Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les méduses, reines des mers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les méduses, reines des mers   Ven 7 Déc - 19:07

Des milliards de méduses qui déferlent sur un élevage de saumons et massacrent ses 100000 occupants en quelques heures. L'image tient du cauchemar. Et pourtant. L'aventure est réellement survenue la semaine dernière au large de l'Irlande du Nord. Et elle pourrait bien se reproduire de plus en plus souvent à l'avenir.

Les spécialistes des méduses rappellent que leur invertébré favori est chez lui en mer depuis 600 millions d'années. Et que ses concentrations immenses sont connues des marins depuis longtemps, puisqu'on en trouve la description chez Aristote déjà. Mais plus que le phénomène lui-même, c'est sa fréquence qui interpelle. Les invasions se multiplient depuis quelques années aux quatre coins du monde.

Des recherches menées en 2006 dans l'Atlantique Sud, au large de la Namibie, ont montré que les méduses pesaient désormais plus lourd dans la biomasse locale que les poissons. La même année, les autorités japonaises ont dû interdire la pêche au sortir de certains ports en raison de la prolifération de ces créatures, qui ont la mauvaise habitude de s'empêtrer dans les filets et de les briser sous leur poids, quand elles n'empoisonnent pas les poissons jusqu'à les rendre invendables. Dans le golfe du Mexique, les élevages de crevettes se trouvent de plus en plus menacés par des variantes locales géantes de ces invertébrés. Et de petites mers fermées comme la mer Noire ou la Baltique sont d'ores et déjà devenues «des soupes de méduses», selon l'expression de Jacqueline Goy, docteur ès Sciences à l'Institut océanographique de Paris. Quant à la Méditerranée, elle subit de fréquentes attaques contre ses plages. Jusqu'à inquiéter les milieux touristiques.

De la Sardaigne à l'Andalousie en passant par la Côte d'Azur, les stations balnéaires du littoral méditerranéen rivalisent de subterfuges pour écarter les indésirables: ici des filets de protection, là des systèmes d'alerte, numéros de téléphone gratuit à l'appui. Particulièrement active dans le domaine, la Direction générale des côtes du Ministère espagnol de l'environnement a récolté au cours du mois d'août dernier quelque 6580 kilos de méduses sur les plages des seules régions d'Almeria, de Grenade et de Malaga. Notamment des Pelagia noctiluca, l'espèce même qui s'est signalée la semaine dernière au large de l'Irlande du Nord.

Des milliers d'espèces de méduses recensées de par le monde, la Pelagia noctiluca est l'une des plus étudiées. Avec ses dix centimètres de diamètre, elle est beaucoup moins impressionnante que la Chrysaora achlyos, dix fois plus large. Et elle ne tue que très rarement, contrairement à la Chironex fleckeri, au venin foudroyant. Mais elle transmet un poison assez douloureux pour être la plus dangereuse de Méditerranée. «La toucher, c'est comme poser son bras sur une poêle brûlante», raconte l'une de ses victimes. Or, les recherches menées sur son compte ont révélé dernièrement qu'elle se multipliait tous les douze ans, pour pulluler quelques saisons durant avant de s'effacer. Mais voilà. Ses meilleurs spécialistes craignent que ces conclusions soient rapidement dépassées.

C'est que les conditions de vie des méduses sont en voie de rapide amélioration. La multiplication des Pelagia nocticula en Méditerranée a correspondu jusqu'ici à des pics de température et de salinité. Or le changement climatique n'a pas seulement pour effet de réchauffer les océans. Là où il réduit les pluies, il diminue aussi les quantités d'eau douce déversées dans les mers, avec pour résultat d'augmenter leur teneur en sel. Les fertilisants qui terminent leur course au large des grands estuaires produisent par ailleurs une soupe de nitrogènes et de phosphates dont ces invertébrés raffolent. Enfin, la surpêche dont l'homme se rend coupable accélère leur développement, en éliminant aussi bien leurs prédateurs que leurs concurrents pour la nourriture (le plancton). C'est le cas notamment en Méditerranée, où leurs principaux ennemis, la tortue caouanne et le thon rouge, sont au bord de l'extinction.

Certains biologistes en sont convaincus: avec la disparition des espèces désirables, seules les plus résistantes et les moins attrayantes vont persister. Soit les méduses et les bactéries, qui sont à la mer ce que les rats et les cafards sont à la terre ferme. Une vision trop pessimiste? Dans certaines mers, c'est déjà une réalité.

Source: Le Temps, 24 novembre 2007
Revenir en haut Aller en bas
Simply
Collaboratrice


Nombre de messages : 5885
Age : 44
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Les méduses, reines des mers   Ven 7 Déc - 19:38

Beurk !

et bien c'est la première foi que j'enttends parler de ce phénomène !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simplylife.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les méduses, reines des mers   Ven 7 Déc - 20:01

Ah non pas moi, c'est une plaie ces trucs!

Nous sur la bato on remarque déjà que chaque année il y en a plus...

J'ai lu un autre article où le mec (le chercheur quoi) dit que dans 10 ans les plages auront tous des filets anti-méduses, et que le tourisme se développera dans ce sens: les plages où il y aura pas de filets n'auront plus de succès!

Sinon un autre truc: les méduses géantes! C'est à vomir! Tiens je vais essayer de retrouver cet article. Au Japon ils bouffent des méduses géantes maintenant (aaaaargh, les photos!!!) car il y a eu envahissement et du coup il y a moins de poisson, donc ils se rabattent sur ça!
Et moi qui voulais arriver au Japon en bato un jour...
Revenir en haut Aller en bas
Simply
Collaboratrice


Nombre de messages : 5885
Age : 44
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Les méduses, reines des mers   Ven 7 Déc - 21:12

ça par contre je savais que les japonnais en mangé !!!

là ou je vivait avant (côte atlantique )il y avait toujours la péridode méduse de l'été ! et petite avec mes amis ont avait un jeux débile qui consité à les attraper pour les crever !

j'en ai déjà vu des géantes, lorsque plus tard on se faisait des petites sorties en bateau (louer sur le port ) avec mes amis !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simplylife.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les méduses, reines des mers   Ven 7 Déc - 21:27

Non mais faut voir les trucs chez les Japs, c'est hal-lu-ci-nant!
Puis t'imagines de bouffer ces trucs infectes????
Faut qu'on me paie pour ça et très cher en plus.
Faut que je retrouve cet article c'est trop horrible.

Au fait si j'ai un article avec des photos, comment ça marche pour l'insérer ici (sachant que j'ai des difficultés avec les tofs)?

Tiens, j'y pense aussi, forcément, moi avec mes centres d'intérêt nautiques, je vais surtout vous poster des articles qui font référence à la mer ici. Cela ne vous gonflera pas trop?
Revenir en haut Aller en bas
Simply
Collaboratrice


Nombre de messages : 5885
Age : 44
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Les méduses, reines des mers   Ven 7 Déc - 22:24

Pour simplement envoyer une photo qui est déjà sur le net :
tu cliques droit dessus puis tu recopies l'adresse url de l'image et ensuite tu la colles entre les balises images !

sinon moi la mer je suis preneuse. La première maison ou j'ai véu était sur une petite crique !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simplylife.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les méduses, reines des mers   Sam 8 Déc - 20:02

Chouf moi ces trucs affreux! Y en aura de plus en plus Shocked ....



Depuis le mois de juillet, des méduses géantes sont apparues le long des côtes du Japon. On les appelle les "Echizen Kurage", ou "méduse de Nomura". Elle peuvent atteindre 2 mètres de diamètre et peser jusqu'à 200 kilos.

Pour vous donner une idée visuelle de la taille de ces animaux, regardez la photo ci-dessous où vous pouvez voir une méduse de Nomura avec un plongeur à côté.



Cette invasion de méduses pose des problèmes énormes aux pêcheurs japonais. Le poids de ces méduse brise les filets ou broie les poissons pris avec eux. On cite le cas où trois mille méduses de Nomura ont été prises dans un seul coup de filet au large de Nyuzenmachi. Les poissons survivants ont été empoisonnés et couverts de gélatine.

On a déjà observé des invasions dans le passé, notamment en 1958, mais les invasions de 2002, 2003 et 2005 font dire à certains scientifiques de le réchauffement climatique pourrait être un facteur.
Revenir en haut Aller en bas
Simply
Collaboratrice


Nombre de messages : 5885
Age : 44
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Les méduses, reines des mers   Dim 9 Déc - 0:17

C'est horrible on dirait un film d'angoisse !!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simplylife.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les méduses, reines des mers   Aujourd'hui à 9:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Les méduses, reines des mers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paul Watson pirate des mers pour combattre les bateaux tueurs de baleines...
» La galette des Reines du Froum !
» Les Méduses, Illusion
» MERS-EL-KEBIR
» Que serait-il arrivé s’il y avait eu 3 “reines-mages” plutôt que 3 “rois-mages” ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: Santé, beauté, nature :: Nature et environnement-
Sauter vers: