Femmes en action

Forum pour femmes modernes et actives de toutes origines et cultures
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La grève des transports du 18 octobre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inès
SuperFemme en action


Nombre de messages : 2910
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: La grève des transports du 18 octobre   Mer 17 Oct - 23:29

Ca y est c'est parti ! J'ai un gréviste à la maison Petitspains , c'est la première fois qu'il fait grève.
Donc apparemment ça va durer vendredi aussi et ensuite suivant les négociations, ils remettront ça dans 2 semaines et là ça risque de faire comme celle de 95 !
Les 2 trains que je prends pour aller travailler sont le A et le B, trafic quasi nul :051:


A l’approche du 18 octobre, décrété journée noire, la FNAUT a souhaité lundi que la grève soit courte et a demandé une bonne information des voyageurs.
Une chose est sûre : la grève sera très suivie, selon la SNCF. Et la «galère» a commencé dès 20h, mercredi. Le point pour y faire face.

TRANSPORT FERROVIAIRE

Trafic RATP:
Les huit syndicats de la Régie appellent à la grève. Le trafic sera donc «très fortement perturbé sur l'ensemble du réseau» de bus, métro, RER et tramway, a déclaré mardi la RATP.

Sur la ligne 14, le trafic sera normal. Sur les lignes 1, 4 et 6, entre 15 et 25 % de trafic sera assuré. Sur les autres lignes, quelques trains en circulation ou quasi-nul. Un numéro vert a été activé le 0.800.15.11.11, pour informer les usagers. Elle propose un service du suivi du trafic en temps réel sur son site.

Bus et tramway: 15% du trafic assuré

Ligne A : Quasi nul. Interconnexion suspendue à Nanterre Préfecture
Ligne B : Quasi nul. Interconnexion suspendue à Gare du Nord

Trafic SNCF :
Au total, seulement 10% des trains devraient circuler. Les lignes TGV seront également affectées. Toutes les informations sur le trafic en temps réel.

RER D :
La ligne «pourrait être fermée par sécurité» jeudi, en raison d'une quasi paralysie du trafic, a indiqué lundi à l’AFP Fabien Villedieu, délégué SUD Rail.

Gare Montparnasse:
Les trains à destination ou en provenance de Saint-Quentin-en-Yvelines desserviront toutes les gares. Il y aura un train tous les quarts d’heure, de 6h à 9h et de 17h à 20h.

Gare Saint-Lazare:
Les trains à destinations ou en provenance d’Argenteuil desserviront toutes les gares sauf celle de Pont-Cardinet. Il y aura un train tous les quarts d’heure de 6h20 à 10h20 et de 16h à 20h50.

Gare d’Austerlitz:
Les trains à destinations ou en provenance de Brétigny desserviront toutes les gares. Il y aura un train tous les quarts d’heure de 6h à 9h et de 17h à 20h.

Gare de Lyon:
Les trains à destinations ou en provenance de Combs-la-Ville Quincy desserviront toutes les gares sauf Maisons Alfort Alfortville, Le Vert de Maisons, Villeneuve Prairie et Villeneuve Triage. Il y aura un train toutes les demi-heures de 5h45 à 9h45 et de 16h45 à 20h45.

Gare du Nord:
Les trains à destinations ou en provenance d’Aulnay-sous-Bois desserviront toutes les gares. Il y aura un train tous les quarts d’heure de 6h à 9h30 et de 17h à 20h30.

Gare de l’Est:
Les trains à destinations ou en provenance de Chelles-Gournay desserviront toutes les gares. Il y aura un train toutes les demi-heures de 6h à 9h et de 17h à 20h.

«Toutes les autres gares seront fermées au trafic, selon un communiqué de la SNCF publié mercredi dans la presse. Aucun train ne circulera sur la ligne Paris/Roissy Charles de Gaulle.»

Toutes les informations sur le trafic en temps réel.

Seuls 47 TGV sur 700 seront en circulation. Le point sur les grandes lignes. Le trafic TER sera également très perturbé.

Lignes au départ de la Province :
Le point sur le trafic dans les locales de 20 Minutes (Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Strasbourg et Toulouse) c’est ici.

TRANSPORT AERIEN

Les aéroports d’Orly et de Roissy connaîtront quelques perturbations, selon la direction générale de l’aviation civile (DGAC), en particulier le premier. Il s’agira surtout de retards. Quelques vols pourraient être annulés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simply
Collaboratrice


Nombre de messages : 5885
Age : 44
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: La grève des transports du 18 octobre   Jeu 18 Oct - 9:27

j'aimerais bien savoir si il sont tous solidaires inès ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simplylife.canalblog.com/
Inès
SuperFemme en action


Nombre de messages : 2910
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: La grève des transports du 18 octobre   Jeu 18 Oct - 9:49

Comment ça simply, je ne comprends pas ta question. S'ils sont tous solidaires entre eux à la SNCF ou RATP ?

En tout cas j'ai entendu ce matin aux infos que pour Xavier Bertrand, la réforme sur leur régime de retraite n'est pas négociable. Faut donc s'attendre à avoir des grosses grèves dans les prochains jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simply
Collaboratrice


Nombre de messages : 5885
Age : 44
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: La grève des transports du 18 octobre   Jeu 18 Oct - 9:54

oui c'est ça je voudrais savoir si ils sont tous d'accord pour faire grève ou si certains trouvent normal les réformes des retraites, et souhaitent continuer de travailler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simplylife.canalblog.com/
Inès
SuperFemme en action


Nombre de messages : 2910
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: La grève des transports du 18 octobre   Jeu 18 Oct - 10:13

Je ne sais pas, je pense que ça dépend des métiers. Il y en a qui préféreront partir tôt et d'autres pas. Il y a des boulots cools à la SNCF et d'autres qui sont vraiment chiants.

J'en discutais hier soir avec mon mari, je lui ai dis : si on te propose de partir à la retraite à 50 ans, alors que tu as la pêche et que tu préfères travailler ! Bah forcément il me dit qu'il préfèrerait continuer à travailler, mais ce qu'ils veulent c'est qu'on leur laisse le choix servi

Franchement je comprends qu'ils se battent, ils ont raison de défendre leur beafteak, mais ils ne sont quand même pas à plaindre, faut pas pousser quand même !

Ce qu'il faut savoir, c'est qu'ils cotisent quand même 13 % de plus que nous pour leur retraite.

En tout cas ils ont l'air d'être tous solidaires...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa
Grande Femme en Action


Nombre de messages : 1366
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: La grève des transports du 18 octobre   Jeu 18 Oct - 11:46

donc ça confirme bien mes dires... ils cotisent plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inès
SuperFemme en action


Nombre de messages : 2910
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: La grève des transports du 18 octobre   Jeu 18 Oct - 14:38

oui je te le confirme.

Je regardais aux infos, il y en a un qui disait qu'il avait un travail galère, qu'il avait signé en connaissance de cause, mais qu'en contre partie, il savait qu'il partait à la retraite à 50 ans.

Ceux là je comprends qu'ils fassent grève, franchement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inès
SuperFemme en action


Nombre de messages : 2910
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: La grève des transports du 18 octobre   Jeu 18 Oct - 18:57

«On est prêt à repartir comme en 95»

Selon la direction générale de la police nationale, les manifestations ont rassemblé 150.000 personnes dans l'ensemble de l'Hexagone.

A Paris, les manifestants étaient 25.000, selon la CGT.

Les drapeaux des différentes centrales syndicales flottent dans le vent du boulevard Voltaire jeudi après-midi, dans le 11e arrondissement de Paris. CGT, FO, CFE-CGC mais aussi Sud ou Unsa, tous sont là pour manifester contre la réforme des régimes spéciaux de retraite. A l'avant de la foule composée majoritairement d'hommes, les secrétaires généraux de la CGT, Bernard Thibault, et de FO, Jean-Claude Mailly, ainsi que Gérard Aschieri (FSU), Annick Coupé (Solidaires) et Jean Grosset (UNSA). «Ensemble pour salaires, emploi, retraites, protection sociale, services publics», peut-on lire sur la banderole de tête.

La CFDT ne s'est pas associée à l'appel unitaire, jugé trop large, mais elle participe au défilé, représentée notamment par Jean-Louis Malys. Alors que la sono crache du Noir Désir, le cortège s'ébranle à 14h55. Les fumigènes s'allument. Si l'ambiance est festive - certains ironisent et lancent : «Cécilia avec nous» - les manifestants sont déterminés.

«Quand je veux tuer mon chien, je dis qu'il a la rage»

Jean-Paul, agent EDF de 46 ans, est venu exprès de Chaumont, dans la Haute-Marne. Militant CGT, il estime que «c'est une journée test». «En fonction du rapport de force, le gouvernement s'attaquera ou pas aux acquis sociaux de tous les corps de métiers». «On va faire comprendre qu'on est prêt à repartir comme en 95. Les patrons y avaient laissé des plumes», prévient-il, recueillant les applaudissements de ses collègues. Selon lui, le gouvernement a «la mainmise sur les médias» qui mettent la «pression» sur l'opinion publique. «Quand je veux tuer mon chien, je dis qu'il a la rage», lance-t-il.

Les cheminots privilégiés?

Les Français seraient-ils donc opposés à ce mouvement? C'est également ce que pense Fabrice, cheminot de 28 ans à la gare d'Austerlitz de Paris. Lui et ses jeunes collègues veulent «tout niquer». «Y'en a marre qu'on nous prenne pour des privilégiés. A 1.200 euros par mois, je serais un gangster? Je ne peux même pas me payer un HLM. C'est vrai que les conducteurs de TGV sont bien payés, on les appelle d'ailleurs les "barons du rail" entre nous. Mais nous ne sommes pas tous comme ça!», s'exclame-t-il. Son collègue Kim pense que les régimes spéciaux sont justifiés car lui, à 25 ans, «a déjà perdu des pourcentages d'audition à l'oreille gauche et droite». Quant à Aziz, il met sa paralysie faciale sur le compte du «stress au travail».

Moins virulente, Annie, infirmière de 46 ans syndiquée chez SUD Santé, pense ne pas pouvoir travailler jusqu'à l'âge de 60 ans. «Je bosse la nuit durant dix heures, c'est très dur». «Le gouvernement parle de privilèges mais n'évoque pas les 3-8, les vies disloquées à cause du rythme décalé de travail». «Si on bosse jusqu'à 60 ans, alors, on arrête le service hospitalier et le métro à 17h!», insiste-t-elle. «Nous bénéficions d'un régime spécial mais nous ne sommes pas comme les autres salariés».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inès
SuperFemme en action


Nombre de messages : 2910
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: La grève des transports du 18 octobre   Mar 13 Nov - 9:03

«Mieux vaut repousser son week-end»

Guillaume Pépy, directeur général de la SNCF, donne ses conseils à l'approche de la grève...

La grève pourrait durer plusieurs jours. Que conseillez-vous aux usagers ?

Aux usagers de transports de proximité, nous conseillons de limiter leurs déplacements qui ne sont pas indispensables. A ceux des grandes lignes, nous disons que le trafic du week-end ne sera pas normal. Mieux vaut donc repousser son week-end. Pour ceux qui doivent rentrer chez eux, il faudra compter avec un train sur deux.

Vous tablez donc sur une grève appelée à durer...

Une grève reconductible est incompréhensible. C'est une entrée dans l'aventure et dans l'inconnue.

Vendredi, vous sembliez garder espoir d'éviter le conflit. Cet espoir s'est envolé ?

Aucune des sept organisations syndicales représentant les cheminots n'a pour l'heure levé son préavis. Mais je souhaite qu'elles réfléchissent en profondeur aux quatorze propositions que nous leur avons faites vendredi. Et qu'elles en discutent avec nous sans attendre, pour que la grève, si elle a lieu, se termine le plus vite possible. Le lendemain ou le surlendemain de son début.

Quels sont les arguments de la direction de la SNCF?

Des propositions marquantes, avec la création de retraites complémentaires et le déblocage de la grille salariale. Le deuxième argument est qu'une grève reconductible risque de créer un dommage excessif pour les usagers et de rendre plus difficile le développement du fret.

Quel est le dernier état des négociations ?

Nous discutons avec plusieurs organisations syndicales. Six d'entre elles nous ont rencontrés hier pour discuter plus en profondeur des propositions. On espère que certains syndicats n'entreront pas dans un conflit reconductible.

Quel sera le coût pour la SNCF de la grève de mercredi?

Près de 20 millions d'euros. En termes d'image aussi, le coût sera très élevé. Des gros clients du fret nous ont indiqué qu'elles transféraient leur trafic vers nos concurrents Veolia ou Deutsche Bahn.

Pensez-vous que les cheminots sont des privilégiés?

Evidemment pas. Toute la SNCF refuse la stigmatisation des cheminots. Mais nous discutons de l'application d'une réforme dont la présidente Anne-Marie Idrac dit qu'elle est inéluctable.

Tous les cheminots font-ils un travail pénible?

Sur les 160 000 cheminots, plus de 60 000 travaillent en horaires décalés, de nuit ou le week-end. La pénibilité est compensée par les horaires de travail, l'organisation du travail, par les primes. Et ces sujets-là sont sur la table des négociations.

Comprenez-vous leur colère?

Je comprends leur inquiétude et leur envie de propositions positives sur la poursuite des carrières et des compléments de retraite. Il y a urgence à négocier.

La CGT met en garde les étudiants prêts à bloquer des gares...

Le blocage constitue un risque pour la sécurité. Quand on envahit les voies, on ne sait pas ce qui peut se passer. L'autre risque est que ces blocages génèrent des incidents entre étudiants et usagers.

Vous êtes-vous rapproché de la police pour empêcher des blocages?

Absolument. Mais c'est du ressort de la police, pas de la SNCF.

Serge Pouzet/20 Minutes ¦ Guillaume Pepy, directeur général exécutif de la SNCF, le 3 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inès
SuperFemme en action


Nombre de messages : 2910
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Régimes spéciaux: il y aura grève à la SNCF le 13 décembre   Sam 8 Déc - 13:20

Et c'est reparti pour une semaine de galère, juste avant les fêtes, ils abusent là !

Pour peser sur les négociations en cours sur les régimes spéciaux, certains syndicats de la RATP et de la SNCF prévoient ou menacent de faire à nouveau grève. A quoi faut-il s’attendre? 20minutes.fr fait le point

A la RATP: La CGT, qui n'est pas satisfaite des négociations, a annoncé jeudi avoir déposé un préavis de grève pour le mercredi 12 décembre (du début à la fin du service, 5h-1h), au lendemain de la dernière séance de discussions prévue avec la direction et des représentants de l'Etat. Le syndicat invite les autres organisations à se joindre à cette mobilisation. SUD a indiqué ne pas se joindre à l'appel, refusant «l'idée même de ces négociations». L'Unsa, elle, s'était déclarée mercredi insatisfaite du calendrier de mise en oeuvre de la réforme, avait quitté la table des négociations, mais avait indiqué «ne pas être dans l'esprit de repartir en grève». Quant à FO, le syndicat a dit attendre «l'issue des réunions tripartites» pour se prononcer. Des perturbations seront peut-être malgré tout à prévoir, la CGT étant le premier syndicat de la Régie.

A la SNCF: Samedi, on apprenait que la CGT et la CFE-CGC des cheminots ont déposé chacune un préavis de grève national de 24 heures à la SNCF pour jeudi 13 décembre, afin de peser sur les négociations sur la réforme de leur régime spécial de retraite. La direction de la SNCF a indiqué que les deux préavis prévoyaient une grève de mercredi 20h00 à jeudi 20h00.

La CFDT a déclaré vendredi qu’elle ne s'associait pas dans l'immédiat à cette nouvelle grève, souhaitant aller jusqu'au bout des négociations, qui doivent s’achever le 18 décembre. Le syndicat maintient par contre son préavis de grève de 59 minutes pour le 20 décembre, afin d'exposer les conclusions des discussions aux agents.
Michel Gangné AFP/Archives ¦ Un voyageur pendant la grève le 21 novembre 2007 à Marseille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simply
Collaboratrice


Nombre de messages : 5885
Age : 44
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: La grève des transports du 18 octobre   Sam 8 Déc - 13:58

Fess

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simplylife.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La grève des transports du 18 octobre   Sam 8 Déc - 17:11

En plus avec la suppression des 35H, l'année prochaine faudra prendre de ses congés si on peut pas aller au boulot!
servi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La grève des transports du 18 octobre   Aujourd'hui à 0:09

Revenir en haut Aller en bas
 
La grève des transports du 18 octobre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La grève des transports du 18 octobre
» Dijon : Grève spontanée sur le réseau Divia
» grève 7$$ ou pas
» Grève du lait.
» 16 octobre: Journée d’action internationale !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femmes en action :: La vie de tous les jours :: Actualité et actualités-
Sauter vers: