Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L’Etat français veut encadrer la construction des mosquées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nedjma
Admin
avatar

Nombre de messages : 30167
Age : 63
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: L’Etat français veut encadrer la construction des mosquées   Lun 22 Oct - 17:40

Enquête-Islam

L’Etat français veut encadrer la construction des mosquées

La ministre de l’Intérieur avait ainsi précisé que « L’Etat aidera la Fondation à élaborer un schéma directeur pour le développement des lieux de culte en fonction des données démographiques », argumentant que « l’Islam de France mérite un engagement fort de l’Etat ».

Les mosquées devraient se multiplier ces prochaines années en France, particulièrement dans le grand quart sud-est du pays. L’été y a été émaillé, de juin à septembre, de plusieurs informations sur ce sujet avec des levées de boucliers parfois très fortes, comme à Marseille et Annecy. C’est dans cette dernière ville de Haute-Savoie que s’est développé le plus âpre contentieux. Après celle de Paris, la première mosquée d’Annecy fut la deuxième officiellement installée en France. On était en 1978. Depuis, la communauté musulmane a pris de l’importance. Le projet d’une grande mosquée a fleuri ces dernières années pour un budget de 3,6 millions d’euros et 18 mois de travaux, grâce à un accord entre la ville et le diocèse, pour le terrain. Elle doit être construite sur l’emplacement de l’ancienne, qui avait subi une tentative d’incendie en mars 2004, et qui ne peut accueillir que 140 personnes.

Opposition affirmée

Le projet a reçu le soutien des représentants des pays de la conférence des pays islamiques, venus spécialement rendre visite au maire, en présence du préfet. Mais rien n’est facile, et il faut compter avec l’opposition affirmée. Les riverains accusent notamment la municipalité d’avoir vendu les terrains à un prix inférieur à ceux du marché. Ils dénoncent une subvention dissimulée. A la fin août, le juge des référés du tribunal administratif de Grenoble a suspendu l’exécution du permis de construire de la nouvelle mosquée pour une autre raison : aucune place de stationnement supplémentaire n’est prévue, alors que la mosquée pourra accueillir un millier de personnes. Le tribunal devra statuer sur le fond dans les prochains mois. A Marseille, le 15 septembre, c’est le parti MNR, de l’ex-FN Bruno Mégret, qui a déposé un nouveau recours devant le tribunal administratif pour faire annuler la délibération du conseil municipal de juillet dernier qui donnait le coup d’envoi au projet de la grande mosquée. En avril, sur requête de l’extrême-droite, le tribunal avait annulé une précédente délibération, estimant que les élus n’avaient pas suffisamment été informés sur le plan de financement de l’édifice. Une nouvelle délibération avait donc été votée le 16 juillet, laquelle faisait passer la redevance concernant le terrain loué pour 50 ans par l’association musulmane, de 300 euros annuels à 24000 euros. Le bâtiment aurait une emprise au sol de 2550 m2, et, au moins, un minaret de 25 m. « Dans cette ville, et tant que je serai le maire, tout le monde a droit à un lieu de culte significatif », a déclaré Jean-Claude Gaudin. Facile à dire, beaucoup moins à concrétiser.

D’autres projets en cours

Dans la banlieue de Grenoble, capitale du Dauphiné, pas moins de trois projets sont en cours, dont celui de Saint-Martin d’Hères. L’association cultuelle locale devait profiter du Ramadhan 2007 pour lancer un appel de fonds pour le projet d’achat d’un terrain pour la somme de 850 000 euros, et pour les travaux (130 000). Le local aura une surface de 800 m2. A Echirolles, dans un bâtiment industriel situé dans la zone du Rondeau 3000 m2, un local de 1300 euros est en voie d’être réalisé pour accueillir jusqu’à 1200 personnes. L’achat s’élève à 700 000 euros, tout comme le coût des travaux d’aménagement. Ce nouveau lieu de culte n’est pas encore officiellement en fonction, mais à l’occasion du Ramadhan, l’Association des musulmans d’Echirolles (Ame) a eu l’autorisation de l’ouvrir provisoirement. A Villefontaine enfin, en attendant la fin de la construction de leur mosquée (il manque 300 000 euros), les musulmans disposeront cette année d’une grande salle au centre œcuménique pour y effectuer la prière du soir du Ramadhan, à l’invitation des églises catholiques et évangéliques. Jusqu’à présent, ils se réunissaient dans un gymnase municipal. A Annonay (Ardèche), la question du lieu de culte a rebondi cet été lorsque l’appel de la Ville, refusant la construction d’une mosquée, avait été rejeté par la cour administrative d’appel de Lyon, après que le tribunal administratif dans un premier temps avait donné raison à la mairie. Ce qui signifiait que les porteurs (turcs) du projet de centre cultuel et socio-culturel musulman pourraient, à nouveau, déposer une demande de permis de construire. Pour 1745 m2de surface. A Valence, chef-lieu de la Drôme, le conseil municipal a donné un avis de principe pour l’agrandissement de la mosquée dans le quartier de Fontbarlettes. A Montélimar, deuxième ville du département, un projet d’un important lieu était annoncé à la mi-septembre dans une localité où, uniquement, des petites salles servent de lieu de prière. A Avignon enfin, chef-lieu du Vaucluse, le conseil municipal a voté la mise à disposition par la ville, d’anciens locaux de l’ANPE acquis pour 335 000 euros à l’Association cultuelle des Français musulmans de Vaucluse, qui y aménagera une mosquée nouvelle.

Walid Mebarek
El watan

_________________
On ne naît pas femme, on le devient (Simone de Beauvoir)


http://manar-buchladen.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nedjma.canalblog.com/
 
L’Etat français veut encadrer la construction des mosquées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blogger, supôt de l'Etat Français ?
» Le nouveau livre de François Bayrou
» Région française
» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires
» Jaynet Kabila met en garde contre toute modification de l’article 220 de la constitution, et veut aussi le départ de son frère, Joseph Kabila en 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: Femmes d'action :: Traditions, sexualité et histoire du Maghreb et du Monde-
Sauter vers: