Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yasmina Khadra: L'ambition de mieux faire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30827
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Yasmina Khadra: L'ambition de mieux faire   Jeu 15 Nov - 13:22

Je mets d'abord l'article, puis je reviendrai pour endiscuter.
N.


Yasmina Khadra nouveau directeur du CCA à Paris
L’ambition de mieux faire

Yasmina Khadra, de son vrai nom Mohamed Moulesshoul, est le nouveau directeur du Centre culturel algérien à Paris. Installé mardi après-midi par l’ambassadeur Missoum Sbih, l’écrivain sera-t-il le gestionnaire et l’animateur attendu d’une institution moribonde, réduite à sa plus simple expression.

Réussira-t-il à en faire le lieu de diffusion et de rayonnement de la culture algérienne, de ses expressions les plus diverses ? Parviendra-t-il à faire remplir au CCA « l’importante mission de contribution à une meilleure connaissance de la culture algérienne ? », comme l’a rappelé l’ambassadeur Missoum Sbih, et en faire une vitrine culturelle de l’Algérie en France digne de ce nom ? « Ce ne sera pas une mince affaire », l’un et l’autre en conviennent, tant les tâches de remise à flot de structures en état de léthargie sont nombreuses et les attentes de prestations de qualité impérieuses. Le CCA était sans directeur depuis la nomination, il y a deux ans, de Taleb Bendiab à la tête de l’Institut du monde arabe. « Je ne m’attendais pas à cette nomination, le président a une grande ambition pour ce centre, il m’a confié la tâche de lifter l’image de la culture algérienne, torpillée, et permettre à des hommes de talent de rayonner », a indiqué Mohamed Moulesshoul. Beaucoup d’entre eux « ont été déçus », « ont perdu confiance ». « Cela va être difficile. » « Parce que j’ai été isolé, je sais que des écrivains vivent cet ostracisme. Ce centre leur appartient », a ajouté le nouveau directeur, puis il relève les « clichés » et « préjugés » qui entourent les hommes et femmes de culture algériens. « A chaque fois qu’une tête algérienne émerge, il faut qu’elle appartienne au diable et à ses suppôts, on peut échapper à cette approche scélérate. » « Je suis la preuve que le talent algérien peut s’imposer. » Ne va-t-on pas perdre l’écrivain ? « Mes cinq plus grands livres, je les ai écrits quand j’étais engagé dans la lutte antiterroriste. Si me consacrer à d’autres auteurs est plus important qu’écrire je le ferai. » Et pourquoi pas, concilier les deux. Yasmina Khadra ajoute que son roman en cours a pour trame la réconciliation entre Français et Algériens. A-t-il eu carte blanche pour accomplir sa mission de directeur du CCA ? A-t-il reçu une feuille de route ? lui a-t-il été demandé. « La carte blanche, pour moi, ce sont les moyens. » « Je n’ai pas de feuille de route. C’est la première fois depuis l’indépendance de l’Algérie qu’un président de la République confie une responsabilité à un écrivain qui n’est pas du sérail. » Ce qu’il compte faire en tout premier lieu ? « Je veux d’abord voir comment ce centre fonctionne, voir où sont ses points forts, ses points faibles, comment le renforcer sur le plan humain et matériel. » L’intervention de l’ambassade se limitera à aider le directeur à mettre en place les structures institutionnelles du centre et à son fonctionnement dans de bonnes conditions, a précisé l’ambassadeur Missoum Sbih et il a ajouté qu’un conseil d’orientation qu’il préside a pour mission de tracer les grandes orientations du centre. L’ambassadeur a aussi indiqué avoir envisagé avec certains consuls qui disposent de locaux d’installer des antennes du CCA afin de prolonger les activités de celui-ci, partant du constat que les visites qu’il a effectuées dans les 18 représentations consulaires algériennes dans l’Hexagone ont montré combien « la communauté algérienne se sent frustrée de ne pas pouvoir participer au rayonnement culturel national ». « Il faut éviter que les effets bénéfiques de l’année de l’Algérie en France ne se perdent. » Le CCA n’a pas pour ambition de s’adresser uniquement aux ressortissants algériens, il doit viser également un public français, voire diversifié.

Nadjia Bouzeghrane
El watan

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30827
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Yasmina Khadra: L'ambition de mieux faire   Mer 27 Fév - 14:25

Nommé à la tête du CCA
Yasmina Khadra “refuse d'appartenir au système”
Par :Rubrique Radar


Nommé récemment à la tête du Centre culturel algérien à Paris, l'écrivain Mohamed Moulessehoul (Yasmina Khadra) a offert une réception aux artistes vivant dans la capitale française. Il y avait les réalisateurs Merzak Allouache et Okacha Touita, la chanteuse Houria Aïchi et tant d'autres. Visiblement agacé par les critiques de ceux qui l'accusent d'avoir été récupéré par le pouvoir politique, il a répondu dans une petite allocution qu'il était libre comme le vent et qu'il n'appartenait à aucun système. Il a présenté le CCA comme un lieu appartenant à tous les Algériens et auquel il veut redonner une âme. Preuve d'une nouvelle ligne, Idir s'y produira bientôt en concert. Ce sera la première fois pour l'auteur de Vava Inouva qui vit en France depuis plus de 30 ans.

Liberté


J'aimerais bien aller le voir et l'écouter, Idir!

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yasmina Khadra: L'ambition de mieux faire   Jeu 28 Fév - 11:24

hs: j'ai vu 2 fois idir en concert dans des petites salles, c'était super. énervé

sinon pour khadra, j'ai pas trop d'opinion quant à cette nomination.

c'est vrai que ça donne l'impression qu'il a tourné la veste mais bon....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yasmina Khadra: L'ambition de mieux faire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yasmina Khadra: L'ambition de mieux faire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yasmina Khadra: L'ambition de mieux faire
» yasmina khadra
» De Camus à Yasmina Khadra
» Il vaut mieux faire le boucher que le veau !
» Pour mieux dormir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: La vie de tous les jours :: Actualité et actualités-
Sauter vers: