant des pays froids... maintenant, il neige dans les pays du sud... et il l'hiver est doux dans les pays du nord... ce n'est que justice, non?
Mais demandez à nos amies du Québec quel temps il fait chez elles? Neige, neige, neige et re-neige...
En Algérie, il neige aussi... ma mère me l'a dit hier...
alors...
Moi chuis contente qu'il ne neige pas chez nous...

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Elisa
Grande Femme en Action


Nombre de messages : 1366
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: Fonte record des glaces arctiques pendant l'été 2007   Mar 18 Déc - 7:10

mais nedjma il neige tous les ans en algérie, tout dépend où. A l'est c'est chose commune et sur les sommets aussi ! Chez mes beaux parents il neige chaque hiver et parfois des bonnes couches et pourtant ils ne sont qu'à 120 kms d'alger. La différence c'est qu'il ne gèle pas et la neige ne tient pas comme chez nous, elle fond très vite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nedjma
Admin


Nombre de messages : 28082
Age : 62
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Fonte record des glaces arctiques pendant l'été 2007   Mar 18 Déc - 15:43

Les américains ont les cyclones, nous on a les ouragans...

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fonte record des glaces arctiques pendant l'été 2007   Sam 22 Déc - 19:07

Nedjma a écrit:
Ehhhh les filles, arrêtez de vous exciter comme ça... vous n'avez pas remarqué que le réchauffement c'est ici dans les pays qui étaient avant des pays froids... maintenant, il neige dans les pays du sud... et il l'hiver est doux dans les pays du nord... ce n'est que justice, non?
Mais demandez à nos amies du Québec quel temps il fait chez elles? Neige, neige, neige et re-neige...
En Algérie, il neige aussi... ma mère me l'a dit hier...
alors...
Moi chuis contente qu'il ne neige pas chez nous...

Justement, tous les climats commencent à être sacrément chamboulés avec des conséquences dramatiques à tous les niveaux (flore, faune, retentissements économiques,...), et ce n'est que le début!
Quelle planète laisserons-nous à nos enfants (bon j'en ai pas, mais la question n'est pas là)?
Je ne veux pas être alarmiste mais franchement il y a vraiment de quoi s'inquiéter très très sérieusement, hélas.
Revenir en haut Aller en bas
Simply
Collaboratrice


Nombre de messages : 5885
Age : 44
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Fonte record des glaces arctiques pendant l'été 2007   Lun 14 Jan - 9:34

La fonte des glaces de l'Antarctique s'est accélérée
La fonte des glaces s'est accélérée de 75% en dix ans le long des côtes du continent antarctique, atteignant en 2006 quelque 192 milliards de mètres cubes, une quantité suffisante pour noyer sous 4,6 mètres d'eau l'ensemble des Pays-Bas, selon une étude publiée dimanche dans la revue Nature Geoscience.

Cette fonte des glaces est concentrée en aval des glaciers sur l'ouest du continent (132 milliards de m3 avec une marge d'erreur de plus ou moins 60 milliards) et la péninsule antarctique (60 milliards de m3 avec plus ou moins 46 milliards de m3 de marge d'erreur), ont constaté Eric Rignot, du Jet Propulsion Laboratory de la NASA et son équipe internationale de chercheurs.

Sur l'est du continent, en revanche, la calotte glaciaire est restée stable. Etalée sur l'ensemble de la surface des océans, la fonte de 192 milliards du mètres cubes de glace représente une élévation supplémentaire annuelle de 0,5 millimètre du niveau des mers, qui s'ajoute à la hausse due à l'expansion thermale, une masse d'eau étant plus volumineuse si elle est chaude.

Elévation minimale
Les experts internationaux sur le climat (Giec) ont, dans leur dernier rapport officiel remis en 2007, renoncé à extrapoler la hausse maximale du niveau des océans à la fin du siècle, du fait des incertitudes pesant sur la rapidité de la fonte des glaces du Groenland et de l'Antarctique. L'élévation minimale a été fixée à 18 centimètres jusqu'à la fin du siècle par le Giec, qui a renoncé à fixer une limite maximum, auparavant fixée à 59 centimètres.

Selon une étude de novembre du Climate Institute australien, le niveau des mers pourrait monter en cent ans de 1,40 mètre. Le réchauffement du pôle Nord est deux fois plus rapide que celui de l'ensemble de la planète. Les glaces de la région arctique, près du pôle nord, ont fondu à un rythme sans précédent l'an dernier, et le phénomène devrait s'amplifier du fait de la diminution de la réflexion des rayons du soleil sur la neige et la glace (albédo).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simplylife.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fonte record des glaces arctiques pendant l'été 2007   Aujourd'hui à 9:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Fonte record des glaces arctiques pendant l'été 2007
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RECORD
» "LE DEMOCRATE" journal indépendant
» Contraception pendant l'allaitement... et après
» SAP condamné à une amende record
» Ce que la maman ne peut manger pendant l'allaitement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: Santé, beauté, nature :: Nature et environnement-
Sauter vers: